Votre titre Audible gratuit

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

ou
Dans le panier

Vous êtes membre Amazon Prime ?

Bénéficiez automatiquement de 2 livres audio offerts.
Bonne écoute !

    Description

    Le château de Saverdun fait l'objet d'une querelle entre le comte de Toulouse et le comte de Foix, Pour initier un accord, ce dernier envoie sa sœur, Esclarmonde, négocier avec Toulouse. La rencontre a lieu lors des fêtes de Pâques de l'an de grâce 1201. Durant les festivités, des événements tragiques se succèdent, entraînant Guilhem d'Ussel dans une incroyable conspiration, où des destins que tout oppose vont s'affronter. Que cherche l'inquiétant comte Dracul, ambassadeur de Transylvanie ? Que convoitent les moines de Cîteaux dans leur chasse contre les hérétiques cathares ? Guilhem parviendra-t-il à sauver la femme qu'il aime dans cette quête éperdue du Graal ?


    >> Ce livre audio en version intégrale vous est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.
    ©2012 Les éditions J'ai lu (P)2017 Audible Studios

    Ce que les auditeurs disent de Montségur, 1201

    Notations
    Global
    • 4.5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      34
    • 4 étoiles
      11
    • 3 étoiles
      4
    • 2 étoiles
      0
    • 1 étoile
      0
    Interprétation
    • 4.5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      33
    • 4 étoiles
      10
    • 3 étoiles
      3
    • 2 étoiles
      0
    • 1 étoile
      0
    Histoire
    • 4.5 out of 5 stars
    • 5 étoiles
      33
    • 4 étoiles
      8
    • 3 étoiles
      5
    • 2 étoiles
      0
    • 1 étoile
      0

    Commentaires - Veuillez sélectionner les onglets ci-dessous pour changer la provenance des commentaires.

    Trier par :
    Trier par:
    • Global
      5 out of 5 stars
    • Interprétation
      5 out of 5 stars
    • Histoire
      3 out of 5 stars

    des longueurs

    conteur hors pair. dommage pour des longueurs narrant les chants. en vieux français qui n'apporte rien.

    • Global
      4 out of 5 stars
    • Interprétation
      4 out of 5 stars
    • Histoire
      3 out of 5 stars

    Trop fort

    le seul petit reproche que je pourrais faire et que par moment quand les personnages sacré allemand ça fait mal aux oreilles

    • Global
      5 out of 5 stars
    • Interprétation
      4 out of 5 stars
    • Histoire
      5 out of 5 stars

    Illustration couverture

    C’est un super bouquin, mais pourquoi l’avoir illustré avec une armure du XVIe siècle alors que le roman se passe au tout début du XIIIe ? 🤔

    • Global
      5 out of 5 stars
    • Interprétation
      5 out of 5 stars
    • Histoire
      4 out of 5 stars

    Oh mon dieu qu’avons -nous fait en ton nom

    Quelle cruauté en cette année 1201, une histoire dans l’histoire avec des chevaliers, des lances, des belles, Des trahisons, et des chants à la gloire du Graal, des chants de Chrétien de Troie. Lancelot et le roi pêcheur. La cruauté des catholiques, l’horreur des supplices. Les cœurs purs est très bizarrement un conte de Transylvanie qui sera le premier d’une lignée de Dracula. Lui parle très talentueux Nicolas Djermag que j’apprécie toujours autant des fois je me plais à penser que j’écoute des livres juste pour entendre sa voix.

    • Global
      5 out of 5 stars
    • Interprétation
      5 out of 5 stars
    • Histoire
      5 out of 5 stars

    j'adore .....

    tres belle histoire médiévale .félicitations au narrateur belle performance .je ne me lasse pas des aventures de Guilem D'Usuel

    • Global
      4 out of 5 stars
    • Interprétation
      3 out of 5 stars
    • Histoire
      5 out of 5 stars

    Toujours ce problème du conteur

    L’histoire était très intéressante. J ai été rassuré à la fin car j aurais été déçu que l’on puisse le résumer à un roman fantastique...
    Guillem est bien présenté et l’on sent que l’auteur le fait e plier, mûrir. On avance avec lui.
    Le seul point négatif est -pour moi bien entendu - le conteur qui en fait des tonnes de façon mal appropriée .
    Il est des passages où le ridicule en est pénible à un point d hésiter à accélérer pour éviter ce moment. Et tant pis pour l histoire.
    Sincèrement je ne remets pas en c use son envie de bien faire mais s’il pouvait se contenter de lire sans chercher à être à la place des héros, ce n en serait que mieux.