5 séries audio à (enfin) écouter pendant les vacances

Publié le 27 juin 2019

La canicule précoce nous le rappelle : l’été est là ! Si vous avez la chance de partir en vacances, vous vous préparez peut-être à de longues heures de route, à de doux moments à chiller sur la plage, ou à de grosses randos en solo.

Dans tous les cas, c’est le moment ou jamais de vous plonger dans des séries audio. Vous savez, ces podcasts que vous n’avez jamais pu écouter faute de temps, et qui traînent depuis des semaines ou des mois dans la liste d’attente de votre appli.

Ce sont des séries narratives, des histoires en plusieurs épisodes qui nous emportent tout autant qu’un bon bouquin. En voici cinq que nous avons adorées et que nous vous recommandons chaudement !

Qui m'a filé la chlamydia ?

Complètement atypique, cette série audio de Nouvelles Ecoutes raconte l’histoire d’Anouk Perry et de sa chlamydia. L’objectif, retrouver la personne qui lui a filé cette fichue infection sexuellement transmissible (IST). Or, la jeune journaliste est formelle : c’est au cours d’un plan à plusieurs qu’elle a attrapé la bactérie au joli nom fleuri.

Démarre donc une enquête décalée qui reprend les codes du true-crime, et qui rassemble la majorité des protagonistes de cette partie fine. Les personnages se multiplient, les pistes ausssi…

Cette série n’est pas seulement drôle, puisqu’elle aborde des sujets sérieux, comme l’importance de se protéger et de se faire dépister. Mais Anouk évite le ton moralisateur en rappelant qu’il n’est pas interdit de s’amuser, du moment qu’on fait attention à sa santé et à celles des autres.

1000 degrés

Non, il ne s’agit pas de la température ressentie en ce début cet été (quoique)… 1000 degrés, c’est une série d’investigation menée par Adèle Humbert et Emilie Denètre sur une affaire de colis piégé près de Toulouse, dans les années 1990.

Passionnante et extrêmement bien réalisée, la première enquête du studio Insider Podcast revient sur les circonstances du drame et donne la parole aux protagonistes : la victime, le coupable qui continue de clamer son innocence, les policiers chargés de l’enquête, les avocats, les témoins…

Pourquoi, vingt-cinq ans plus tard, la résolution de cette affaire ne satisfait-elle toujours personne ? S’agit-il, ou non, d’une erreur judiciaire ? Qui dit la vérité, qui ment, qui se trompe de bonne foi ? Une plongée passionnante dans le système judiciaire français, à l’époque ou les prélèvements ADN n’existaient pas.

Le canon sur la tempe

Autre affaire survenue dans le sud de la France dans les années 1990, celle de la mort d’Armand à Béziers. Véritable légende du rugby, le jeune homme meurt dans un bar dans une malheureuse partie de roulette russe.

Plus de vingt-cinq ans plus tard, les Biterrois racontent encore cette histoire comme s’ils y étaient. Car ils prétendent tous avoir assisté à la scène : avec force détails et arrangements avec la vérité, ils reviennent sur les circonstances du drame au micro du journaliste Alexandre Mognol. Pendant ce temps, ceux dont on sait qu’ils se trouvaient dans le bar affirment qu’ils n’étaient pas présents ce soir-là…

Une plongée passionnante dans un petit milieu, avec des protagonistes tous plus étonnants les uns que les autres.

Quouïr

Cette série de Rozenn Le Carboulec fait entendre les histoires de femmes et d’hommes qui ont fait leur coming out. Homosexuels, bisexuelles, transgenres ou “genderfluid”, ces personnes sont toutes LBGTQ+ et vivent aux quatres coins de la France.

Comment ont-elles découvert leur sexualité ou leur identité de genre ? Comment l’ont-elle affirmée face aux autres ? Comment en ont-elles parlé à leurs familles, leurs amis ?

L’histoire de Sohan par exemple, qui s’est d’abord considéré comme une femme lesbienne puis comme homme transgenre, est très touchante. Dans d’autres cas, le coming out a été plus simple, comme pour Shyle, bisexuel qui s’identifie indifféremment aux genres féminin et masculin.

Ces histoires sont précieuses, d’autant plus dans un contexte de hausse des agressions homophobes en France et ailleurs dans le monde.

Commencer

Ce n’est pas parce que c’est les vacances qu’on oublie le travail pour autant. Certains entrepreneurs n’arrivent d’ailleurs pas à décrocher… Même si on vous encourage à mettre de côté vos préoccupations professionnelles, on vous encourage quand même à découvrir le podcast Commencer.

Cette fois, on plonge dans le monde de la création d’une start-up. Amélie et Caroline, deux amies issues de la publicité et de la communication, décident de créer leur marque de vêtements professionnels pour femmes.

Lassées des success stories qui omettent toutes les difficultés de la création d’entreprise, elles se lancent dans un podcast qui raconte leur parcours, sans rien cacher. Le pari est réussi : la série, qui vient de se terminer, peut servir de guide à toutes celles et ceux qui se lancent dans l’aventure.

Une sorte de boîte à outils pour lancer votre projet qui vous tient à coeur dès la rentrée, pourquoi pas ?

Bonne écoute et bonnes vacances à toutes et à tous !


Tous les articles : Podcasts, Actualités