Prix : 5,95 €

Détails de l'abonnement : Détails de l'abonnement :
  • Gratuit pendant 30 jours, avec un titre au choix offert.
  • 9,95 € par mois pour le livre audio de votre choix, quel que soit le prix.
  • Vous n'aimez pas un titre ? Échangez-le.
  • Résiliez à tout moment, vos livres audio vous appartiennent.
ou
Dans le panier

Description

Le jour où Richard Adam comprit qu'il n'avait qu'une vie, il n'avait jamais été si proche du ciel. Et pour cause. Il se tenait en équilibre sur une poutrelle d'acier, à près de soixante mètres de hauteur. Parvenu au bout de son perchoir, il s'arrêta, retint son souffle, et contempla une dernière fois le paysage qui s'offrait à lui, telle une flaque d'or blanc. Il pensa que la vue était sublime, et la vie, terriblement fragile. Un souffle de vent, un faux pas, et il disparaîtrait à jamais. Il s'envolerait tel un oiseau dans les nuées.

Il n'avait jamais été vraiment sujet au vertige. Jusqu'à aujourd'hui.


>> Ce livre audio en version intégrale vous est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.
©2017 Michel Lafon (P)2017 Audible Studios

Autres livres audio du même :

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    4
  • 4 étoiles
    1
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    0

Performance

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    4
  • 4 étoiles
    1
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    3
  • 4 étoiles
    2
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    0
Trier par :
  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars
  • Idhun
  • Alsace
  • 24/08/2018

un bon moment

L'histoire est bien écrite et permet de comprendre le rôle du chamane, et dévoile un peu la vie et l'histoire des Indiens. Néanmoins les Lakotas ne prennent pas d'ayahuasca, c'est uniquement en Amérique du Sud...

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Ça vaut le coup !

Une bien belle histoire qui permet une brève initiation à la culture amérindienne. Je vous recommande fortement ce livre mais voyez y plus un roman et une belle histoire qu'une possibilité d'apprendre la culture où les pratiques chamaniques

1 sur 2 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    2 out of 5 stars
  • Performance
    2 out of 5 stars
  • Histoire
    2 out of 5 stars

Voyage initiatique assez superficiel

Le voyage initiatique semble être la spécialité de Maxence Fermine ; après le Japon, la Chine, l’Abyssinie, Venise, l’Amazonie… et quelques « pays » impalpables, nous voici au centre-nord des États-Unis.

On peut isoler deux parties dans ce livre ; une première qui se situe à Duluth dans le Minnesota, où le héros est -charpentier du ciel-. Fils d’un blanc et d’une Lakota, tribu censée ne pas souffrir du vertige il participe à la mise en place des charpentes des gratte-ciel. On le découvre morne, indifférent à la vie, démotivé.

La narration lente et hachée tout au long du livre participe à produire cet état d’âme.

Dans la deuxième partie, il part, sans toujours montrer un quelconque intérêt à ce qu’il fait, disperser les cendres de sa mère, comme elle l’a demandé, à 1200 km de là, à Pine-Rige, dans le Dakota du sud, son pays d’origine. Et c’est là qu’à travers rencontres et événements, il retrouve la culture de ses ancêtres et semble découvrir quelque intérêt pour la vie.

J’aurais aimé, comme en témoignent certains lecteurs, être portée par la poésie de cette initiation ; mais ce n’a pas été le cas. Je n’ai ressenti ni l’indifférence du début, ni la magie de la fin. Le passage d’une phase à l’autre est trop brusque ; je n’ai pas saisi le déclic qui tout d’un coup lui redonnait le goût de vivre car il m’a semblé toujours être cet homme mal dans sa peau.

J’ai trouvé que ce roman qui veut nous plonger dans la spiritualité sioux était trop superficiel. Plus de documentation, de description du décor, de profondeur des personnages m’aurait sans doute aidée à m’investir, mais j’ai vu les scènes se passer sans qu’elles me touchent, j’ai vu les acteurs faire des actes qui n’avaient pas de motivation et ne révélaient rien sur leur personnalité. De plus, la fin, dont je suppose que l’auteur voulait faire un moment bouleversant, m’a fait l’effet d’un pétard mouillé.

Cela dit, d’autres lecteurs ont témoigné de leur bonheur à l’écoute de ce livre. Si je ne suis pas emballée, je me suis tout de même distraite pendant 3 h 33.

0 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.