Elizabeth Gaskell
AUTEUR

Elizabeth Gaskell

Elizabeth Clerghorn Stevenson, surnomée «Shéhérazade» par Charles Dickens, fait partie de la grande et talentueuse cohorte des romancières anglaises du XIXe siècle, aux côtés de Jane Austen, Charlotte, Emily et Anne Brontë et George Eliot. Une fois qu’ils l’ont découverte, ses lecteurs lui restent très fidèles, car ses romans et nouvelles se distinguent par leur charme, leur vivacité, leur humour, leur intelligence et même leur courage, si l’on songe au tollé que soulevèrent au moment de leur parution certains d’entre eux, jugés beaucoup trop progressistes par une partie de la bourgeoisie d’outre-Manche. Elle naît à Londres en 1810, elle est élevée par une tante dans le comté de Cheshire. En 1832, elle épouse le révérend William Gaskell.En 1848, elle remporte un premier succès littéraire, avec le roman Mary Barton. Deux ans plus tard, elle commence une collaboration avec le magazine de Charles Dickens, Household Word où paraîtra son œuvre la plus célèbre Cranford. Elle publie son premier roman sur l’Angleterre industrielle, North and South. Sa production littéraire est importante et d’une qualité qui ne faiblit pas ; Ruth (1853), son deuxième roman, qui aborde le sujet brûlant des filles-mères, fait quelque peu scandale ; La vie de Charlotte Brontë (1857); Sylvia’s Lovers (1863) Cousin Phillis (1863-1864). À partir d’août 1864, Wives and Daughters paraît en feuilleton dans le magazine Cornhill et sa publication durera jusqu’en janvier 1866. Entre-temps, cependant, le 12 novembre 1865, Elizabeth Gaskell meurt brutalement, à cinquante-cinq ans.

Afficher plus Afficher moins
Votre premier livre audio gratuit avec Audible


Nouveau chez Audible ?

Votre 1er livre audio est gratuit
9,95 € par mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

Top ventes

TOP 10 : LES MEILLEURS LIVRES AUDIO



LES MEILLEURS LIVRES AUDIO

Êtes-vous auteur ?

Aidez-nous à améliorer les pages Auteur en mettant à jour votre bibliographie en soumettant une nouvelle biographie et image.