Votre titre Audible gratuit

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

ou
Dans le panier

Vous êtes membre Amazon Prime ?

Bénéficiez automatiquement de 2 livres audio offerts.
Bonne écoute !

    Description

    Rousseau érige dans cet ouvrage un système entier d'éducation, loin des conventions sociales et des dogmes religieux : l'Église jusqu'alors détentrice du monopole en matière d'éducation, condamne l'auteur à la prise de corps ; l'ouvrage est brûlé en place public, fustigé par ses ennemis philosophes... Un ouvrage, toujours d'actualité, loin des caricatures dont on le pare sans même parfois, l'avoir lu...
    Le narrateur
    Éric Herson-Macarel est un comédien français. Il joue régulièrement au théâtre et au cinéma. Au grand écran, il est la voix française de, entre autres, Robert Carlyle, Willem Dafoe (dans Spiderman) et de Daniel Craig (dans James Bond). Il a déjà enregistré pour Audiolib Le Prédicateur, L'Oiseau de mauvais augure et L'Enfant allemand.
    ©Domaine public (P)2012 Lyre Audio

    Ce que les auditeurs disent de Émile ou de l'Education

    Notations
    Global
    • 4.5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      11
    • 4 étoiles
      1
    • 3 étoiles
      0
    • 2 étoiles
      1
    • 1 étoile
      0
    Interprétation
    • 4.5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      10
    • 4 étoiles
      1
    • 3 étoiles
      0
    • 2 étoiles
      0
    • 1 étoile
      1
    Histoire
    • 5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      9
    • 4 étoiles
      2
    • 3 étoiles
      0
    • 2 étoiles
      0
    • 1 étoile
      0

    Trier par :
    Trier par:
    • Global
      5 out of 5 stars
    • Interprétation
      5 out of 5 stars
    • Histoire
      5 out of 5 stars

    Des stratégies qui restent valables aujourd'hui

    Il est facile de critiquer Rousseau pour la misogynie qui paraît dans la dernière partie du livre, au sujet de Sophie. À ce moment, bien sûr, le livre devient pénible, et, pour des yeux modernes, on se trouve bien loin des audaces de la première partie. Mais il n'importe, car ce début rachète amplement cette fin. Les idées de Rousseau en matière d'éducation étaient tout à fait originales pour son époque, il accorde à l'enfant une liberté qu'on lui refusait alors, bien sûr qu'elle lui sera profitable si elle est encadrée, si elle reste sous la surveillance d'une personne au jugement sûr. Les anecdotes qu'il cite, les exemples, les stratagèmes, les remarques sur les raisonnements qui sont à la portée ou non d'un enfant, tout cela est convaincant et d'un grand intérêt. De même, la partie sur la religion, la fameuse profession de foi d'un vicaire savoyard, qui apparaît vers le milieu du livre est un sommet de rhétorique et d'une subtilité, d'une intelligence et d'une sincérité qui conduit à se questionner, que l'on soit athée ou croyant. Pour toutes ces raisons, ce livre est très précieux. J'en relirai ou j'en réécouterai volontiers des passages, car la voix qui le lit est claire, d'une élocution parfaite et sans affectation, ce qui est idéal pour apprécier ce genre de réflexion.