Votre titre Audible gratuit

Candide ou l'Optimisme

De : Voltaire
Lu par : Alain Couchot
Durée : 3 h et 28 min
3,7 out of 5 stars (15 notations)

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

ou
Dans le panier

Description

Candide ou l'Optimisme est un conte philosophique de Voltaire, considéré comme l'un de ses chefs d'œuvre. C'est le récit du voyage de formation d'un jeune homme naïf, chassé du meilleur des mondes possibles à la suite d'une leçon de physique expérimentale. Voltaire y manie l'ironie à l'encontre du conservatisme de la société de son époque. Candide, le jeune homme innocent, après avoir vécu toutes sortes d'aventures autour du monde, finit par se transformer en philosophe.

"Tous les événements sont enchaînés dans le meilleur des mondes possibles ; car enfin si vous n'aviez pas été chassé d'un beau château à grands coups de pied dans le derrière pour l'amour de mademoiselle Cunégonde, si vous n'aviez pas été mis à l'Inquisition, si vous n'aviez pas couru l'Amérique à pied, si vous n'aviez pas donné un bon coup d'épée au baron, si vous n'aviez pas perdu tous vos moutons du bon pays d'Eldorado, vous ne mangeriez pas ici des cédrats confits et des pistaches. Cela est bien dit, répondit Candide, mais il faut cultiver notre jardin."
L'auteur
François Marie Arouet, dit Voltaire, naît en 1694 à Paris. En 1714, son parrain, l'abbé de Châteauneuf, l'introduit dans les milieux mondains parisiens. Ses écrits sur les amours du Régent font scandale et lui vaudront d'être emprisonné un an à la Bastille. A sa sortie, Oedipe connaît un beau succès. En 1722, Le Régent, lui accorde une pension et il hérite de son père. En 1734 la publication des Lettres Philosophiques déclenche un scandale. Voltaire, pour échapper à la Bastille, doit quitter Paris. Il se réfugie, dans le château d'Emilie du Châtelet. Il y restera dix ans et va s'adonner à l'étude, à l'écriture, à des expériences de physique et à la philosophie scientifique. Il compose également plusieurs pièces de théâtre. En 1744 le comte d'Argenson, fait revenir Voltaire à Paris, qui est élu à l'Académie Française en 1746. A la mort de Mme du Châtelet, en 1749, Voltaire décide d'accepter l'invitation de Frédéric II, et part pour la Prusse. Leurs relations se détériorent et, en 1753, le philosophe doit quitter l'Allemagne. La France lui refuse l'asile et Voltaire s'installe à Ferney, près de Genève. Il collabore au septième tome de l'Encyclopédie. 1759 : parution de Candide. Voltaire quitte Ferney le 5 février 1778 pour un retour triomphal à Paris. Il meurt le 30 mai. Sa dépouille est transférée au Panthéon en 1791.
©Domaine public (P)Audiolude

Ce que les auditeurs disent de Candide ou l'Optimisme

Notations
Global
  • 3.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    6
  • 4 étoiles
    4
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    3
Interprétation
  • 3.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    4
  • 4 étoiles
    5
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    3
Histoire
  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    8
  • 4 étoiles
    3
  • 3 étoiles
    3
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    0

Trier par :
Trier par:
  • Global
    3 out of 5 stars
  • Interprétation
    1 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Abominable

Le lecteur en fait des tonnes et les interludes musicales sont tout à fait insupportables. A fuir !

2 personnes ont trouvé cela utile

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Interprétation
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Narration exceptionnelle

Voltaire a une voix et sa philosophie qui nous est racontée ici est criante de passion. Merci

  • Global
    1 out of 5 stars
  • Interprétation
    1 out of 5 stars
  • Histoire
    2 out of 5 stars

Insupportable

Le lecteur est insupportable. La musique est pire encore ! Quel dommage car l'histoire est intéressante.

  • Global
    1 out of 5 stars
  • Interprétation
    3 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

Musique intolérable et inutile

Qu'est-ce qui aurait pu rendre ce livre meilleur ?

Le jingle à la fin et au début de chaque chapitre est intolérable, désagréable, inutile et ne présente que des inconvénients.