Votre titre Audible gratuit

Les morts du Karst

Commissario Laurenti 1
Lu par : Alain Granier
Série : Commissario Laurenti, Volume 1
Durée : 11 h et 12 min
Catégories : Thriller et SF, Policiers
2.5 out of 5 stars (3 notations)

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

ou
Dans le panier

Description

À Trieste, la bora nera balaie les rues de son souffle glacial et recouvre la ville d'un épais manteau de neige, une météo en harmonie avec l'humeur du commissaire Laurenti, délaissé par une épouse qui souhaite "faire le point". Pour oublier son chagrin, Laurenti se plonge dans le travail. Et ce n'est pas ce qui manque. Des partisans d'extrême-droite affluent toujours plus nombreux dans la ville, et le propre fils du commissaire se retrouve dans leurs parages.
C'est alors qu'une maison vole en éclats, et qu'un crime affreux est découvert sur le Karst. Y aurait-il un rapport avec ces contrebandiers qui échangent leur marchandise la nuit en pleine mer ? De vieux comptes de l'après-guerre ressurgiraient-ils pour se régler dans le sang ? Une affaire délicate. Le commissaire, cet homme du Sud, a bien du mal à y voir clair dans le cocktail explosif de Slovènes, Croates et Italiens, de néo-fascistes zélés et de communistes de la première heure.
©2007 Éditions du Seuil (P)2013 Sixtrid SAS

Autres livres audio du même :

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 2.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    0
  • 4 étoiles
    0
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    1

Interprétation

  • 2.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    0
  • 4 étoiles
    1
  • 3 étoiles
    1
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    1

Histoire

  • 2.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    0
  • 4 étoiles
    0
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    1

Trier par :
Trier par:
  • Global
    1 out of 5 stars
  • Interprétation
    1 out of 5 stars
  • Histoire
    1 out of 5 stars

Déprimant!

Pour ceux qui s’intéressent à la ville de Trieste, pour des raisons touristiques ou autres, la qualité principale de ce roman est de résolument s’y dérouler. En fait, on peut s’interroger si les véritables résidents fréquentent autant que les personnages du livre la Pescheria, la piazza Venezia, les Rive ou la cathédrale San Giusto. Chose certaine, au-delà de la localisation exceptionnelle sur l’Adriatique et du milieu bâti, l’œuvre fait aussi ressortir les différents groupes nationaux de la région et les tensions qui les ont marqués, particulièrement au 20e siècle.

Malheureusement, la trame du roman est noire et triste et aucun personnage n’est attachant pour le lecteur. Dès le milieu, on ressent donc une lassitude certaine et une grande hâte d’aboutir.

Dans la version audio, le phénomène est exacerbé par la narration, qui est exagérément dramatisée.

Globalement, il apparaît donc recommandable de consacrer son temps à d’autres œuvres que celle-ci.