Votre titre Audible gratuit

Vox

Lu par : Gaëlle Savary
Durée : 10 h et 53 min
4 out of 5 stars (21 notations)

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

Description

Christina Dalcher nous offre avec Vox un roman dystopique glaçant qui rend hommage au pouvoir des mots et du langage.

Jean McClellan est docteure en neurosciences. Elle a passé sa vie dans un laboratoire de recherches, loin des mouvements protestataires qui ont enflammé son pays. Mais, désormais, même si elle le voulait, impossible de s'exprimer : comme toutes les femmes, elle est condamnée à un silence forcé, limitée à un quota de 100 mots par jour. En effet, le nouveau gouvernement en place, constitué d'un groupe fondamentaliste, a décidé d'abattre la figure de la femme moderne. Pourtant, quand le frère du Président fait une attaque, Jean est appelée à la rescousse. La récompense ? La possibilité de s'affranchir - et sa fille avec elle - de son quota de mots. Mais ce qu'elle va découvrir alors qu'elle recouvre la parole pourrait bien la laisser définitivement sans voix...

©2018 / 2019 Christine Marie Villafana / Traduction française : NiL éditions. Traduit par Michael Belano (P)2019 Lizzie, un département d'Univers Poche, Paris

Autres livres audio du même :

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    8
  • 4 étoiles
    6
  • 3 étoiles
    5
  • 2 étoiles
    2
  • 1 étoile
    0

Performance

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    10
  • 4 étoiles
    7
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    6
  • 4 étoiles
    7
  • 3 étoiles
    4
  • 2 étoiles
    3
  • 1 étoile
    0
Trier par :
  • Global
    2 out of 5 stars
  • Performance
    2 out of 5 stars
  • Histoire
    2 out of 5 stars

Bonne idée de départ

J'ai beaucoup aimé l'idée de départ : dans un monde contemporain et occidental, les femmes sont réduites à s'occuper de la maison et des enfants. Elles ont un bracelet "compte-mots" et ne doivent pas utiliser plus de 100 mots par jour. Evidemment une telle régression amène à se poser la question d'une forme de révolution. C'est là où la déception apparaît. Je m'attendais à une intrigue psychologique mais l'intrigue reste plate selon moi. De bons passages cependant mais l'idée n'est pas à la hauteur du roman.