Votre titre Audible gratuit

Les derniers jours de nos pères

Lu par : Hugues Boucher
Durée : 12 h et 52 min
4 out of 5 stars (122 notations)
Prix : 21,50 €
9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

Description

Londres, 1940. Soucieux de pallier l'anéantissement de l'armée britannique à Dunkerque, Winston Churchill a une idée qui va changer le cours de la guerre : créer une branche particulière des services secrets, le Special Operations Executive (SOE). Quelques mois plus tard, le jeune Paul-Émile quitte Paris pour Londres dans l'espoir de rejoindre la Résistance. Rapidement recruté par le SOE, il est intégré à un groupe de Français qui deviendront ses compagnons de cœur et d'armes. Entraînés et formés de façon intense aux quatre coins de l'Angleterre, ceux qui passeront la sélection se verront bientôt renvoyés en France occupée pour contribuer à la formation des réseaux de résistance. Mais sur le continent, le contre-espionnage allemand est en état d'alerte...

Un grand roman d'action au plus près de la réalité historique mais aussi des émotions quotidiennes. Une belle apologie de l'héroïsme caché.
©2015 / 2012 Éditions de Fallois / L'Âge d'Homme (P)2015 Audiolib

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    61
  • 4 étoiles
    42
  • 3 étoiles
    10
  • 2 étoiles
    6
  • 1 étoile
    3

Performance

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    67
  • 4 étoiles
    28
  • 3 étoiles
    15
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    2

Histoire

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    57
  • 4 étoiles
    32
  • 3 étoiles
    18
  • 2 étoiles
    4
  • 1 étoile
    4
Trier par :
  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Joel Dicker

Je me suis régalée. Une très jolie histoire, poignante,prenante, émouvante.
Ce nouvel ouvrage de Joël Dicker a rempli toutes mes espérances.
Merci à l'auteur mais également à l'interprète de ce manuscrit qui a su nous garder en haleine pendant toute sa lecture.
Bref Merci pour ce moment d'égarement historique pendant mes temps de cerveau disponible.

6 sur 6 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    3 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

Livre dur

Je suis contente et presque soulagée d'avoir finis ce livre dont la lecture est un peu monotone et l'accroche de l'histoire un peu décevante quand on sait quel autre livre l'auteur a également écrit. J'ai appris beaucoup, une nouvelle vision de la 2nde guerre mondiale. Je crois qu'en définitive, j'ai aimé ce livre mais j'ai trouvé l'histoire si difficile, l'ambiance si noire que c'était un peu pénible.

5 sur 5 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    1 out of 5 stars
  • Performance
    2 out of 5 stars
  • Histoire
    2 out of 5 stars
  • A
  • 02/03/2016

Un roman au milieu de la guerre

J'avais lu que ca n'était pas un roman sur la guerre. En soi ca n'est pas faux mais l'histoire tourne quand même autour de ca! Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire qui n'est oas palpitante et je ne l'ai même pas fini!

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Très bonne histoire

Malgré une histoire sombre‚ le scénario qui tient le lecteur en haleine jusqu'à la fin.










1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    2 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    1 out of 5 stars

Déçu par tant "d'improbabilite"

J'ai adoré Harry Quebert, c'est peut-etre pour cela que je suis aussi déçu sur ce livre. Le fond sur la guerre est intéressant et instructif (je ne connaissais pas du tout l'implication des services secrets anglais). Par contre les personnages ne sont pas attachant, le père est insupportable, le fils stupide, les autres trop caricaturaux, l'allemand incompréhensible... Et le pire de tout, les personnages qui se croisent par hasard sur toute la France du grand délire. Je suis allé au bout par respect de l'écrivain et cela m'a encore plus déçu. Bref je n'ai pas aimé du tout.

2 sur 3 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Suoer

Une histoire qui prend les tripes et le cœur. Bien lu. Ne regarde pas mon achat

  • Global
    1 out of 5 stars
  • Performance
    3 out of 5 stars
  • Histoire
    1 out of 5 stars

Immense déception!

Comment croire qu’il s’agit du même auteur que le fabuleux “la vérité sur l’affaire harry quebert” sortir la même année?!
C’est mièvre, c’est long, c’est plat. Il ne se passe rien avant le chapitre 40. Les personnages sont stéréotypés au limite du grotesque ce qui se ressent dans l’interprétation . Tout est super prévisible et on s’ennuie ferme. J’ai souvent voulu abandonner mais j’ai voulu aller jusqu’au bout laisser une dernière chance. Je n’aurais pas dû ! À fuir

  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

Belle performance

Qu'est-ce qu'a pu apporter Hugues Boucher de plus à l'histoire par rapport à si vous aviez lu le livre ?

Une prouesse de lecture avec tant de personnages différents. Le talent d'interprétation du lecteur m'a permis de m'y retrouver très aisément et de rendre chaque personnage attachant, réels grâce à des intonations très justes. La voix du père, la voix de "Gros", etc.... On est embarqué dans leur famille.

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

intéressante histoire qui commence fort

La fin est attendue mais le chemin vaut le détour. Comme toujours, des personnages attachants chez Joel Dicker qui a cette fois privilégier d'avoir une tribue plutôt que des personnages complexes.

  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Les dernières larmes de mon coeur

C’est une histoire de quelques Français engagés dans les services secrets britanniques pendant la seconde guerre mondiale. Mais ce n’est pas un roman sur la guerre. C’est un roman sur l’Homme. Et même si en écoutant le livre on n’entend pas la majuscule employée par l’auteur, on se doute bien de son existence.

Dans ce premier roman de Joël Dicker on retrouve déjà des éléments du style qui feront de « La vérité sur l’affaire Harry Quebert » un best-seller. Il y a donc une histoire intéressante, des détails historiques bien documentés, une panoplie de personnages hauts en couleur mais il y a surtout des ralentissements du rythme, des ressassements, des longueurs. On comprend bien l’intention de l’auteur. Il veut nous emmener dans les obscures profondeurs de l’âme humaine, malmenée, déchirée, confrontée à des choix impossibles entre le mal et le pire – le bien n’existe pas pendant la guerre. Et c’est réussi. On y va, on y plonge, on n’a du mal à s’en sortir.

Même quelques jours après avoir achevé l’écoute de ce livre, j’ai ces mots qui résonnent dans ma tête : « Les coups ne sont que des coups; ils font mal, un peu, beaucoup, puis la douleur s'estompe. Pareil pour la mort; la mort, ce n'est que la mort. Mais vivre en Homme parmi les hommes, c'était un défi de chaque jour. »

Un seul reproche – manque de personnage principal clairement défini comme si l’auteur avait changé d’avis en cours d’écriture. Mais après tout c’est son droit.

Un conseil – ne commettez l’erreur que j’ai commise, n’écoutez jamais ce livre en conduisant. C’est extrêmement dangereux de conduire avec les yeux remplis de larmes.