Votre titre Audible gratuit

Jeu de massacres

Lu par : Hugues Martel
Durée : 8 h
4,3 out of 5 stars (15 notations)

9,95 € / mois après 30 jours. Résiliable à tout moment.

ou
Dans le panier

Description

UN MEURTRIER...

Le professeur Dylan Reinhart est l'auteur d'un ouvrage de référence sur les "comportements déviants". Lorsque Elizabeth Needham, du NYPD, en reçoit un exemplaire accompagné d'une carte à jouer tachée de sang, tout porte à croire qu'un tueur s'intéresse à l'éminent docteur en psychologie...

DEUX ENQUÊTEURS...

Mais il apparaît vite que ce sang est celui d'un homme retrouvé poignardé à son domicile. Quant à la carte, un roi de trèfle, elle prend tout son sens lorsque Needham et Reinhart comprennent qu'elle désigne la deuxième victime d'un tueur que les journaux surnomment déjà le "Dealer". Ces cartes ne sont donc pas une signature, mais les indices d'un jeu de piste dont Manhattan est le décor...

...ET 52 CARTES...

Deux de cœur, neuf de carreau, valet de pique... Une à une, les cartes s'abattent. Et les victimes tombent. Une partie s'engage, qu'il faudra jouer jusqu'au bout. Jusqu'au moment où le Dealer perdra la main... à moins qu'il ait gardé un atout dans sa manche ?

©2019 L'Archipel. Traduit Philippine Voltarino (P)2019 Audible Studios

Autres livres audio du même :

Ce que les auditeurs disent de Jeu de massacres

Notations
Global
  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    7
  • 4 étoiles
    6
  • 3 étoiles
    1
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    0
Interprétation
  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    8
  • 4 étoiles
    4
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
Histoire
  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    6
  • 4 étoiles
    5
  • 3 étoiles
    2
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    0

Trier par :
Trier par:
  • Global
    4 out of 5 stars
  • Interprétation
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars

Petit air de reviens-y

Le polar n'est pas mal mais la chasse à un énième tueur en série, qui finit par s'en prendre à l'élite (au choix, de la ville, du pays où dieu sait quoi d'autre)... Bof, éculé. Pour le reste, RAS : personnages assez attachants, récit bie' construit, suspense présent. A noter, la performance de l'interprète, toujours au top : bravo.