Prix : 0,00 €

Dans le panier

Description

Tous les mois, Titiou Lecoq et Nadia Daam, auteures, journalistes et mères de sales gosses, mèneront une conversation sur la parentalité. Qu'est-ce qu'on fait du (ou des) résultat(s) quand on a eu l'idée saugrenue de se reproduire ? Elles inviteront chaque semaine des spécialistes de la question, par exemple des rabbins et des conteurs.

Épisode cinq :
Philippe Grimbert en a un très lourd, qu'il a raconté dans Un Secret. Entretien avec le psychanalyste et écrivain.
Quand il a eu 16 ans, Philippe Grimbert a découvert la véritable histoire de ses parents. Il ne leur avait jamais demandé comment ils s'étaient rencontrés, pourquoi ils l'avaient eu si tard. Jusqu'à ce qu'un oncle lui dise "c'est terrible quand même, l'histoire de tes parents". Depuis il est devenu psychanalyste, écrivain. Et il s'est entretenu avec nous des secrets de famille et de leurs résolutions.
©2016 slate.fr (P)2016 slate.fr

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    26
  • 4 étoiles
    4
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Performance

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    23
  • 4 étoiles
    3
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    25
  • 4 étoiles
    3
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
Trier par :
  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Très intéressant

Recommanderiez-vous ce livre audio à un ami ? Expliquez pourquoi.

Oui je le recommande, cette interview amène à une réflexion personnelle.

Avez-vous d'autres commentaires ?

Ce podcast m'a permis de prendre conscience de certaines choses qui vont probablement influencer ma vie future...

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Émouvant

Cet ecoute etait tres intéressante. Bon entretien entre l'invité et Titiou. Véritable récit émouvant. Sujet passionnant. cela ne me dérange pas du tout de ne plus avoir Nadia.