Livre audio ou film - Le comparatif des émotions

Photo- study - blog size
18.02.20

Qu'est-ce qui procure le plus d'émotion : un livre audio ou un film ? Une étude de l'University College de Londres a justement étudié ce sujet. L'analyse approfondie des données physiologiques ainsi que de la réponse biologique des participants a révélé qu'écouter des livres audio sur Audible suscitait une réaction physiologique et émotionnelle plus intense que de regarder un écran.

En 2018, l'University College de Londres (UCL), la plus ancienne université de Londres et réputée pour ses recherches exceptionnelles, a montré qu'écouter des livres audio est plus stimulant sur le plan émotionnel que regarder un film ou la télévision. En collaboration avec Audible, les chercheurs de l'UCL ont testé des scènes de titres connus tirés de romans policiers, de science-fiction, de fantaisie, d'action et d’autres genres classiques sur 103 participants âgés de 18 à 67 ans afin de mesurer les effets physiologiques des médias narratifs acoustiques et visuels.

Une analyse approfondie des données physiologiques ainsi que de la réponse biologique des participants a montré que l'écoute de livres audio sur Audible produisait une réponse physiologique et émotionnelle plus intense que le fait de regarder un contenu comparable sur un écran.

Peu importe le genre ou la catégorie démographique, l'étude n'a montré aucune différence perceptible dans les résultats entre les genres littéraires ou entre les participants de différentes catégories démographiques.

Les participants ont montré des réactions cardiaques et cérébrales plus fortes lorsqu'ils ont écouté des livres audio en comparaison aux médias audiovisuels

Des extraits de huit superproductions et best-sellers ont été utilisés : Game of Thrones, La Fille du train , Orgueil et préjugés , Le Silence des Agneaux, Les Grandes Espérances , Da Vinci Code , Le Chien des Baskerville et Alien. Les scènes spécifiques ont été sélectionnées en fonction de leur intensité émotionnelle, de leur longueur comparable et de la similarité de la narration (pour minimiser les différences d'intrigue entre les adaptations audio et vidéo). Les chercheurs ont recueilli des réponses conscientes aux clips audio et vidéo par le biais de divers entretiens tout en mesurant la fréquence cardiaque et l'activité électrodermale à l'aide des capteurs biométriques de la montre connectée Empatica E4. Ces deux signaux physiologiques permettent de tirer des conclusions sur le processus cognitif et la stimulation émotionnelle inconsciente dans le cerveau.




Écouter des livres crée des émotions plus fortes que regarder la télévision ou un film

« Écouter un récit sur Audible a entraîné une réponse émotionnelle et physiologique plus importante que de regarder la même scène sur un écran, celle-ci est mesurée à la fois par la fréquence cardiaque et l'activité électrodermique », a déclaré le Dr Joseph Devlin, directeur du département de psychologie expérimentale à l'UCL et chercheur principal du projet.
« Bien que les participants interrogés aient supposé qu'ils étaient moins impliqués, les capteurs biométriques ont indiqué le contraire. »
Après avoir terminé la première phase de notre étude en plusieurs étapes avec Audible, il apparaît que c'est le cœur qui révèle en premier lieu toute la vérité.

«Cette étude de l'UCL confirme ce que des millions d'auditeurs savent déjà.»
Don Katz, PDG et fondateur d'Audible

« Audible fut fondé car nous croyons que des expériences d'écoute puissantes peuvent profondément toucher le cœur et l'esprit », a ainsi déclaré Don Katz, PDG et fondateur d'Audible.
« Cette première phase de recherche de l'UCL confirme ce que des millions d'auditeurs savent déjà : la parole n'a pas d'égale pour nous stimuler, nous divertir, nous inspirer et nous toucher. »

Exemple de scène : la décapitation de Ned Stark dans Le trône de fer.

La vidéo suivante illustre parfaitement la réaction physiologique des participants lorsqu'ils vivent la décapitation de Ned Stark dans "Game of Thrones" en livre audio ou lorsqu'ils la regardent à la télévision :




Résultats principaux de l'étude de l'UCL

La preuve statistique que les livres audio suscitent une réponse émotionnelle et physiologique plus forte que les supports narratifs visuels était très forte (plus de 99 % de certitude). Ce résultat peut être observé de manière capteurs biométriques montés au poignet de la montre connectée consistante sur des titres de genres différents, ainsi que sur des tranches d'âge différentes et quel que soit la démographie des participants. Les fluctuations du rythme cardiaque, de la température du corps et de la conductance de la peau, mesurées à l'aide des Empatica E4, indiquent une implication émotionnelle accrue dans les histoires auditives sur un plan physiologique.

La fréquence cardiaque moyenne des participants était plus élevée d'environ deux battements par minute lorsqu'ils écoutaient des livres audio (différence moyenne = 1,7 bpm).

Les participants qui écoutaient des livres audio avaient également un pic de fréquence cardiaque accrue d'environ 3,5 battements par minute (moyenne = 3,52 bpm).

Leur température corporelle était supérieure d'environ 2 degrés (1,66 °C) et leur conductance cutanée (EDA) était supérieure de 0,02 microsiemens lors de l'écoute de livres audio.

L'équipe de recherche de l'UCL a comparé les données de l'accéléromètre avec les données de la fréquence cardiaque des participants afin d'exclure les mouvements comme explication possible d'une fréquence cardiaque plus élevée lors de l'écoute de livres audio.

Les recherches de l'UCL montrent que les livres audio produisent des modèles plus cohérents de changement physiologique que les films ou les extraits télévisés, ce qui suggère que ce format pourrait donner aux auteurs un plus grand contrôle sur les réponses émotionnelles de leurs auditeurs.


Tous les articles : Livre Audio, À propos