Gratuit avec l’offre d'essai

Écoutez en illimité un large choix de livres audio, créations & podcasts Audible Original et histoires pour enfants.
Recevez 1 crédit audio par mois à échanger contre le titre de votre choix - ce titre vous appartient.
Gratuit avec l'offre d'essai, ensuite 9,95 €/mois. Résiliez à tout moment.
Acheter pour 18,99 €

Acheter pour 18,99 €

Utiliser la carte qui se termine par
En finalisant votre achat, vous acceptez les Conditions d'Utilisation. Veuillez prendre connaissance de notre Politique de Confidentialité et de notre Politique sur la Publicité et les Cookies.
Les membres Amazon Prime bénéficient automatiquement de 2 livres audio offerts chez Audible.

Vous êtes membre Amazon Prime ?

Bénéficiez automatiquement de 2 livres audio offerts.
Bonne écoute !

    Description

    Dans les ruines brûlantes de la cité millénaire de Kaboul, la mort rôde, un turban noir autour du crâne. Ici, une lapidation de femme, là des exécutions publiques, les Talibans veillent. La joie et le rire sont suspects. Atiq, le courageux moudjahid reconverti en geôlier, traîne sa peine. Le goût de vivre a également abandonné Mohsen, qui rêvait de modernité. Son épouse Zunaira, avocate, plus belle que le ciel, est désormais condamnée à l'obscurité grillagée du tchadri. Alors Kaboul, que la folie guette, n'a plus d'autres histoires à offrir que des tragédies. Le printemps des hirondelles semble bien loin encore...

    ©2002 Éditions Julliard, Paris (P)2019 Lizzie, un département d'Univers Poche, Paris

    Commentaires

    La presse en parle :
    "Un cri déchirant au cœur de la nuit de l'obscurantisme."
    Alexandra Lemasson, Le Magazine littéraire

    Ce que les auditeurs disent de Les hirondelles de Kaboul

    Moyenne des évaluations utilisateurs. Seuls les utilisateurs ayant écouté le titre peuvent laisser une évaluation.
    Global
    • 4.5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      46
    • 4 étoiles
      21
    • 3 étoiles
      12
    • 2 étoiles
      0
    • 1 étoile
      1
    Interprétation
    • 4.5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      48
    • 4 étoiles
      16
    • 3 étoiles
      5
    • 2 étoiles
      0
    • 1 étoile
      0
    Histoire
    • 4.5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      43
    • 4 étoiles
      16
    • 3 étoiles
      9
    • 2 étoiles
      1
    • 1 étoile
      0

    Commentaires - Veuillez sélectionner les onglets ci-dessous pour changer la provenance des commentaires.

    Trier par :
    Trier par:
    • Global
      5 out of 5 stars
    • Interprétation
      5 out of 5 stars
    • Histoire
      5 out of 5 stars

    Effets des croyances ancestrales

    Les talibans ont changé les croyances en utilisant la peur et la remise en place de la lapidation selon la Charia. Il faut dénoncer ces pratiques pour éradiquer ces croyances ancestrales inhumaines.

    Les hirondelles vont s’envoler vers de meilleurs cieux

    1 personne a trouvé cela utile

    • Global
      5 out of 5 stars
    • Interprétation
      5 out of 5 stars
    • Histoire
      5 out of 5 stars

    Bouleversant

    Magnifique roman, lu avec beaucoup de sensibilité. Histoire ,hélas ,d'actualité , très bien écrite. Très émouvant

    • Global
      3 out of 5 stars
    • Interprétation
      4 out of 5 stars
    • Histoire
      3 out of 5 stars

    Kaboul peuplé de spectres perdant la raison

    Les images de Kaboul sont stupéfiantes de clarté : horreur, ruines du lieu et de la raison des personnes la peuplant. Le personnage principal étranger à lui-même et marqué par la guerre se perd comme tous les autres personnages... Il est cependant dommage que l'on entre pas plus dans l'intériorité des personnages...

    Trier par :
    Trier par:
    • Global
      5 out of 5 stars
    • Interprétation
      5 out of 5 stars
    • Histoire
      5 out of 5 stars
    Image de profile pour Arnulfo Perez
    • Arnulfo Perez
    • 09/09/2021

    un broyeur d'émotions

    Tout commence par une lapidation à l'été 1998 à Kaboul.

    L'histoire de « Les hirondelles de Kaboul » est un broyeur d'émotions qui ne sont pas artificiellement ornées à la recherche de la manipulation émotionnelle du spectateur. Celui de Kaboul de 1998 est toujours en vigueur après une interruption de vingt ans.