MEMBRE

Mademoiselle Maeve

  • 1
  • critique
  • 15
  • votes utiles
  • 35
  • notes

Une lecture magistrale

Global
5 out of 5 stars
Interprétation
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 29/11/2017

Harry Potter et la Coupe de feu est magistralement lu par Bernard Giraudeau, le comédien (mais aussi auteur, réalisateur, scénariste, producteur et grand lecteur de livres audio) disparu en 2010. Et quand je dis magistralement, je suis sincère. Quelle voix, ou plutôt quelles voix !

Dès les premières minutes, je me suis retrouvée embarquée, comme si un portoloin m’avait transportée dans la demeure des Jedusor, surprenant une discussion entre Queudvert et Lord Voldemort (j’aurais préféré être en sécurité à Poudlard, croyez-moi). L’ambiance, les voix, tout était là. Je savais que j’allais passer un bon moment. J’ai parfois éclaté de rire – les voix des elfes de maisons, mon Dieu ! – j’ai aussi eu les larmes aux yeux, retrouvant les émotions que j’avais ressenties lors de ma première lecture. Mais en plus intense encore.

J’ai aimé avoir en permanence l’impression que Bernard Giraudeau se tenait à mes côtés, le livre sur les genoux, et qu’il me faisait la lecture. Je suis retombée en enfance. Et j’ai adoré ça !

15 personnes ont trouvé cela utile