Prix : 19,40 €

Détails de l'abonnement : Détails de l'abonnement :
  • Gratuit pendant 30 jours, avec un titre au choix offert.
  • 9,95 € par mois pour le livre audio de votre choix, quel que soit le prix.
  • Vous n'aimez pas un titre ? Échangez-le.
  • Résiliez à tout moment, vos livres audio vous appartiennent.
ou
Dans le panier

Description

Rappelez-vous l'épisode précédent : L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea ; soit Ajatashatru Lavash Patel et un soubresautant tour du monde emboîté dans une armoire Ikea qui l'avait vu, par avion ou par cargo, transbahuté d'Angleterre en Espagne et de Tripoli à Paris. Nous avions laissé l'homme coulant les plus doux des jours avec Marie Rivière, la dame de son cœur et écoulant par palettes entières le récit de sa déménageante saga.

Notre héros macère dans l'aisance avec la volupté d'un cornichon dans la saumure et se confit dans le plus gras bien-être, son éditeur retoque son second opus, lisse à l'excès et bien bouffi de consensualité. Pour la faire brève, notre fakir est devenu mou du clou, glabre du sabre et son tapis de braises vire à la moquette haute laine. Réagissez mon bon ! Et notre Patel de repartir à la reconquête de soi. Cap sur la Suède pour rencontrer Dieu lui-même, l'Allah de la clé Allen, le maître d'Ikea, et se fournir en Kisifrøtsipik, la Rolls du tapis à clous.

Romain Puértolas, en digne fils de Verne et parfait gendre d'Alexandre Dumas, réaffirme cette vérité d'évidence : le monde n'est qu'une commode Ikea, assemblée par un fakir, pleine de fausses portes et de doubles fonds, et que l'on n'assemblera jamais !

©2018 Le dilettante (P)2018 Audiolib

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 3 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    1
  • 4 étoiles
    4
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    4
  • 1 étoile
    0

Performance

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    7
  • 4 étoiles
    2
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 3 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    1
  • 4 étoiles
    3
  • 3 étoiles
    1
  • 2 étoiles
    2
  • 1 étoile
    2
Trier par :
  • Global
    2 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    1 out of 5 stars

La suite des aventures d'Aja

Après avoir découvert le tome 1, c'est tout naturellement que j'ai écouté la suite sortie depuis peu.

Le récit alterne entre la jeunesse du fakir et sa vie actuelle dans les beaux quartiers de Paris. Mais, une petite vie tranquille n'est pas suffisante pour ce fakir qui a la bougeotte. Alors, quand il est en manque d'inspiration pour écrire un nouveau bouquin, il prend l'avion au pays d'Ikea.

Je n'ai pas été convaincue par cette suite. Trop de rebondissements invraisemblables, même si c’était un peu le cas dans le premier tome, l'auteur n'avait pas été aussi loin. En plus, il y a une partie de la vie du fakir qui nous est dévoilée et je trouve, que cet événement traumatique pour un enfant, n'a pas sa place dans un livre divertissant. Cela plombe même l'ambiance et cela m'a fortement gênée. Rire de tout : oui mais le comique de situation a (à mon avis) des limites.

Par contre, j'ai aimé comme dans le premier le parti-pris de nous dévoiler l'envers du décor pour les exilés et les vérités sur notre société de consommation. Petit bonus : les jeux de mots sont toujours autant plaisants.

Ma version audio est servie par le même auteur que le premier et se fût tout autant un plaisir à l'écoute.

Dans une interview à la fin du livre audio, l'auteur nous parle du 3ème tome, dans lequel, il va développer une idée qu'il a eu dans ce roman. Je dois dire que cela présage un roman très intéressant.

Voici une suite qui va encore plus loin dans le burlesque et qui ne m'a pas autant emballée. Mais, je lirai tout de même le suivant car l'auteur va partir sur une idée différente, plus futuriste.

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    2 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    2 out of 5 stars

Ennuyant et redondant

Amusée par l’écoute des précédentes aventures du Fakir, je n’ai pas hésité pour la suite. J’aurais dû m’abstenir et m’en tenir aux commentaires. L’écoute est laborieuse et le charme n’opère plus au fil des blagues incessantes. Il s’agit d’être drôle à chaque phrase et, bien entendu, cela ne fonctionne pas. A trois reprises, j’ai recommencé l’écoute en espérant y trouver un peu de contenu : peine perdue! Si vous aviez aimé les aventures du fakir, vous serez déçus par une suite mal ficelée et forcée.

Seul point positif mais qui ne suffit pas, le narrateur est toujours aussi talentueux.

  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars

Une découverte !

N'ayant pas lu les premières aventures du fakir, cette suite a été pour moi une vraie découverte. Tant mieux, car j'ai été épargnée de toute comparaison. Du coup, la lecture est devenue une vraie partie de rigolade du début à la fin.

J'ai ainsi fait connaissance avec Ajatashatru Lavash Patel, notre fakir amateur de jeux de mots débiles et confondant d'une niaiserie abyssale, dans des péripéties hautes en couleurs. Exagérées ? Oui, complètement. Mais c'est truculent et déjanté. On redécouvre aussi le royaume des boulettes et des pains à la cannelle sous un autre jour - situations ubuesques et personnages frisant le ridicule, mais avec panache. Ajoutez la gouaille de Dominique Pinon pour raconter tout ça et l'ensemble fait mouche.

L'auteur a déjà annoncé qu'il allait écrire un troisième épisode. Mais gare à la surdose.

  • Global
    2 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    2 out of 5 stars

Un 2e tome léger, mais... de trop ?

Nous revoici reparti pour un tour avec le tome 2 des aventures du Fakir, qui cette fois part à la conquête du pays d’IKEA pour rencontrer le patron d’IKEA.

Autant le tome 1 avait ce côté rafraîchissant qui équilibrait le côté un peu trop burlesque du texte, autant le tome 2 ne l’a pas. Autant j’ai apprécié le tome 1 que j’avais trouvé sympa, autant ce tome 2 ma donne un sentiment de too much, de redondance, d’ennui par moments. L’humour devient trop gras, trop... trop. Personnellement, il ne m’a pas convenu. Et ce, malgré la superbe performance audio qui a été réalisée.

De plus, de nombreux flashbacks nous donnent ici l’opportunité de découvrir le passé de notre personnage principal et auraient pu permettre de donner plus de profondeur au texte, mais au final ça ne la pas fait avec moi.

C’est réellement dommage, mais sans doute cette suite était de trop, du moins pour moi.

  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars

Moins bon que le premier....

Un peu déçu par ce second épisode, histoire un peu artificielle. Par contre l'interpretation est excellente, ainsi que la musique qui colle bien à l'ambiance.