Prix : 14,90 €

Détails de l'abonnement : Détails de l'abonnement :
  • Gratuit pendant 30 jours, avec un titre au choix offert.
  • 9,95 € par mois pour le livre audio de votre choix, quel que soit le prix.
  • Vous n'aimez pas un titre ? Échangez-le.
  • Résiliez à tout moment, vos livres audio vous appartiennent.
ou
Dans le panier

Description

Le mythe de Faust raconte l'histoire d'un homme très cultivé qui cherche à comprendre les mystères du monde qui l'entoure. Un jour, il passe un pacte avec le Diable qui lui promet de lui faire connaître tous ces mystères en échange de son âme. Les deux personnages commencent alors à errer dans le Royaume des Ténèbres, jusqu'à la rencontre de Faust avec Marguerite dont il tombe amoureux et dont il va causer la perte.

Cette œuvre phare du Romantisme allemand, violente et sombre, aborde le thème de la condition humaine, la recherche de l'éternelle jeunesse et l'angoisse des hommes face à la vieillesse et la mort. Il s'agit ici de la traduction française réalisée par Gérard de Nerval dans sa jeunesse. Son adaptation en prose de l'œuvre de Goethe est emprunte d'une fougue propre au Romantisme français.
L'auteur
Né à Francfort-sur-le-Main le 28 août 1749, Goethe est élevé librement dans un milieu protestant aisé, cultivé. Il fait ses études à Leipzig, Francfort et Strasbourg et publie ses premiers recueils de poésie ainsi que sa première comédie.
De retour à Francfort, où il exerce la profession d'avocat, Goethe compose et ébauche d'autres drames. En 1775, il accepte la charge de conseiller secret du duc Charles-Auguste de Saxe-Weimar. Anobli, nommé ministre des Finances en 1782, il ébauche de nouveaux drames, de facture plus classique et écrits en vers ïambiques. De retour à Weimar, il se met en ménage avec Christiane Vulpius . Il abandonne toutes ses fonctions administratives pour se consacrer à ses études scientifiques et à la direction du Théâtre de Weimar. La Révolution française l'entraîne aux côtés du duc dans la campagne de France. En 1830, il perd son fils unique Auguste, et, une fois le Second Faust terminé, comme si sa mission était enfin accomplie, il meurt le 22 mars 1832, dans sa maison de Weimar.
©Domaine public. Traduit de l'allemand par Gérard de Nerval (P)Le Livre Qui Parle

Critiques

A propos de ce titre
C'est de cette traduction célèbre que Goethe a dit : "Il me vient de singulières idées à l'esprit, quand je pense que ce livre garde encore sa valeur dans une langue par laquelle Voltaire a régné en maître."
Ekermann nous a rapporté également ceci : "Quant à la traduction de Gérard de Nerval, quoique la plus grande partie soit en prose, elle fut l'objet de compliments de Goethe qui la jugea fort réussie. Je ne puis lire Faust en allemand dit-il, mais dans cette version française, tout reprend sa fraîcheur, sa nouveauté, son esprit."

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    7
  • 4 étoiles
    6
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    2

Performance

  • 3.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    2
  • 4 étoiles
    3
  • 3 étoiles
    3
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    4
  • 4 étoiles
    2
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    1
Trier par :
  • Global
    5 out of 5 stars

Une lecture très vivante

Le narrateur nous rend par une diction agréable, au rythme parfaitement équilibré et à la sonorité très juste, le célèbre mythe de Goethe, à écouter et réécouter, tant l'oeuvre est inépuisable au niveau de l'imaginaire.

3 sur 3 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    1 out of 5 stars
  • Performance
    2 out of 5 stars
  • Histoire
    1 out of 5 stars

Horriblement ennuyeux!!!

Je ne comprends absolument pas pourquoi ce livre est considéré comme un tel chef d'oeuvre parce qu'à part l'idée de base, l'histoire est d'une platitude absolue... Il n y a aucun élément psychologique profond ni l'expression d'aucune idée révolutionnaire ni meme vraiment intéressante.... Heureusement que le texte est court mais ce fut quand meme fort pénible à écouter jsq au bout.... Si on cherche une histoire d'homme qui vend son ame au diable, je recommande de prendre le Portrait de Dorian Gray qui est 1000 fois mieux selon moi.

0 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    1 out of 5 stars

Pénible

Trop théâtral, la narration est grand guignolesque. On ne demande pas au narrateur de jouer les différents personnages (le changement de voix est ridicule), on lui demande de lire à haute et intelligible voix ce classique de la littérature. Pour le reste, il y a le théâtre ou le ciné.

0 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.