Votre titre Audible gratuit

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

ou
Dans le panier

Vous êtes membre Amazon Prime ?

Bénéficiez automatiquement de 2 livres audio offerts.
Bonne écoute !

    Description

    Née contente à Oraibi conte le destin d'une jeune Amérindienne d'Arizona. Le peuple hopi vit depuis des siècles sur un plateau aride, dans des conditions de dénuement extrême. Soumis aux contraintes d'une région désertique, il a développé une cosmogonie extraordinaire et des croyances qui font communier la vie et la mort, la lumière et la nuit, les esprits, les animaux et les hommes. À travers la quête d'une jeune orpheline qui salue le Soleil en riant, c'est la beauté de ce monde aux antipodes du nôtre qui se révèle, et demeure.

    Bérengère Cournut est née en 1979. Ses premiers livres exploraient essentiellement des territoires oniriques, où l'eau se mêle à la terre (L'Écorcobaliseur, Attila, 2008), où la plaine fabrique des otaries et des renards (Nanoushkaïa, Oie de Cravan, 2009), où la glace se pique à la chaleur du désert (Wendy Ratherfight, L'Oie de Cravan, 2013). D'une autre manière, Bérengère Cournut a poursuivi sa recherche d'une vision alternative du monde : en 2017, avec Née contente à Oraibi (Le Tripode), roman d'immersion sur les plateaux arides d'Arizona, au sein du peuple hop ; en 2019, avec De pierre et d'os (Le Tripode, prix du roman Fnac), roman empreint à la fois de douceur, d'écologie et de spiritualité, qui nous plonge dans le destin solaire d'une jeune femme eskimo.

    Elle a bénéficié pour ce roman d'une résidence d'écriture de dix mois au sein des bibliothèques du Muséum national d'Histoire naturelle. Entretemps, un court roman épistolaire lui est venu, Par-delà nos corps, paru en février 2019.

    ©2019 Le Tripode (P)2020 Lizzie, un département d'Univers Poche, Paris

    Commentaires

     La presse en parle :

    [...] étonnant roman d'ap prentissage qui flirte avec le conte et parvient à faire entrevoir la psycholo gie de son héroïne par les paysages qu'elle traverse. On en sort comme lavé de toute inquiétude.

    Le Monde des livres

     À propos de ce titre :

    Attila 2008, L'Oie de Cravan 2009, L'Oie de Cravan 2013, Le Tripode 2019.

    Autres livres audio du même :

    Ce que les auditeurs disent de Née contente à Oraibi

    Notations
    Global
    • 3 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      2
    • 4 étoiles
      1
    • 3 étoiles
      2
    • 2 étoiles
      0
    • 1 étoile
      2
    Interprétation
    • 3.5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      1
    • 4 étoiles
      3
    • 3 étoiles
      1
    • 2 étoiles
      1
    • 1 étoile
      0
    Histoire
    • 3 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      1
    • 4 étoiles
      2
    • 3 étoiles
      1
    • 2 étoiles
      0
    • 1 étoile
      2

    Commentaires - Veuillez sélectionner les onglets ci-dessous pour changer la provenance des commentaires.

    Trier par :
    Trier par:
    • Global
      1 out of 5 stars
    • Interprétation
      2 out of 5 stars
    • Histoire
      1 out of 5 stars

    je renonce

    c'est la première fois que je renonce à écouter un livre jusqu'au bout... mais là, c'est vraiment trop ennuyeux... je ne vois aucun intérêt à l'histoire (qui enchaîne les clichés) ni à la lecture (un peu trop appliquée à mon goût)...

    • Global
      5 out of 5 stars
    • Interprétation
      5 out of 5 stars
    • Histoire
      5 out of 5 stars

    original

    roman original qui nous fait voyager dans la culture des Hopis, plus précisément une jeune héroïne.

    • Global
      1 out of 5 stars
    • Interprétation
      4 out of 5 stars
    • Histoire
      1 out of 5 stars

    Pourquoi pas ?

    Pourquoi pas ? Parce qu'en 1959, Don C. Talayesva publiait Soleil Hopi, sa biographie en tant qu'indien Hopi né à Oraibi et qu'elle est mille fois plus intéressante que le roman de B. Cournut.

    Née contente à Oraibi, un beau prototype d'appropriation culturelle et spirituelle, on frôle le plagiat de Soleil Hopi, j'ai été mal à l'aise de bout en bout.

    B. Cournut, vous semblez avoir besoin de vous connecter à vos ancêtres... Vos ancêtres ont participé au génocide et la colonisation des peuples amérindiens. Peut-être devriez vous plutôt travailler sur ce sujet ?
    Si vous appréciez la culture de ces peuples, ne devriez-vous pas éviter de la piller ? Ce que vous faites n'est pas honnête, c'est une honte.
    Vous pouvez payez votre loyer et vos courses alimentaire grâce à l'argent que vous rapporte ce roman. Que rapporte-t-il aux Pueblos dont vous vous attribuez la mémoire ?

    Aux lecteurs qui ont apprécié le roman de Bérengère Cournut, courrez acheter Soleil Hopi de Don C. Talayesva chez Terre Humaine. Avec un peu de chance les droits d'auteur sont encore versés à ceux qui les mérites....