Votre titre Audible gratuit

Le journal d'une femme de chambre

Lu par : Élise Pierre
Durée : 10 h et 45 min
5 out of 5 stars (2 notations)

Prix : 12,95 €

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

Description

Octave Mirbeau donne la parole à Célestine, une chambrière, qui perçoit le monde par le trou de la serrure et ne laisse rien échapper des "bosses morales" de ses maîtres. Le lecteur pénètre au cœur de la réalité cachée de la société, dans les arrière-boutiques des nantis, dans les coulisses du théâtre du "beau" monde.

Octave Mirbeau arrache le masque de respectabilité des puissants, fouille dans leur linge sale, débusque les crapuleries camouflées derrière les manières et les grimaces avantageuses. Et il nous amène peu à peu à faire nôtre le constat vengeur de Célestine : "Si infâmes que soient les canailles, ils ne le sont jamais autant que les honnêtes gens." Bref, il nous révèle l'envers du décor et le fonds de sanie du cœur humain, mis à nu sans souci de la pudeur.

Après Flaubert et Baudelaire, Mirbeau fait du bourgeois l'incarnation de la laideur morale, de la bassesse intellectuelle et de la misère affective et sexuelle, dont les Lanlaire, au patronyme ridicule, sont les vivants prototypes.
©domaine public (P)2017 Le Livre Qui Parle

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    2
  • 4 étoiles
    0
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Performance

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    2
  • 4 étoiles
    0
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    2
  • 4 étoiles
    0
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
Trier par :
  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Au-secours chef-d'oeuvre absolu !

On comprend tellement le désarroi de Gustave Mirbeau n'ayant pas pu retranscrire mot à mot ce récit sublime et si brut autant qu'émouvant de cette géniale femme de chambre d'une autre époque dont on ne peut que tomber amoureux... Mais cette femme de tête en avait décidé ainsi. Étant employé de maison depuis 30 ans moi-même, Célestine restera mon aînée dans le métier à jamais. L'un de mes livres de chevet non négociable !