Votre titre Audible gratuit

1Q84 - Livre 2, Juillet-Septembre

Durée : 14 h et 14 min
4.5 out of 5 stars (111 notations)
Prix : 21,60 €
9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

Description

Les choses qui restent enfermées dans notre cœur n'existent pas en ce monde. Mais c'est dans notre cœur, ce monde à part, qu'elles se construisent pour y vivre.

Le livre 1 a révélé l'existence du monde 1Q84. Certaines questions ont trouvé leur réponse. D'autres subsistent : qui sont les Little People ? Comment se fraient-ils un chemin vers le monde réel ? Pourquoi deux lunes dans le ciel ? Et la chrysalide de l'air, est-elle ce lieu où sommeille notre double ? Ceux qui s'aiment ne sont jamais seuls. Le destin de Tengo et d'Aomamé est en marche.
P.S. de l'auteur : Dans ce roman figurent un certain nombre d'expressions qui n'étaient pas encore en usage en 1984.
L'auteur
Né à Kyoto en 1949, Haruki Murakami est l'auteur de Kafka sur le rivage qui lui a valu une consécration mondiale. Plusieurs fois pressenti pour le prix Nobel de littérature, il est aujourd'hui un auteur culte au Japon et son oeuvre est traduite dans plus de trente pays.

Les narrateurs
D'origine russo-polonaise, Maia Baran est une jeune comédienne prometteuse qui vit en Belgique. Elle partage son métier entre le théâtre, des apparitions au cinéma et prête sa voix au doublage francophone de films, de séries télévisées et d'animation.

Interprète de théâtre reconnu et apprécié, metteur en scène et également compositeur de musique, Emmanuel Dekoninck vit en Belgique.
©2011 . Traduit du japonais par Hélène Morita, avec la collaboration de Yôko Miyamoto
et (P)201 2

Critiques

La presse en parle
"Avec un plaisir de lecture garanti sur plus de mille pages : le magicien des lettres japonaises, (...) livre là son chef d'œuvre..."
Thierry Deransart, Le Figaro Magazine

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    60
  • 4 étoiles
    39
  • 3 étoiles
    9
  • 2 étoiles
    2
  • 1 étoile
    1

Performance

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    75
  • 4 étoiles
    20
  • 3 étoiles
    8
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    58
  • 4 étoiles
    31
  • 3 étoiles
    10
  • 2 étoiles
    3
  • 1 étoile
    1
Trier par :
  • Global
    2 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    2 out of 5 stars

Vraiment très long !

« Q », prononcé quiou, signifie simplement « 9 » en japonais. Pourtant, ce roman n’a rien à voir avec « 1984 » de George Orwell. Il présente en fait les péripéties marquant la vie d’un homme et d’une femme de Tokyo en cette année 1984.

A priori, l’œuvre est ancrée dans le réalisme le plus terre à terre et comprend des énumérations de détails qui s’avèrent souvent dangereusement proches d’être laborieuses. Pourtant, au fil de la lecture s’ajoutent des aspects fantastiques qui vont en nombre croissant à mesure qu’on avance dans le roman. Cela, jumelé au suspense d’une intrigue s’apparentant à celle d’un polar, donne toute son originalité à l’ouvrage.

Les deux premières parties du roman sont très bien structurées. Le narrateur y suit systématiquement l’un ou l’autre des deux personnages principaux (qui vivent des vies parallèles et ne se rencontrent pas). Souvent, les mêmes événements passés sont relatés plusieurs fois mais cela n’est pas lassant car de petits détails s’ajoutent à chaque répétition. Un climat de mystère est ainsi soigneusement établi.

Dans la troisième partie, il y a toutefois un décalage car certains chapitres sont consacrés à d’autres personnages. Cela se justifie par des raisons narratives mais nuit au style et à l’unité de l’ensemble. De plus, l’auteur y abandonne l’approche strictement chronologique et relate deux ou trois fois les mêmes événements de 1984 selon le point de vue de personnages distincts. Le lecteur se sent quelque peu manipulé.

Au bout du compte, le réalisme magique de l’auteur lui permet de résoudre l’intrigue très (trop ?) facilement sans qu’on ne connaisse le sort des personnages secondaires ou que plusieurs événements passés ne soient élucidés, tels que l’infidélité de la mère de Tengo ou les circonstances exactes de sa mort.

Soulignons la qualité de la traduction française qui produit un texte à la fois simple, coulant et élégant. Avec les personnages qui fréquemment mangent de la pizza et boivent du café et les multiples références à des œuvres occidentales comme celles de Janacek ou de Proust, on oublie parfois même qu’il s’agit d’un roman japonais se passant entièrement au pays du Soleil-levant. Mentionnons d’ailleurs qu’à la fin de la troisième partie, une intéressante entrevue avec la traductrice est ajoutée en bonus.

Vu la longueur de l’œuvre et sa fin abrupte, elle n’est recommandée qu’à celles et ceux qui privilégient avant tout l’atmosphère d’un roman plutôt que sa cohérence… et qui jouissent de beaucoup de loisirs.

2 sur 3 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    out of 5 stars
  • JC
  • 04/11/2017

Parfait!

Excellente lecture, suite de la trilogie. Un récit bien écrit, et parfait à l'écoute!

  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

Tres bonne traduction et belle lecture

Superbe traduction et très belle interprétation! Belle histoire aussi, si un petit peu surréaliste par moment.

1 sur 2 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    1 out of 5 stars
  • gentil
  • Marville Moutiers Brulé, France
  • 27/03/2012

bof !

Je ne suis pas entrée dans l'univers de cet auteur.

0 sur 4 personne(s) ont trouvé cet avis utile.