Votre titre Audible gratuit

Fouché

Lu par : Eric Verdin
Durée : 9 h et 47 min
Catégories : Romans, Témoignages
5 out of 5 stars (11 notations)

Prix : 17,95 €

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

Description

Joseph Fouché (1759-1820) est l'une des figures les plus énigmatiques de son temps. Il a servi avec zèle la République, le Directoire, le Consulat, l'Empire et la Monarchie. Homme de l'ombre, disciple de Machiavel, Fouché aura survécu à tous les changements de régime sans jamais se départir de cette "absence de conviction" qui fascina Balzac autant que Stefan Zweig. Élève chez les Oratoriens, il devint sous la Révolution un pilleur d'églises. Conventionnel modéré, il vota la mort du roi et participa activement au massacre des Lyonnais royalistes. Ambassadeur du Directoire à Dresde, il cambriola son ambassade. Ministre de la Police, à l'abri derrière ses fiches et ses mouchards, il tint tête à Talleyrand et à Bonaparte. Signataire du premier manifeste sur l'égalité, il meurt richissime, duc d'Otrante et sénateur. Joseph Fouché, c'est l'art du reniement, la grâce du traître. Il n'y a pas de personnalité plus décriée que cet homme politique au sang-froid. 

Stefan Zweig nous donne ici un saisissant portrait de Fouché, en qui il voit la première incarnation d'un type politique moderne : l'homme de l'ombre, dissimulé, manipulateur, actionnant en coulisses les mécanismes du pouvoir réel.

©1929 / 1976 / 1969 Insel Verlag Williams Verlag, Zürich et Atrium Press, Londres Éditions Grasset & Fasquelle (P)2019 Audiolib

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    10
  • 4 étoiles
    1
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Performance

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    11
  • 4 étoiles
    0
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    10
  • 4 étoiles
    1
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
Trier par :
  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Personnage de roman...

Savoir que ce récit est une histoire vraie est beaucoup plus fort qu'une création romanesque. Si cela avait été un roman on aurait presque trouvé le personnage un peu trop caricatural.
On finit par s'attacher à ce petit revanchard gris, teigneux et génial qui joue sa destinée dans une sorte de roulette russe permanente dont il essaierait de truquer l'issue.
C'est passionnant, mais c'est surtout amusant, par le biais d'un humour de répétition : on sourit de retrouver à chaque nouvelle scène notre "héros" dans ses travers habituels. On finit par l'aimer, lui le falot, le laid, le malingre, l'aimer de prendre sa revanche - la nôtre - sur ces César imbus de leur puissance, dédaigneux de la sienne, trop sinueuse, trop sournoise.
On comprend que lui tue par dépit, acculé, contrariant une nature plus douce que son histoire ne le laisse à penser, alors que ces "Grands" auxquels il se confronte considèrent ces milliers ou millions de morts comme les pavés de la route qui les conduit à leur destin grandiose : on roule dessus sans en faire cas.
C'est évidemment bien écrit (et bien lu), même si j'émets une petite réserve sur une certaine lourdeur de Zweig à ressasser sa thèse de l'opportuniste amoral, alors que le récit en est une éclatante démonstration !
Sans doute un travers stylistique de l'époque.

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.