Votre titre Audible gratuit

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

ou
Dans le panier

Vous êtes membre Amazon Prime ?

Bénéficiez automatiquement de 2 livres audio offerts.
Bonne écoute !

    Description

    Par cette fresque aux allures de roman policier, Balzac dépeint et fustige les incohérences sociales, politiques et judiciaires de son époque. Paru sous forme de feuilleton entre 1838 et 1847, Splendeurs et misères des courtisanes est un roman foisonnant de personnages hauts en couleur mêlant intrigues amoureuses et policières dans le Paris interlope du XIXème siècle.

    Le jeune et beau Lucien, monté à la capitale avec des ambitions littéraires sera confronté aux milieux du crime et de la prostitution, tombera sous l'emprise d'un ancien bagnard dont les intentions équivoques le conduiront loin de ses rêves initiaux...

    ©domaine public (P)2019 Éditions Thélème

    Ce que les auditeurs disent de Splendeurs et misères des courtisanes

    Notations
    Global
    • 5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      32
    • 4 étoiles
      2
    • 3 étoiles
      2
    • 2 étoiles
      1
    • 1 étoile
      0
    Interprétation
    • 5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      30
    • 4 étoiles
      1
    • 3 étoiles
      2
    • 2 étoiles
      1
    • 1 étoile
      0
    Histoire
    • 4.5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      29
    • 4 étoiles
      2
    • 3 étoiles
      2
    • 2 étoiles
      1
    • 1 étoile
      0

    Trier par :
    Trier par:
    • Global
      5 out of 5 stars
    • Interprétation
      5 out of 5 stars
    • Histoire
      5 out of 5 stars

    Quel régal

    Que de rebondissement d’intrigues et quels personnages. De quoi faire 5 saisons d’une série HBO.

    2 personnes ont trouvé cela utile

    • Global
      5 out of 5 stars
    • Interprétation
      5 out of 5 stars
    • Histoire
      5 out of 5 stars

    merci pour ce chef d'oeuvre!

    Lecture parfaite au service d'un chef d'oeuvre de la littérature française. Merci au lecteur pour la grande performance

    2 personnes ont trouvé cela utile

    • Global
      5 out of 5 stars
    • Interprétation
      5 out of 5 stars
    • Histoire
      5 out of 5 stars

    Plus de Misères que de Splendeurs.

    Une histoire passionnante racontée d'une écriture virtuose où les personnages corrompus et sans scrupule sont dévorés par l'ambition et l'amour.

    1 personne a trouvé cela utile

    • Global
      4 out of 5 stars
    • Interprétation
      4 out of 5 stars
    • Histoire
      4 out of 5 stars

    Substantiel mais inégal!

    Ce long roman intègre de nombreux personnages de romans antérieurs, Lucien de Rubempré et Vautrin au premier chef, mais aussi Eugène de Rastignac et plusieurs autres. Il est donc utile, bien que non essentiel, d’avoir notamment lu auparavant « Le père Goriot », « Illusions perdues », « Le cabinet des Antiques » ou « La maison Nucingen ». Écrit bien avant que le roman policier ne soit inventé, cet ouvrage en anticipe l’esprit de bien de des façons et soutient un suspense certain. Toutefois, rédigé en quatre parties de 1838 à 1847 et apparemment initialement publié en feuilleton, il manque nettement d’unité. L’intrigue, ponctuée de rebondissements et de revirements, est par moments carrément alambiquée. La structure globale de l’œuvre est déroutante au point où on peut se demander si l’auteur ne l’a pas en partie improvisée au fil de l’écriture. L’évolution de certains personnages soulève aussi des questions de continuité. Par exemple, Esther passe de timorée au début du roman à carrément effrontée un peu plus tard; Asie, dans l’ombre comme cuisinière hors paire pendant cinq ans, devient tout à coup une femme d’action malgré son âge mur. Le titre du roman est aussi étonnant puisque l’œuvre ne tourne en effet qu’autour d’une seule courtisane … avant de passer à autre chose à mi-parcours. D’autres commentaires en vrac : • le roman est marqué par une insistance déconcertante sur le déguisement, peut-être plus plausible quand le roman fut écrit et que l’habillement était beaucoup plus typé qu’aujourd’hui quant aux métiers et aux classes sociales; • élément insolite, deux personnages importants, non apparentés, sont d’origine juive ce qui amène fâcheusement l’auteur à véhiculer des préjugés et des analyses pour le moins caricaturales, complètement déplacés aujourd’hui; • dans la version audio, le narrateur, excellent par ailleurs, dévalorise carrément un des deux personnages juifs en lui prêtant un accent rocambolesque qui rend ses propos difficilement compréhensibles; • une fois de plus chez Balzac, la ville de Paris est un personnage en soi et les déplacements des uns et des autres sont éloquemment décrits; on réfère aussi nommément à des cafés ou à des restaurants dont certains, comme le Rocher de Cancal, existent toujours presque deux cents ans plus tard; • il est amusant constater l’évolution des pratiques en matière d’hygiène : l’auteur prend la peine de souligner que tel personnage prend un bain en préparation à un événement exceptionnel! Globalement, voilà une œuvre foisonnante qui est fort révélatrice de son époque … et de la nature humaine tout court. Elle apparaît donc fort recommandable.

    1 personne a trouvé cela utile