Votre titre Audible gratuit

Le complot contre l'Amérique

Lu par : Éric Caravaca
Durée : 12 h et 34 min
4,3 out of 5 stars (153 notations)

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

ou
Dans le panier

Description

Lorsque le célèbre aviateur Charles Lindbergh battit le président Roosevelt aux élections présidentielles de 1940, la peur s'empara des Juifs américains. Non seulement Lindbergh avait, dans son discours radiophonique à la nation, reproché aux Juifs de pousser l'Amérique à entreprendre une guerre inutile avec l'Allemagne nazie, mais, en devenant trente-troisième président des États-Unis, il s'empressa de signer un pacte de non-agression avec Hitler.

Alors la terreur pénétra dans les foyers juifs, notamment dans celui de la famille Roth. Ce contexte sert de décor historique au Complot contre l'Amérique, un roman où Philip Roth, qui avait sept ans à l'époque, raconte ce que vécut et ressentit sa famille - et des millions de familles semblables dans tout le pays - lors des lourdes années où s'exerça la présidence de Lindbergh, quand les citoyens américains qui étaient aussi des Juifs avaient de bonnes raisons de craindre le pire. Ce faisant, il nous offre un nouveau chef-d'œuvre.

©2006 Éditions Gallimard (P)2019 Éditions Gallimard

Ce que les auditeurs disent de Le complot contre l'Amérique

Notations
Global
  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    82
  • 4 étoiles
    47
  • 3 étoiles
    16
  • 2 étoiles
    5
  • 1 étoile
    3
Interprétation
  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    99
  • 4 étoiles
    25
  • 3 étoiles
    11
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
Histoire
  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    67
  • 4 étoiles
    42
  • 3 étoiles
    18
  • 2 étoiles
    6
  • 1 étoile
    5

Trier par :
Trier par:
  • Global
    5 out of 5 stars
  • Interprétation
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Un livre surprenant

On se laisse vite emporter par cette histoire lue comme si elle avait été écrite pour le donneur de voix.

4 personnes ont trouvé cela utile

  • Global
    4 out of 5 stars
  • Interprétation
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

Une uchronie à hauteur d'enfant

1940. Etats-Unis. Coup de tonnerre. Les élections présidentielles voient le candidat républicain, l'aviateur Charles Lindbergh, premier homme à avoir traversé l’Atlantique en avion, s’imposer face au sortant Franklin Delano Roosevelt. Antisémite, partisan acharné de la neutralité des Etats-Unis quant au second conflit mondial qui débute, Lindbergh va jusqu'à signer un traité d’amitié avec le 3ème Reich qui se voit ainsi offrir un boulevard dans sa conquête du monde. Lentement et sournoisement, il commence à instaurer un Etat policier, menant une politique de plus en plus ouvertement ségrégationniste à l’encontre des juifs, ardemment encouragé en cela par ses alliés nazis. C’est sur ce postulat de départ, effrayant mais pourtant crédible lorsque l’on se penche un tant soit peu sur la vie du célèbre pilote du Spirit of Saint Louis que Philip Roth plante le décor de son Complot contre l’Amérique. L’originalité de son uchronie repose tout autant sur le thème choisi qui n’est pas non plus complètement inédit (voir notamment Le maître du haut-château de Philip K. Dick) que sur le choix, pour le moins singulier, d’un récit autobiographique fictif. C’est ainsi que l’histoire nous est contée au travers des yeux du petit Philip Roth qui vit, avec sa famille dans la localité de Newark dans le New Jersey, siège d’une importante communauté juive. Les bouleversements induits par l’arrivée d’un dirigeant fachiste à la Maison Blanche sont ainsi vécus et relatés à hauteur d’enfant : un garçon de dix ans qui se fait le témoin d’une actualité brûlante et anxiogène, partage ses doutes, ses peurs, ses joies, ses envies de fugues mais observe aussi avec impuissance les fractures de sa famille dont une partie cède aux sirènes de la collaboration. Malgré quelques longueurs et certains passages un peu confus, Le complot contre l’Amérique est un roman qui suscitera sûrement un attachement sincère chez le lecteur pour le héros principal tout en conservant une densité politique et philosophique remarquable. Le "tout" est parfaitement documenté mais en demeurant néanmoins accessible aux non-spécialistes de l’Histoire des Etats-Unis d’Amérique. La prestation de qualité du narrateur, Eric Caravaca, apporte un plus non négligeable dans la découverte de cette oeuvre marquante.

1 personne a trouvé cela utile

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Interprétation
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

Génial !

La lecture est très bien faite. Les ponctuations sont peut-être trop marquées parfois, mais cela reste superficiel. Merci pour cette adaptation qui m'a permis d'avoir envie de découvrir cette œuvre fabuleuse !

1 personne a trouvé cela utile

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Interprétation
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Roman uchronique troublant

Le lire aujourd'hui est sans aucun doute aussi troublant qu'à sa parution en 2006. L'auteur plonge le lecteur dans une angoisse qui l'invité à aller révisiter l'histoire et faire la part de la fiction et de la réalité. C'est une prouesse romanesque. Très bien incarnée par Éric Carravaca excellent narrateur.

  • Global
    3 out of 5 stars
  • Interprétation
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars

Trop de description !

Trop de description, l'histoire n'avance pas assez... Je m'attendais à voir l'impact de l'élection de lindbergh sur la seconde guerre mondiale, et j'ai été déçu même si je peux comprendre que cela puisse plaire à certains. Ça n'est que mon avis après tout.

  • Global
    1 out of 5 stars
  • Interprétation
    3 out of 5 stars
  • Histoire
    1 out of 5 stars

D'un ennui total

Il y a parfois un abîme entre une idée et son exécution. C'est le cas pour ce roman. L'idée de départ est excellente : Lidbergh élu, les USA prennent le parti d'Hitler lors de la seconde guerre mondiale et lentement, progressivement, les juifs américains deviennent la cible du régime. Mais alors, quel ennui ! Comment peut-on à ce point gâcher une histoire pareille ? Visiblement, Philip Roth avait son idée mais ne savait pas trop comment la traiter. Alors, il a fait du remplissage. Des paragraphes, des chapitres entiers où il écrit pour ne rien dire, se lance dans des descriptions imaginaires sans aucun intérêt... De nombreuses personnes ont aimé ce livre, je le vois bien dans les commentaires. Pas moi ! Sa lecture (en audio) a été d'un ennui total, malgré les efforts d'Eric Caravaga, le lecteur, qui a fait ce qu'il a pu. Vite, passer à autre chose !

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Interprétation
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Véritable pépite littéraire

Une réécriture de l’Histoire maîtrisée à la perfection. C’est un récit touchant et soucieux de nous faire réfléchir sur le thème de la démocratie. Excellent.