Votre titre Audible gratuit

Pot-Bouille

Rougon-Macquart 10
Série : Rougon-Macquart, Volume 10
Durée : 14 h et 36 min
4 out of 5 stars (13 notations)
Prix : 21,95 €
9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

Description

Octave Mouret (le futur héros du Bonheur des dames), débarque à Paris et devient le nouveau locataire d'un immeuble bourgeois de six étages, situé rue de Choiseul. Il découvre rapidement que dans cette demeure en apparence de réputation irréprochable, les intrigues font partie de la vie courante des habitants. Derrière une belle façade se dissimule une cour intérieure d'où émanent des odeurs nauséabondes dues aux détritus des cuisines que les domestiques jettent par les fenêtres.

Et par analogie, derrière cette respectable façade, existe un puant cloaque moral, où le vice, l'adultère et l'hypocrisie bourgeoise règnent en maître : de vieux barbons pervertissent, grâce à leur argent, des jeunes filles ; les maris trompent leurs femmes avec les domestiques ; les femmes méprisent leurs maris et ne restent que pour leur fortune ; les mères courent les bals afin de trouver, coûte que coûte, un beau parti pour leur progéniture...

Octave, qui au départ se laisse prendre à ce jeu, revient dans le droit chemin grâce à Mme Hédouin, la seule qui réussisse à se tenir à l'écart de cette misérable société. Les bonnes du dernier étage subissent et assistent à cet infernal ballet. Comme le dit l'une d'elle en guise de conclusion : "Mon Dieu ! Mademoiselle, celle-ci ou celle-là, toutes les baraques se ressemblent. Au jour d'aujourd'hui, qui a fait l'une a fait l'autre. C'est cochon et compagnie."

Pot-Bouille est le dixième volume des "Rougon-Macquart".

©domaine public (P)2018 Sixtrid SAS

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    7
  • 4 étoiles
    3
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    1

Performance

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    7
  • 4 étoiles
    3
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    7
  • 4 étoiles
    3
  • 3 étoiles
    1
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    1
Trier par :
  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

Roman qui mérite d'être plus connu.

Belle analyse de la bourgeoisie parisienne de la fin du 19eme siècle. Peut-être un peu long mais les personnages sont finement analysés. Excellente interprétation du lecteur !

2 sur 2 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    1 out of 5 stars
  • Performance
    3 out of 5 stars
  • Histoire
    1 out of 5 stars

Histoire des habitants d'un immeuble bougeois

Ce roman raconte d'une façon très réaliste la vie des habitants d'un immeuble bourgeois au XIXème siècle. Assez sordide et sans aucune complaisance. Il n'est question que d'argent et de sexe tout au long de l'histore. Aucun personnage n'en ressort avec une image positive. Néanmoins, la lecture du texte par Marc-Henri Boisseau est très fluide et sa voix très agréable.

  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars

Un bon Zola sans plus...

Un Zola égal à lui même, immersion dans le quotidien du “populo“ que seul lui avait pu nous “filmer“ sans honte ni pudeur,
la vraie réalité qui, n'en déplaise à M. Hugo, existait bel et bien.

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Zola chez les Bourgeois

Ce dixième volume des Rougon-Macquart, qui évoque la vie sous le Second Empire, montre ici la bourgeoisie côté rue et côté cour, avec ses soucis de filles à marier, de rang à tenir ou à gagner, coûte que coûte. Pot-bouille est la marmite où mijotent toutes les pourritures de la famille. Avec son style flamboyant Zola décrit magnifiquement les hypocrisies, les bassesses de ces gens qui clament : « Nous sommes l’honneur, la morale, la famille. » Les domestiques ne sont pas en reste qui déversent "des flots d'ordures" au propre comme au figuré.
Marc-Henri Boisse nous entraîne, à la suite d'Octave Mouret, dans cet immeuble bourgeois avec talent.