Prix : 17,50 €

Détails de l'abonnement : Détails de l'abonnement :
  • Gratuit pendant 30 jours, avec un titre au choix offert.
  • 9,95 € par mois pour le livre audio de votre choix, quel que soit le prix.
  • Vous n'aimez pas un titre ? Échangez-le.
  • Résiliez à tout moment, vos livres audio vous appartiennent.
ou
Dans le panier

Description

"Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ?" Ça amuse les Parisiens. Depuis quatre mois, cette phrase accompagne les cercles qui surgissent à la nuit, tracés à la craie sur les trottoirs de la ville ; au centre de ces cercles, prisonniers, un débris, un déchet, un objet perdu : trombone, bougie, pince à épiler, yaourt, patte de pigeon... Le phénomène fait les délices des journalistes et de quelques psychiatres qui théorisent.
Le commissaire Adamsberg, lui, ne rit pas. Ces cercles et leur contenu hétéroclite "suintent" la cruauté. Il le sait, il le sent : bientôt, de l'anodin saugrenu on passera au tragique.
©1996 Éditions Viviane Hamy (P)2014 Audiolib

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    50
  • 4 étoiles
    43
  • 3 étoiles
    20
  • 2 étoiles
    4
  • 1 étoile
    1

Performance

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    55
  • 4 étoiles
    36
  • 3 étoiles
    13
  • 2 étoiles
    3
  • 1 étoile
    5

Histoire

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    54
  • 4 étoiles
    33
  • 3 étoiles
    19
  • 2 étoiles
    4
  • 1 étoile
    2
Trier par :
  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Toujours aussi bien !!!

Du Fred Vargas... et j'aime beaucoup. Jacques Frantz raconte très bien L'homme aux cecles bleus

4 sur 5 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    3 out of 5 stars
  • Performance
    1 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars

ouf !

Je suis très déçue par la narration : trop rapide , aucune différence entre les personnages masculins et féminins , et le narrateur ; on s'y perd constamment et c'est assommant . Je ne le conseille pas en livre audio , Monsieur Frantz a gâché mon écoute . Mais je conseille tous les autres Vargas lus par Thierry Janssen , un régal .

6 sur 8 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

l'homme aux cercles bleus

C'est avec un peu de détachement et un soupçon de non envie de poursuivre l'écoute que j'ai abordé les 10 premières minutes. Mais au fur et à mesure.... Les 3 premiers châpitres passés, le décor planté
, les descriptions des personnages amorcées et le style installé, j'ai tout simplement plongé de mon plein gré et avec plaisir dans l'histoire de l'homme aux cercles.

  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

C’est bien écrit, efficace, imprévisible, addictif

Après avoir découvert Fred Vargas avec Quand sort la recluse, j’ai souhaité entreprendre les enquêtes du commissaire Adamsberg dans l’ordre, d’où cette lecture ou plutôt cette écoute de L’Homme aux cercles bleus en version audio, lu par Jacques Frantz.

D’emblée, la relation entre Mathilde et Charles, « la reine et l’aveugle », m’a séduite ainsi que les digressions d’Adamsberg et de Danglard… C’est une ambiance décalée qui me convient assez, avec des jeux de mots lourds de sens, des métaphores savoureuses… Ici, ce n’est jamais superfétatoire, jamais trop long : tout l’art et le talent de Fred Vargas…
Les personnages sont très travaillés, en finesse, en excès, en psychologie : les clichés du flic solitaire, un peu cabossé, du beau ténébreux, de la baroudeuse, de la vieille fille, de l’universitaire original… sont revisités, enrichis ; les relations, les interrelations, les hasards et les fausses coïncidences se mettent habilement en place…
Le dénouement n’apparaît pas vraiment clairement ; les pistes se divisent, s’entrecroisent ; Fred Vargas balade ses lecteurs avec brio. Même si la solution de l’enquête est un peu tirée par les cheveux, j’ai apprécié qu’une histoire d’amour, extérieure à la série de meurtres proprement dite, lui serve d’écrin.

Un excellent moment d’audio lecture, magnifiquement servi par la voix de Jacques Frantz.
C’est bien écrit, efficace, imprévisible, addictif.
Je recommande !

  • Global
    1 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    1 out of 5 stars

Je me suis ennuyée

C’est une histoire de cercles à la craie bleue qu’on découvre au petit matin tracés sur le sol de la capitale. Ils englobent des objets hétéroclites. Le commissaire Adamsberg, qui vient de prendre ses fonctions, est le seul à pressentir une évolution malsaine de ce rituel innocent, au grand dam de son second, un flic alcoolique doté de deux paires de jumeaux et de l’enfant aldultérin de sa femme.

La première scène met face à face Mathilde dont la passion est de prendre en filature des inconnus et de recueillir des informations sur eux, et Charles, un « aveugle beau » qui fait tout pour être désagréable car il a horreur qu’on s’apitoie sur son sort.

J’aime les personnages décalés et les situations insolites mais je m’attends pour le moins que dans un polard, il y ait d’un côté une énigme et de l’autre une démarche destinée à la résoudre. Or, là, il n’en est rien : des faits s’enchaînent ennuyeusement et ne semblent être là que pour servir de prétexte à des digressions plus ou moins philosophiques sur tous ces personnages torturés, plus ou moins blessés par la vie et parfois odieux dont la grande préoccupation semble être leur propre beauté. Et pendant ce temps, Adamsberg se promène, rêvasse, songe à la belle qui l’a abandonné il y a dix ans…

À lire tant d’éloge sur ce livre et sur les ouvrages de Fred Vargas en général, je me suis laissée tenter à prendre ce roman pour l’écouter. En fait je suis heureuse qu’elle ait tant de fan, car elle n’a, en conséquence, nul besoin de ma dévotion.

Si je n’ai pas été assez claire, je n’ai pas aimé ce livre, tout comme je n’ai pas aimé « Un peu plus loin sur la droite » alors que « Debout les morts », à part un dénouement décevant avait su capter mon attention.

En revanche, un grand bravo à Jacques Frantz.

Mais que cela n’empêche personne de trouver du charme à cette histoire : des goûts et des couleurs…

  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars

livre bien, excellent lecteur

Le livre est bien, sans plus. cela manque un peu de suspens pour un polar. Le lecteur, en revanche, est excellent : intonation juste sans entrer dans la surenchère, ce n'est pas surjoué, voix grave agréable.

1 sur 2 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    2 out of 5 stars
  • Performance
    3 out of 5 stars
  • Histoire
    1 out of 5 stars

Beaucoup de descriptions et peu d'action....

Souhaiteriez-vous essayer un autre livre de Fred Vargas ou lu par Jacques Frantz ?

Ce livre ne me donne pas envie de lire/d'écouter un autre livre de Fred Vargas... Mais ayant entendu beaucoup de positif de l'auteure, je lui laisserai peut-être une seconde chance.
Jacques Frantz a une voix agréable mais, lors des dialogues, il ne fait aucune différence entre les personnages... On s'y perd un peu.

Qu'est-ce qui a été le plus décevant dans l'histoire de Fred Vargas ?

Les personnages sont peu attachants, il y a beaucoup de descriptions longues et pas toujours nécessaires(des scènes, des pensées des personnages ou de leur vision de la vie...)... Et l'action avance peu, l'intrigue (un peu tirée par les cheveux) et l'histoire se retrouvent en arrière plan.

Voudriez-vous écouter un autre livre audio lu par Jacques Frantz ?

Pourquoi pas, mais je ne vais pas choisir un livre en fonction.

Vous n'avez pas aimé ce livre audio… mais avait-il des qualités pour se racheter ?

L'auteure a un joli style, des belles tournures de phrases...

2 sur 5 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

Trier par :
  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars
  • Rebecca
  • 07/07/2015

Überragender Sprecher, ungewöhnlicher Charakter

Commissaire Adamsberg ist untypisch. Genauso der Fall. Wunderbare Sprache und genialer D
Sprecher, der die Abgründe der Seele noch abgrundtiefer erscheinen lässt...