Votre titre Audible gratuit

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

ou
Dans le panier
Les membres Amazon Prime bénéficient automatiquement de 2 livres audio offerts chez Audible.

Vous êtes membre Amazon Prime ?

Bénéficiez automatiquement de 2 livres audio offerts.
Bonne écoute !

    Description

    Montmartre au petit jour. Chaque matin, l'auteur, attablé au Sans-Souci, voit passer une femme dans la rue. Elsa Wiener, il l'apprendra bientôt, a fui l'Allemagne. Son mari Michel y est resté, enfermé dans un camp. Elle chante dans les boîtes de nuit. Elle vit seule avec un enfant juif, Max, que les nazis ont rendu infirme. On suit avec fascination la lente chute d'Elsa, sa déchéance, au nom d'un amour qui n'existe peut-être pas.

    Avec le portrait de cette passante des aubes transies de Pigalle, Kessel semble dire adieu au Paris des années folles. Ce roman, publié en 1936, parlait pour la première fois sans doute des camps de concentration hitlériens.

    ©1936 Editions Gallimard (P)2020 Editions Gallimard

    Ce que les auditeurs disent de La passante du Sans-Souci

    Notations
    Global
    • 4.5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      10
    • 4 étoiles
      4
    • 3 étoiles
      0
    • 2 étoiles
      0
    • 1 étoile
      1
    Interprétation
    • 4.5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      11
    • 4 étoiles
      1
    • 3 étoiles
      1
    • 2 étoiles
      0
    • 1 étoile
      1
    Histoire
    • 4.5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      9
    • 4 étoiles
      5
    • 3 étoiles
      0
    • 2 étoiles
      0
    • 1 étoile
      0

    Commentaires - Veuillez sélectionner les onglets ci-dessous pour changer la provenance des commentaires.

    Trier par :
    Trier par:
    • Global
      4 out of 5 stars
    • Interprétation
      3 out of 5 stars
    • Histoire
      5 out of 5 stars

    Récit noir ébène qui ne laisse pas indemne

    L’écriture de Joseph Kessel est époustouflante. L’analyse psychologique d’une précision ciselée.
    J’ai eu un peu de mal avec la lecture un peu trop automatique et factuelle du conteur mais in fine, c’est bien cette lecture là qu’il fallait pour traduire l’inéluctable de cette destinée.
    Je regrette quelques défauts de l’enregistrement avec à 2 longues reprises un effet écho parasite.
    Je recommande pour autant cette lecture qui s’imprime en vous et ne vous lâche plus… le livre fermé (= audible en off)
    Me donne envie de revoir le film avec l’éblouissante Romy Schneider dont je me souviens, jeune adolescente, avoir été bouleversée par la dignité du jeu.