Prix : 18,99 €

Détails de l'abonnement : Détails de l'abonnement :
  • Gratuit pendant 30 jours, avec un titre au choix offert.
  • 9,95 € par mois pour le livre audio de votre choix, quel que soit le prix.
  • Vous n'aimez pas un titre ? Échangez-le.
  • Résiliez à tout moment, vos livres audio vous appartiennent.
ou
Dans le panier

Description

À propos de ce titre
Grand prix du Roman de l'Académie française 2015.

L'Abistan, immense empire, tire son nom du prophète Abi, "délégué" de Yölah sur terre. Son système est fondé sur l'amnésie et la soumission au dieu unique. Toute pensée personnelle est bannie, un système de surveillance omniprésent permet de connaître les idées et les actes déviants. Officiellement, le peuple unanime vit dans le bonheur de la foi sans questions.
Le personnage central, Ati, met en doute les certitudes imposées. Il se lance dans une enquête sur l'existence d'un peuple de renégats, qui vit dans des ghettos, sans le recours de la Religion...

Boualem Sansal s'est imposé comme une des voix majeures de la littérature contemporaine. Au fil d'un récit débridé, plein d'innocence goguenarde, d'inventions cocasses ou inquiétantes, il s'inscrit dans la filiation d'Orwell pour brocarder les dérives et l'hypocrisie du radicalisme religieux qui menace les démocraties.
©2015 Éditions Gallimard (P)2016 Éditions Gallimard

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 3.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    11
  • 4 étoiles
    11
  • 3 étoiles
    15
  • 2 étoiles
    2
  • 1 étoile
    1

Performance

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    14
  • 4 étoiles
    15
  • 3 étoiles
    8
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    1

Histoire

  • 3.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    9
  • 4 étoiles
    12
  • 3 étoiles
    11
  • 2 étoiles
    4
  • 1 étoile
    2
Trier par :
  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

Probable imagination...

Il faut se laisser porter par le texte, la soumission à un Dieu unique nous entraîne dans un monde imaginaire où la pensée personnelle est interdite...
Je suis restée médusée par un telle probabilité...
Je suis heureuse de fermer ce livre et de vivre libre en démocratie!

3 sur 3 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

Un très intéressant documentaire du futur....

Un très intéressant documentaire du futur imaginé par un auteur visionnaire... Un excellent livre qui fait froid dans le dos et qui nous fait réfléchir sur notre société.

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    3 out of 5 stars
  • Performance
    3 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars
  • Benoit
  • Bruxelles, Belgique
  • 26/04/2016

Déception...

Peut-être trop de critiques élogieuses...bref à l'écoute déception, bien que l'histoire soit intéressante, intelligente, de pleine actualité, traitée avec grande conviction, je reste avec un goût de trop peu ou de trop. On se perd parfois dans les méandres de cette religion tout est trop compliqué, trop dit et redit. Cela devient un peu/beaucoup lourd, le fond est très bien mais la forme alambiquée... J'avais adoré le village des allemands, ici je suis déçu...
Le narrateur en fait aussi un peu de trop...

2 sur 3 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

De 2084 à 1984 ou l'inverse

Ce livre est un parallèle, une parabole, une suite à 1984. 1984 est une fiction autour d'un pouvoir absolu imaginaire et ses dérives , 2084 sur le pouvoir de la religion et ses dérives. Ben finalement ça revient au même. L'écriture est belle, lyrique et puissante. L'histoire s'efface sous la contrainte du texte ( à vous de comprendre) . Il vaut mieux avoir lu ( ou écouter) 1984 avant d'attaquer cette oeuvre, le plaisir sera d'autant plus grand.

Les Plus: La qualité de l'écriture. La critique à peine voilée ( sic! sans jeux de mot) d'une religion qui ressemble beaucoup à un islam hybride sans être nommé. La vision d'un monde fictif si réel pourtant.

Les moins: C'est un peu long et confus quelquefois. La fin ou le dernier quart.