Votre titre Audible gratuit

La comtesse de Cagliostro (Arsène Lupin 28)

Lu par : Philippe Colin
Durée : 9 h et 35 min
3.5 out of 5 stars (6 notations)
9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

Description

Arsène Lupin, jeune amant de Clarisse d'Étigues, sauve une certaine Joséphine Balsamo que le père et le cousin de Clarisse ont tenté de tuer sur ordre de leur maître chanteur, Beaumagnan. Beaumagnan et ses amis étaient des royalistes engagés. Joséphine Pellegrini-Balsamo était comtesse de Cagliostro, née à Palerme le 29 juillet 1788 d'une liaison de Joseph Balsamo et de Joséphine de la Pagerie. Âgée de quelque 106 ans mais en paraissant 30, elle serait une espionne, traîtresse, voleuse et meurtrière, qui aurait profité du secret de longue vie et de jeunesse de Cagliostro.
Lupin va osciller entre son amour pour Clarisse et son amour-passion pour Joséphine, qui lui inspire de la haine. De plus, il est sur la piste d'un secret déjà recherché par Joséphine et Beaumagnan, et leurs amis. Ce roman a pour cadre, entre autres, l'abbaye de Jumièges.

Arsène Lupin : Ce Robin des Bois moderne met son intelligence, sa force physique et son sang-froid au secours de "l'innocence persécutée". C'est également un homme élégant et séducteur, très apprécié des femmes. Un caractère à la fois séduisant, torturé et mystérieux, lui ont assuré son succès.
©Domaine public (P)2013 Compagnie du Savoir

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 3.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    2
  • 4 étoiles
    1
  • 3 étoiles
    1
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    1

Performance

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    2
  • 4 étoiles
    3
  • 3 étoiles
    1
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    3
  • 4 étoiles
    1
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
Trier par :
  • Global
    1 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars
  • Casto
  • Oslo, Norway
  • 15/01/2018

Des problèmes avec l’enregistrement

Il y a un problème avec le chapitre 7. L’enregistrement commence au milieu du chapitre et ensuite reste vide. Résultat, on ne peut écouter qu’une partie, le milieu, du chapitre. Très décevant.

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    2 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

fichier endommagé au 7eme chapitre.

dommage que le fichier soit endommagé parce que l'histoire est prenante et le narrateur très agréable à écouter

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    3 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Quand Arsène n'était encore que Raoul

Avec La comtesse de Cagliostro, Maurice Leblanc renoue avec la maestria de l’Aiguille Creuse ou encore de 813. En nous emmenant aux racines du mythe Lupin, l’écrivain renouvelle, de manière remarquable, l’intérêt et la curiosité du lecteur pour le héros. En effet, dans La comtesse de Cagliostro, on découvre un Lupin tout juste sorti de l’adolescence et qui n’est alors connu que sous le nom de Raoul d’Andrésy. C’est donc sa première véritable aventure qui se dévoile à nos oreilles, laquelle prend des allures de parcours initiatique puisque progressivement le jeune homme va se révéler en gentleman cambrioleur, aidé en cela par un mentor inattendu, la comtesse elle-même. Sa relation avec cette femme vénéneuse, relation empreinte d’attraction irrésistible et d’écœurante répulsion, constitue le véritable moteur d’un récit dont l’enjeu est un trésor énigmatique du pays de Caux. Si la comtesse va aider Raoul à affirmer une personnalité exceptionnelle, en prélude à ses exploits futurs, elle va également, par son comportement sans scrupule, le renforcer dans ses convictions en matière d’éthique et d’humanité, convictions dont il ne se départira jamais bien que hors-la-loi. C’est peu de dire que ce roman m’a séduit et m’a confirmé dans une certaine forme de fascination pour un personnage beaucoup plus complexe qu’il n’y parait de prime abord. Pour ce qui est de la partie « audio », le narrateur est hélas ! toujours aussi cabotin, seul point noir dans une écoute, par ailleurs, haletante et riche en émotions.