Votre titre Audible gratuit

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

ou
Dans le panier

Description

Dans cette maison où la femme est et n'est qu'une poupée, les hommes sont des pantins, veules et pleutres. Sans doute Nora incarne-t-elle une sorte de moment auroral du féminisme, alors qu'être, c'est sortir, partir. Et Ibsen, grâce à ce chef-d'œuvre, accède au panthéon de la littérature mondiale. Mais si sa poupée se met, sinon à vivre, du moins à le vouloir, au point de bousculer au passage l'alibi de l'instinct maternel, c'est qu'autour d'elle les hommes se meurent. Ibsen exalte moins Nora qu'il n'accable le mari, l'avocat Helmer, ou Krogstad par qui le chantage arrive.


>> Ce livre audio en version intégrale vous est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.
©domaine public. Traduit du norvégien par Maurice Prozor (P)2017 Audible Studios

Autres livres audio du même :

Ce que les auditeurs disent de Une maison de poupée

Notations
Global
  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    17
  • 4 étoiles
    8
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    2
  • 1 étoile
    0
Interprétation
  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    18
  • 4 étoiles
    4
  • 3 étoiles
    4
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
Histoire
  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    15
  • 4 étoiles
    8
  • 3 étoiles
    1
  • 2 étoiles
    2
  • 1 étoile
    0

Trier par :
Trier par:
  • Global
    5 out of 5 stars
  • Interprétation
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Quelle interprétation magistrale !

Par la finesse d'interpretation de Francoise Cadol, j'ai l'impression d'avoir entendu les voix de chaque personnage et vu la piece. Je l'ai entendue aussi au double sens du terme. Merci pour cette production Audible! C'est une reussite. j'ai en effet souvent renonce aux livres audio dont les textes m'interessaient, parce que l'interpretation me rebutait. Rien de plus decevant que d'entendre des acteurs connus faire des surencheres d'effets, prendre des inspirs exageres pour singer l'emotion, ou des intonations qui ressemblent a des effets de manches, empechant l'immersion dans le texte. Alors Bravo a Francoise Cadol ! Les accents sont absents de ce commentaire car non pris en compte par ce logiciel sans doute anglophone... Francoise Marie

3 personnes ont trouvé cela utile