Votre titre Audible gratuit

Lettres de la religieuse portugaise

Lu par : Sylvie Pardon
Durée : 43 min
3.5 out of 5 stars (2 notations)

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

ou
Dans le panier

Description

Ces lettres furent sans doute écrites par Marianna Alcaforado, jeune religieuse du couvent de Beja au Portugal qui fut séduite et abandonnée par un jeune officier français, Mr de Charmilly, envoyé en renfort de l'armée portugaise, qui à ce moment-là combattait contre l'Espagne (différents combats entre 1663 et 1668). Ces lettres, qui ont plus de 350 ans nous touchent encore aujourd'hui, par leurs accents de vérité, par cette passion dévorante, par cette rage amoureuse qui les traversent, et entre les lignes, on peut lire aussi la condition des femmes à cette époque. (Elle faisait partie cependant des plus grandes familles portugaises.)
©2014 Caracolivres (P)2014 Caracolivres

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 3.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    0
  • 4 étoiles
    1
  • 3 étoiles
    1
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Interprétation

  • 2.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    0
  • 4 étoiles
    1
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    1

Histoire

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    2
  • 4 étoiles
    0
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Trier par :
Trier par:
  • Global
    4 out of 5 stars
  • Interprétation
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Un grand classique et une belle lecture

Ecouteriez-vous à nouveau ce titre ? Pourquoi ?

C'est un texte magnifique ! Je trouve que la lecture est très juste, avec beaucoup d'émotion et de retenue quand il le faut. Le désespoir de la nonne est bien rendu. J'avais déjà écouté des lectures quasi "hystériques" mais là, c'est plus subtil. On sent la passion tout simplement. Pas besoin d'en rajouter.

  • Global
    3 out of 5 stars
  • Interprétation
    1 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Belles lettres / lecture limite

De très belles lettres qui seront des références pour l'écriture littéraire des siècles suivants. En somme, un texte de Guilleragues qui vaut le détour mais la lecture manque d'intonation. Une intonation qui aurait pu mieux exprimer toute la beauté et le déchirement de l'état émotionnel de la narratrice. C'est vraiment dommage étant donné l'emportement des lettres...