Votre titre Audible gratuit

Extension du domaine de la lutte

Durée : 3 h et 37 min
Catégories : Romans, Contemporains
4.5 out of 5 stars (16 notations)

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

ou
Dans le panier

Description

Voici l'odyssée désenchantée d'un informaticien entre deux âges, jouant son rôle en observant les mouvements humains et les banalités qui s'échangent autour des machines à café. L'installation d'un progiciel en province lui permettra d'étendre le champ de ses observations, d'anéantir les dernières illusions d'un collègue - obsédé malchanceux - et d'élaborer une théorie complète du libéralisme, qu'il soit économique ou sexuel.

©1994 Editions Maurice Nadeau (P)2020 Editions Gallimard; 1997 Editions Gallimard

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    9
  • 4 étoiles
    4
  • 3 étoiles
    3
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Interprétation

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    10
  • 4 étoiles
    4
  • 3 étoiles
    1
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    6
  • 4 étoiles
    6
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    0

Trier par :
Trier par:
  • Global
    4 out of 5 stars
  • Interprétation
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

Chronique d’un dépressif misogyne

Le roman où l’auteur développe sa théorie de l’extension du libéralisme économique dans les relations hommes-femmes. La lecture est excellente. Le tableau décrit est cependant excessivement sombre.

1 personne a trouvé cela utile

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Interprétation
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Excellent

Surement le meilleur livre de Houellebecq d’apres moi
Lecture agreable et de qualité

Bonne ecoute!

1 personne a trouvé cela utile

  • Global
    3 out of 5 stars
  • Interprétation
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars

Malaise garanti

Très bonne performance de lecture, bon rythme, voix claire qui permet de s'abandonner au récit.
Le choix de l'auteur d'exposer sans distinction morale tout ce qui se passe dans la tête de son personnage principal, en souffrance psychique, est un parti pris intéressant, qui fait réfléchir à la société moderne et à la perte de repères des individus.
Mais derrière l'intrigue, parfois amusante, souvent dérangeante, se trouvent des réflexions philosophiques et sociologiques, mais aussi des propos racistes qui n'apportent rien à l'histoire et qui mettent mal à l'aise. Est-ce que l'auteur se cache derrière son personnage pour exprimer sa façon de voir les individus qui ne sont pas blancs comme lui?Même en supposant qu'il s'agisse là de la liberté ultime de l'auteur, ou de la volonté de bousculer le politiquement correct, la banalisation de l'utilisation de ces termes est néfaste, et empêche d'apprécier pleinement l'œuvre.