Prix : 21,50 €

Détails de l'abonnement : Détails de l'abonnement :
  • Gratuit pendant 30 jours, avec un titre au choix offert.
  • 9,95 € par mois pour le livre audio de votre choix, quel que soit le prix.
  • Vous n'aimez pas un titre ? Échangez-le.
  • Résiliez à tout moment, vos livres audio vous appartiennent.
ou
Dans le panier

Description

Tueur en série... Traque infernale. Médecine légale. Services secrets... Terrorisme. La victoire du Mal est-elle inéluctable ?

Ce thriller va détruire vos nuits et hanter vos jours.

Après La conjuration primitive et La patience du diable, ce troisième épisode des enquêtes de la Section de recherches de Paris nous plonge dans le monde des pires criminels et à la racine du Mal moderne.
©2017 Éditions Albin Michel (P)2018 Audiolib

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    102
  • 4 étoiles
    33
  • 3 étoiles
    13
  • 2 étoiles
    6
  • 1 étoile
    2

Performance

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    91
  • 4 étoiles
    30
  • 3 étoiles
    15
  • 2 étoiles
    3
  • 1 étoile
    1

Histoire

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    81
  • 4 étoiles
    33
  • 3 étoiles
    15
  • 2 étoiles
    7
  • 1 étoile
    4
Trier par :
  • Global
    1 out of 5 stars
  • Performance
    3 out of 5 stars
  • Histoire
    1 out of 5 stars

Sans intérêt

Un scénario creux et décousu. Une intrigue qui n’est pas digne de M. Chattam. Du verbiage qui vire au remplissage pseudo-politico-philosophique qui ennuie encore plus. Un lecteur qui se débrouille assez bien dans cette galère. Un M. Chattam, que j’apprécie pourtant habituellement, qu’on peut éviter sans remord ici. À suivre. Doit proposer beaucoup mieux à l’avenir pour maintenir mon intérêt.

2 sur 2 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    2 out of 5 stars
  • Performance
    3 out of 5 stars
  • Histoire
    2 out of 5 stars

Très déçu

Une déception. Encore une...
Après m’être complètement lassé de la répétitive lecture d’Autremonde, retour à mon genre de prédilection avec l’appel du néant. Hélas, je ne retrouve pas l’auteur que j’ai tant aimé. Où sont passés la noirceur et le réalisme habituels... Quand à la crédibilité, n’en parlons même pas. Qui peut croire une seconde à certaines situations et au timing si heureux de leur dénouement. Enfin si l’on ajoute les bavardages pseudo-philosophiques interminables, on se dit qu’on a connu meilleur Maxime Chattam. Bien meilleur.

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars

moins fan de cette histoire la...

le rythme est tjrs bon, le narrateur fait revivre l histoire comme dans un film mais j ai clairement moins accroché le pitch du script...trop proche de la réalité peur être . J aime bien le côté plus sensiblement rangeant entre la réalité et le mystique dans les romans de chats...la...On sort du mystique pour sombrer dans le côté sombre de l humain sans la pointe d irréel qui m a tant plus au début. C est différent mais j accroché moins ...

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    2 out of 5 stars
  • Performance
    2 out of 5 stars
  • Histoire
    2 out of 5 stars

loin de ce que j'attendais de Maxime CHATTAM

Tres grande fan de Maxime Chattam et malgré les explications de l'auteur à la fin du livre (qui explique pas mal de chose) je reste assez déçue de l'histoire... Difficile d'emmettre un avis tant cela touche un sujet sensible et des cicatrices encore tres fraîches mais ce n'est pas ce que j'attendais de l'appel du Néant au vu des 2 premiers tomes de la trilogie.
Quand au narrateur j ai eu du mal à m'adapter au rythme et ton de lecture...

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Extraordinaire

passionnant est tellement bien documenté
l’un de mes livres préférés deux maxime chattam
À lire absolument

2 sur 3 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    3 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars

Pour moi le moins bon de la trilogie

On est très loin des 2 autres volets de la trilogie, avec des rebondissements et du suspense à chaque page ou presque. Chattam essaie ici de parler d'un sujet qui nous touche de plus en plus souvent et il s'en sort relativement bien. Mais le rythme est quand même moins soutenu que dans les 2 premiers volets. Un très bon roman quand même.

  • Global
    3 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    2 out of 5 stars

Le mal traité par le biais du terrorisme

Excellent narrateur. Roman un peu long. Je préfère les Maxime Chattam plus classiques plutôt que le sujet du terrorisme.

  • Global
    2 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    2 out of 5 stars

poussif et sous poudré de moraline

J'ai réussi à le terminer mais en serrant les dents. penible.
C'est plus une leçon de morale et du politiquement correct qu'un thriller.
Les dialogues sont creux de débilité. Je pense que l'auteur à les moyens de s'offrir une tribune dans Libération plutôt que de polluer un policier des ses considérations mievres et insipieds. Quand le politiquement correct et la peur d'être ostracisé pour une quelquecoque "phobie" , le surmoi du livre prend le dessus, le résultat est sans saveur.

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Excellent roman sur le terrorisme actuel

Plongée dedans à fond, je ne peux qu'admirer le travail de documentation de Mr Chattam. Cette fiction nous rappelle combien nos forces de l'ordre méritent notre respect face à l'extrémisme. Félicitations au lecteur

  • Global
    3 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars

Mon énième Chattam<br />

les 80/100 du déroulement de l'histoire sont trop linéaires à mon goût. le rebondissement final est par contre surprenant et brise la monotonie des chapitres précédents. Les protagonistes sont caricaturés, tant dans leur présentation initiale que souvent lors de leurs interventions. Le sujet mis à part, cela m'a rappelé les "Bob Morane" de mes 13 ans. Le texte lui même mais aussi les changements de voix expriment cette caricature et cela m'a dérangé. Des personnages sans vices, trop "propres sur eux", sans environnement autres que leur petit monde et préoccupations auxquels je préfère des Wallander, Gereon Rath, et autres Harry Bosch.