Tout sur James Bond

postBlogDe - DE James Bond
18.01.21

Le dernier James Bond « Mourir peut attendre » arrivera en mars 2021 sur grand écran ! En attendant ce dernier opus, nous vous proposons de découvrir quelques anecdotes surprenantes !

Il était une fois... James Bond

De :
Guillaume Evin
Lu par :
François Delaive
Durée :
7:12
version intégrale Livre audio


James Bond a-t-il vraiment joué au Texas Hold'em dans « Casino Royale » ? Comment Ian Fleming a-t-il laissé mourir Dr. No ? Quelles sont les deux nouvelles sur lesquelles se base le film « Octopussy » ? Quels proverbes de Bond ont été inventés par Fleming ? Quel est le rapport entre le film « Quantum of Solace » et le roman « Casino Royale » ? Plongez dans l'univers de Bond grâce au spécialiste Danny Morgenstern et à notre infographie !

James Bond films vs livres

Entretien avec Danny Morgenstern, spécialiste de James Bond

Nous nous sommes entretenus avec l'écrivain Danny Morgenstern comme des espions. Avec sa première encyclopédie 007 « James Bond XXL », le fan de Bond est devenu un expert à plein temps. Son nouveau livre « Unnecessary James Bond Knowledge », plein de faits et d'anecdotes étonnants sur l’univers de Bond.

Danny Morgenstern, quel a été votre premier point de contact avec Bond ?

Le premier point de contact pour moi a été le film « Vivre et laisser mourir ». Je l'ai vu pour la première fois en 1986. Le premier livre de Ian Fleming que j'ai lu était « Dr. No ». C'était le seul ouvrage que je pouvais emprunter à la bibliothèque à l'époque. Mon tout premier roman de James Bond, cependant, a été écrit par John Gardner : « Une question d'honneur », Claude Lefrancq Éditeur. Entre-temps, cela fait plus de 30 ans que je travaille sur le sujet.

Qu'est-ce qui vous fascine dans les histoires et le personnage de James Bond ?

Adolescent, j'aimais les films simplement en tant que films d'action, pour me divertir. Désormais, je m'intéresse à tout ce qui se passe dans les coulisses. Comment les films ont-ils vu le jour ? J'accorde également une attention croissante aux détails, comme par exemple quelles sont les œuvres d'art accrochées en arrière-plan ? J'aime aussi l'humour, le mélange d'action et de suspense ainsi que les idées souvent inhabituelles.

Qu'est-ce qui distingue le James Bond de Ian Fleming du personnage de film ?

Ian Fleming a créé un personnage vivant à l'époque de la guerre froide. Dans les films, les histoires sont adaptées aux époques respectives. De plus, les romans ne sont pas adaptés au cinéma pour la plupart. Pour que les films aient du succès, il faut plus de mordant, par exemple des courses-poursuites pleines d'action. C'est pourquoi des histoires complètement nouvelles ont été inventées pour la plupart des films, afin que James Bond fonctionne aussi au cinéma. Dans les trois ou quatre premiers films, les romans et les films sont encore très similaires. À partir de « On ne vit que deux fois », seuls les titres des livres ont été repris car ils s'étaient bien vendus. La première du nouveau James Bond « Mourir peut attendre » a été reportée au mois de novembre.

Avec quel roman de Fleming les fans de James Bond devraient-ils passer le temps jusque-là ?

Cela dépend si les lecteurs ou les auditeurs veulent sortir du livre avec un sentiment sombre ou positif. « Casino Royale », Le premier roman de Ian Fleming, a une fin très négative, le dénouement vous laisse un peu sans voix. D'autres romans laissent une impression plus positive et Bond ressort en héros à la fin, comme par exemple dans « Moonraker ». Mon livre préféré de Felming est « Vivre et laisser mourir », qui a un flair exotique, et qui est plein d'action, très tendu et sombre.

Quel est pour vous le meilleur film de 007 et pourquoi ?

Mon préféré est « Skyfall ». Ce film est très contemporain, plein d'action et Daniel Craig incarne avec brio le personnage de James Bond. J'ai également de bons souvenirs des premières à Londres et à Berlin. Tout cela constitue pour moi un ensemble cohérent.

Sean Connery, George Lazenby, Roger Moore, Timothy Dalton, Pierce Brosnan ou Daniel Craig, qui est votre James Bond préféré ?

Cela fluctue sans cesse. En fait, je suis un grand fan de Roger Moore, j'aime son sens de l'humour particulier. Il y a quelque chose de léger dans ses films. Mais j'aime également beaucoup Daniel Craig. Il joue Bond avec des traits de caractère complètement différents. Bien sûr, les attributs de James Bond sont les mêmes, de jolis costumes, des femmes sublimes, des bolides et beaucoup d'action. Cependant, Daniel Craig donne au personnage une certaine âpreté que j'aime beaucoup.

« Opération Tonnerre » ou « Jamais plus jamais », quelle est la meilleure adaptation du roman selon vous ?

« Opération Tonnerre » est plus proche du roman de Ian Fleming, « Jamais plus jamais » en est plus éloigné. Les films ont été tournés à quelques années d'intervalle : « Opération Tonnerre » en 1965, « Jamais plus jamais » en 1983. J'ai vu la deuxième adaptation cinématographique en premier et je la trouve meilleure. Je suis né en 79 et c'est pourquoi les films réalisés avant 1970 me semblent aujourd'hui assez désuets. « Jamais plus jamais » est plus moderne et me plaît donc davantage.

Pourquoi les James Bond ont-ils tellement plus de succès que les autres films d'espionnage ?

Je ne dirais pas que les James Bond ont beaucoup plus de succès que les autres films d'espionnage. Si vous regardez les résultats du box-office ajustés en fonction de l'inflation, vous constaterez que certains films de James Bond n'ont pas connu un si grand succès. De plus, les Mission Impossible et les Jason Bourne, par exemple, ont rencontré un énorme succès. Toutefois, ces films n'ont pas la même longévité que James Bond.

Qu'est-ce qui fait que James Bond dure depuis si longtemps ?

La raison est que Bond suit l'air du temps et s'adapte aux normes actuelles de l'espionnage et du cinéma. Cela attire également les jeunes générations et c'est pourquoi James Bond attire toujours un nouveau public. En outre, le personnage ne change pas trop et conserve son identité, ce qui permet de dire qu'une fois qu'on est fan de James Bond, on le reste pour toujours.

Comment effectuez-vous vos recherches pour vos dictionnaires James Bond ?

Je m'entretiens avec les personnes impliquées dans les films de James Bond, notamment les réalisateurs et les acteurs. Je parcoure les sources secondaires, je lis et je compare les nombreux romans, y compris ceux autour de la série de Fleming, par exemple les romans de John Gardner, Raymond Benson et Anthony Horowitz. Je passe également au crible les sources et la documentation des années concernées. C'est vraiment un travail de détective, mais ça en vaut la peine.

Quel est le fait amusant que vous préférez dans l'univers de James Bond ?

Mon nouveau livre « Unnecessary James Bond Knowledge » contient plus de 2 500 faits. Il y a tellement de faits amusants dans l'univers de James Bond qu'il m'est impossible de choisir un favori en particulier. Par exemple, il est intéressant de noter que le nom de la Bond girl dans « GoldenEye », Natalya Simonova, est basé sur la régisseuse. Autre exemple, Antje Schmidt, une actrice allemande, a joué le rôle d'une employée de la société de location de véhicules Avis dans une scène de « Demain ne meurt jamais » et est passée dans tous les médias allemands grâce à cette scène, bien qu'elle n'ait eu qu'une seule réplique.

Quel est le plus grand mythe autour de James Bond, des livres, des films et des acteurs ?

Un mythe très répandu veut que les films de James Bond se déroulent les uns à la suite des autres dans l'ordre chronologique. Ce n'est pas vrai. En effet, avec « Casino Royale » en 2006, la série a été complètement relancée.

Quel roman hors de la série de Fleming vous a enthousiasmé ?

« Crime sur les cimes » de Raymond Benson. Le livre a une densité narrative incroyable, une tension très forte, Bond reste Bond et le roman contient des idées amusantes. Par exemple, James Bond doit atteindre un sommet de montagne dans l'Himalaya avant un autre groupe rival et urine ensuite sur leurs réserves de nourriture.

Selon vous, quel roman de James Bond non écrit par Fleming aurait le potentiel pour être adapté au cinéma ?

En fait, tous les romans de Raymond Benson se prêtent à un tel exercice. Les livres de John Gardner le sont moins parce qu'ils portent davantage sur la vie réelle d'un agent. Les livres de James Bond écrits par Raymond Benson sont des romans d'action. C'est pourquoi ils seraient intéressants à adapter sur le grand écran.

Entretien traduit de l'allemand par Nicols Bert. Interview réalisée par Franziska Schlögl