Votre titre Audible gratuit

Dans le panier

Vous êtes membre Amazon Prime ?

Bénéficiez automatiquement de 2 livres audio offerts.
Bonne écoute !

    Description

    La double, triple, quadruple peine Couple, parentalité, travail : même malade, la patiente doit maintenir son rôle social et sexué de femme. Surtout, ne pas sortir du rang. Elle doit continuer à vivre "comme avant" alors que c'est souvent impossible, mais faire semblant quand même. Toujours. Pourtant, pendant et après le cancer, chaque femme doit se confronter à de nouvelles difficultés.

    Cet épisode traite de la double peine d'être malade quand on est une femme, et de devoir de rester celle que la société veut que l'on soit, alors que la vie de ces femmes est bouleversée. Ainsi, la maladie n'allège pas la charge mentale de ces femmes, bien au contraire.

    Dans cet épisode vous entendrez les voix d'Emmanuelle Caillon, psychanalyste spécialisée dans les troubles psychosomatiques, Quitterie Lanta, responsable de l'espace Patient de l'Institut Curie, Anne Sophie Tuszynski, fondatrice de l'association Cancer @work et Danièle Sigonneau, mère de Maëlle.

    Références :

    • La BD de Liv Stromquist, Les sentiments du Prince Charles ;
    • Une étude publiée en 2009 dans la revue Cancer révèle qu'une femme a plus de six fois plus de risque d'être quittée après le diagnostic d'un cancer qu'un homme dans la même situation ;
    • Le "care" désigne les soins que l'on donne aux autres et la sollicitude à autrui. Les valeurs morales de ce domaine - le soin, l'attention à autrui, la sollicitude - sont identifiées comme féminines ;
    • La PMI désigne le service de protection maternelle et infantile (PMI), un service départemental, chargé d'assurer la protection sanitaire de la mère et de l'enfant ;
    • L'écart du revenu salarial annuel moyen entre hommes et femmes est de 24% selon une enquête Insee Références, sortie en 2017. Elles se retrouvent plus fréquemment en temps partiel - 4 fois plus que les hommes ;
    • La prévoyance est une prestation compensatoire pour pallier la diminution de salaire due à l'impossibilité de travailler. Ce régime est financé par les cotisations sociales obligatoires prélevées sur la paye de chaque salarié. Cela exclut donc les professions libérales, les agricultrices et les personnes qui ont moins d'un an d'ancienneté;
    • La subrogation permet à l'employé.e de recevoir son salaire de la part de son employeur et non pas par la caisse d'assurance maladie, et d'éviter ainsi des délais de versement ;
    • Le mi-temps thérapeutique a lieu suite à un arrêt de travail consécutif à une maladie ou un accident, le médecin peut considérer que vous êtes apte à reprendre votre poste, mais avec des conditions aménagées. La rémunération du temps partiel thérapeutique se compose d'une partie du salaire payé par l'employeur et d'Indemnités Journalières versées par la CPAM ;
    • Le site de l''association Cancer@work En France, une personne sur trois perd ou quitte son emploi dans les deux ans après un diagnostic de cancer selon l'Enquête VICAN2, 2012 (La vie deux ans après le diagnostic de cancer), publiée dans le rapport 2013 de l'Observatoire sociétal des cancers ;
    • La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé est, en France, un statut reconnu par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées. Les formalités de demande de RQTH s'effectuent auprès de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées). La décision sera prise par le biais de la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Anne-Sophie conseille aux patientes de réaliser la visite de pré-reprise de travail, puis la visite de reprise ;
    • Allô Alex est une ligne permettant de renseigner patient.e.s et proches (0 800 400 310, appel et service gratuits).

    Merci à Thérèse, Carole et Laetitia d'avoir témoigné.

    Impatiente a été pensé par Maëlle Sigonneau, produit par Nouvelles Écoutes.

    Co-écrit et incarné par Mounia El Kotni, avec Laura Cuissard.

    Réalisé par Aurore Meyer Mahieu.

    Mixage de Clotilde Fauchille.

    Avec les voix de Madeleine Olive et Lauren Bastide.

    Programmation Cassandra de Carvalho.

    ©2019 Nouvelles Écoutes (P)2019 Nouvelles Écoutes

    Ce que les auditeurs disent de La double, triple, quadruple peine

    Notations

    Commentaires - Veuillez sélectionner les onglets ci-dessous pour changer la provenance des commentaires.

    Il n'y a pas encore de critique disponible pour ce titre.