Prix : 0,00 €

Dans le panier

Description

Dans cet épisode de La Poudre, Garance Doré, illustratrice, photographe, blogueuse et cheffe d'entreprise, se confie à Lauren Bastide dans l'intimité d'une chambre d'hôtel parisienne.

Garance a lancé son blog en 2006, devenant très rapidement l'une des plus influentes blogueuses françaises. Elle s'installe à New York en 2008, son site devient bilingue, et elle multiplie les collaborations avec les marques de mode. Elle reçoit en 2012 le prix du Conseil des créateurs de mode américains (CFDA). Elle est aujourd'hui à la tête d'une entreprise de douze personnes.

Au micro de Lauren Bastide, Garance Doré se confie sur son enfance corse, l'amour inconditionnel de sa grand-mèrem, la façon dont elle a adapté sa vie à ses cycles menstruels, la manière dont la presse a traité sa relation avec son ex, le blogueur Scott Schuman, la vie à New York quand on est une femme, et le fait d'avoir 40 ans sans avoir peur de vieillir.

Réalisation et générique : Aurore Meyer-Mahieu.
Mixage : Zaki Allal.
Assistante de production : Zisla Tortello.
©2016 Nouvelles Écoutes (P)2016 Nouvelles Écoutes

Ce que les membres d'Audible en pensent

Notations

Global

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    5
  • 4 étoiles
    4
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Performance

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    4
  • 4 étoiles
    3
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 4.5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    5
  • 4 étoiles
    1
  • 3 étoiles
    1
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
Trier par :
  • Global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars

Mitigé

Cet épisode, bien qu’agréable à écouter comme les précédents, m’a moins emballé dans le sens où je suis moins en phase avec les idées de Garance Doré que je ne l’étais avec celles d’Inna Modja par exemple. Notamment elle ne fais aucune distinction entre sexe et genre, lié indistinctement féminité et utérus, et je ne suis pas d’accord. Mais ça reste néanmoins un entretien enrichissant.