Prix : 16,90 €

Détails de l'abonnement : Détails de l'abonnement :
  • Gratuit pendant 30 jours, avec un titre au choix offert.
  • 9,95 € par mois pour le livre audio de votre choix, quel que soit le prix.
  • Vous n'aimez pas un titre ? Échangez-le.
  • Résiliez à tout moment, vos livres audio vous appartiennent.
ou
Dans le panier

Description

Chil Rajchmann a 28 ans quand il est déporté à Treblinka en octobre 1942. Séparé de ses compagnons à la descente du train, il échappe aux chambres à gaz en devenant tour à tour trieur de vêtements, coiffeur, porteur de cadavres ou "dentiste". Le 2 août 1943, il participe au soulèvement du camp et s'évade. Après plusieurs semaines d'errance, Chil Rajchman se cache chez un ami près de Varsovie. La guerre n'est pas finie. Dans un carnet, il raconte ses dix mois en enfer. À la Libération, il est l'un des 57 survivants parmi les 750 000 Juifs envoyés à Treblinka pour y être gazés. Aucun camp n'avait été aussi loin dans la rationalisation de l'extermination de masse.

Ce texte, publié pour la première fois en 2009, est unique. Écrit dans l'urgence, avant même la victoire sur les nazis, il s'inscrit parmi les témoignages les plus importants de son temps.
Préface d'Annette Wieviorka, historienne et directrice de recherche au CNRS, lue par Valérie Charpinet.
L'auteur
Après la guerre, Chil Rajchmann se marie avec Lila qui lui donnera trois fils. Il quitte la Pologne à la fin de l'année 1946 pour partir vivre en Uruguay. Il est témoin à plusieurs procès d'anciens SS. Toute sa vie, il conserve son texte avec lui et y revient chaque fois que sa mémoire lui fait défaut. Il meurt en 2004 à Montevideo en demandant à sa famille de publier son récit.

Le narrateur
Le texte est lu par Thierry Blanc. Après avoir suivi une formation au conservatoire de Grenoble puis à l'école du Centre Dramatique National de Saint-Etienne, Thierry Blanc travaille sur plusieurs spectacles de la Compagnie Yvon Chaix, puis entretient un compagnonnage de plusieurs spectacles avec la Compagnie Naravas (Natacha de Pontcharra et Lotfi Achour). Au cinéma, il tourne sous la direction de Marco Bellocchio dans Rêve de papillon. S'ensuit un attachement très poussé aux écritures contemporaines qu'il traversera avec un plaisir sans cesse renouvelé : Natacha de Pontcharra, Lioubomir Simovich, Antonin Artaud, Claude Bourgeyx, Paul Fournel, Stéphane Dussel, Antonio Tabucchi, Marguerite Duras, et Enzo Cormann. La lecture publique, ancienne et longue passion, le pousse à rejoindre Troisième Bureau à Grenoble, le comité de lecture de Théâtre Contemporain depuis 6ans, ainsi que le comité de lecture de théâtre francophone du Tarmac de la Villette à Paris.
© Livrior 2009
© Editions Les Arènes 2009

Autres livres audio du même :

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    4
  • 4 étoiles
    2
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Performance

  • 4 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    2
  • 4 étoiles
    0
  • 3 étoiles
    1
  • 2 étoiles
    1
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    3
  • 4 étoiles
    1
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
Trier par :
  • Global
    5 out of 5 stars
  • DIDIER.T
  • MARGNY AUX CERISES
  • 10/01/2010

Un récit immortel !

Il nous semble toujours être bien informé sur les cruautés de l'histoire, mais ces "nouveaux" souvenirs de Treblinka, sont désarmants. Le paroxysme de l'horreur et la dernière strate de la
barbarie et du sadisme nous sont dévoilés crument. Avec des mots simples, émouvants, directs - décrivant le quotidien et la banalité de
la torture la plus cruelle - l'auteur nous confie avec une telle
précision l'impensable, que l'on reste sans voix.
C'est un récit bouleversant, insoutenable et pourtant toujours
d'actualité. Ayez le courage de lire ce récit et relativisez les
douleurs ordinaires.

3 sur 3 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Global
    5 out of 5 stars

Effleurer l'innommable

De cette écoute, difficile de sortir indemne. La sobriété s'impose d'elle-même tant le poids des mots est lourd dans cette oeuvre qui mérite d'être intégré au patrimoine littéraire et historique de l'humanité comme le témoignage exceptionnel et cru de la barbarie nazie dans son absolutisme le plus effroyable et méthodique. Un livre pour ne jamais oublier.

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.