MEMBRE

DUTHEIL

  • 19
  • critiques
  • 9
  • votes utiles
  • 27
  • notes
  • Ça raconte Sarah

  • De : Pauline Delabroy-Allard
  • Lu par : Clara Brajtman
  • Durée : 4 h et 40 min
  • Version intégrale
  • Global
    5 out of 5 stars 2
  • Performance
    5 out of 5 stars 2
  • Histoire
    5 out of 5 stars 2

"Ça raconte Sarah", sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d'une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. "Ça raconte Sarah" la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l'allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l'étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure. Ce moment précis et minuscule, un basculement d'une seconde à peine.

  • 5 out of 5 stars
  • Mérite ses prix littéraires

  • Écrit par : DUTHEIL le 22/04/2019

Mérite ses prix littéraires

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 22/04/2019

Énormément de style dans l'écriture de cette histoire d'amour bouleversante. Parfaitement lu. A connaître absolument.

  • Les délices de Tokyo

  • De : Durian Sukegawa
  • Lu par : Christine Braconnier
  • Durée : 5 h et 16 min
  • Version intégrale
  • Global
    4.5 out of 5 stars 97
  • Performance
    4.5 out of 5 stars 89
  • Histoire
    4.5 out of 5 stars 92

"Écouter la voix des haricots" : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d'embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu'elle lui a fait partager.

  • 5 out of 5 stars
  • Savoureux

  • Écrit par : Arquembourg le 10/06/2018

Un peu gentillet

Global
3 out of 5 stars
Performance
4 out of 5 stars
Histoire
2 out of 5 stars

Rédigé le : 22/04/2019

Le récit sort quelque peu du commun en ce sens qu'il se déroule sur le continent asiatique mais il est attendu. La voix traînante et un peu grinçante que prend la lectrice prend lorsqu'elle lit les répliques de la vieille dame est un peu irritante.

  • Limonov

  • De : Emmanuel Carrère
  • Lu par : Jacques Frantz
  • Durée : 12 h et 54 min
  • Version intégrale
  • Global
    4.5 out of 5 stars 50
  • Performance
    4.5 out of 5 stars 48
  • Histoire
    4.5 out of 5 stars 48

"Limonov n'est pas un personnage de fiction. Il existe. Je le connais. Il a été voyou en Ukraine ; l'idole de l'underground soviétique sous Brejnev ; clochard, puis valet de chambre d'un milliardaire à Manhattan ; écrivain branché à Paris ; soldat perdu dans les guerres des Balkans ; et maintenant, dans l'immense bordel de l'après-communisme en Russie, vieux chef charismatique d'un parti de jeunes desperados. Lui-même se voit comme un héros, on peut le considérer comme un salaud : je suspends pour ma part mon jugement.

  • 5 out of 5 stars
  • Passionnant!

  • Écrit par : DUTHEIL le 22/08/2018

Passionnant!

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 22/08/2018

J'ai souvent du mal à apprécier les récits historiques mais Emmanuel Carrère sait faire de l'Histoire une histoire absolument passionnante.
De plus, le roman est écrit avec talent et il est lu de manière remarquable!

La Métamorphose
    
    
        De :
        












    





    





    
        
            
            
                
            
        
        Franz Kafka
    
    


    
    
        Lu par :
        












    





    





    
        
            
            
                
            
        
        François Hatt
    
    


    
    Durée : 2 h et 4 min
    282 notations
    Global 3,7
  • La Métamorphose

  • De : Franz Kafka
  • Lu par : François Hatt
  • Durée : 2 h et 4 min
  • Version intégrale
  • Global
    3.5 out of 5 stars 282
  • Performance
    4 out of 5 stars 259
  • Histoire
    3.5 out of 5 stars 258

Lorsque Gregor Samsa aperçoit son corps recouvert d'une carapace et constate que des pattes lui ont poussé dans la nuit, il croit à un mauvais rêve et ne s'inquiète pas outre mesure. Pourtant, la métamorphose est bien réelle.

  • 5 out of 5 stars
  • captivant

  • Écrit par : Client d'Amazon le 24/10/2018

Incontournable

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 18/07/2018

Un livre incontournable mis en valeur par une lecture parfaite. Lu il y a longtemps, je l'ai écouté avec beaucoup de plaisir.

  • Les gens heureux lisent et boivent du café

  • De : Agnès Martin-Lugand
  • Lu par : Faustine Urbain
  • Durée : 4 h et 4 min
  • Version intégrale
  • Global
    4 out of 5 stars 142
  • Performance
    4 out of 5 stars 127
  • Histoire
    4 out of 5 stars 129

Diane, gérante d’un café, perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Egarée dans ses souvenirs, elle perd l'envie de vivre. C'est finalement en se réfugiant dans un petit village d’Irlande que Diane tente de faire son deuil et de se reconstruire, au fil du temps et des rencontres. Un premier roman d’une sensibilité rare, un véritable hymne à la vie.

  • 3 out of 5 stars
  • Pour l'Irlande !

  • Écrit par : Stéphanie le 30/12/2015

Un cliché dans l'histoire et dans la forme

Global
1 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
1 out of 5 stars

Rédigé le : 21/06/2018

Rien ne nous est épargné: ni l'intrigue à l'eau de rose, ni les événements se succédant sans aucune surprise, ni les personnages secondaires caricaturaux, ni le style d'une triste banalité (la voiture qui démarre dans un "nuage de poussière", les yeux "embués de sommeil", etc. etc.).
A lire si vous n'avez pas d'autres exigences que celles de passer le temps sans réfléchir.

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Jules

  • Jules 1
  • De : Didier Van Cauwelaert
  • Lu par : Didier Van Cauwelaert
  • Durée : 5 h et 19 min
  • Version intégrale
  • Global
    4.5 out of 5 stars 256
  • Performance
    4.5 out of 5 stars 228
  • Histoire
    4.5 out of 5 stars 228

Zibal est un petit génie. Ses inventions auraient d'ailleurs pu lui rapporter des millions mais tout le monde n'est pas doué pour le bonheur et Zibal, malgré ses diplômes, se retrouve à 42 ans vendeur de macarons à l'aéroport d'Orly. Un jour, devant son stand, apparaît Alice, une jeune et belle aveugle qui s'apprête avec son labrador Jules à prendre l'avion pour Nice où elle doit subir une opération pour recouvrer la vue. L'intervention est un succès mais, pour Jules, affecté à un autre aveugle, c'est une catastrophe. Jules fugue, retrouve Zibal et, en moins de vingt-quatre heures, devient son pire cauchemar : il lui fait perdre son emploi, son logement, ses repères. Compagnons de misère, ils n'ont plus qu'une seule obsession : retrouver Alice.

  • 5 out of 5 stars
  • Jubilatoire

  • Écrit par : VIGNAUD le 22/02/2016

A l'eau de rose

Global
1 out of 5 stars
Performance
1 out of 5 stars
Histoire
1 out of 5 stars

Rédigé le : 25/05/2018

Quelle mièvrerie! Quelle bluette! Quelle déception de la part de l'auteur de "Un aller simple". Le texte est sans originalité, le style est quelconque. Le pire, c'est que l'auteur lit son propre texte et il donne à son héroïne des intonations d'une mièvrerie confondante. De plus, la voix de Didier Van Cauwelaert a des variations de décibels extrêmement gênantes. Il entame ses phrases d'une voix forte (trop forte) pour les terminer d'une voix si basse qu'on les entend mal.

0 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Surtensions

  • De : Olivier Norek
  • Lu par : François Montagut
  • Durée : 12 h et 10 min
  • Version intégrale
  • Global
    4.5 out of 5 stars 65
  • Performance
    4.5 out of 5 stars 59
  • Histoire
    4.5 out of 5 stars 57

Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu'on lui propose pour faire évader son frère de la prison la plus dangereuse de France ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui ont fait irruption dans sa maison et qui comptent y rester ? Comment cinq criminels (un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur) se retrouvent-ils dans une même histoire ?

  • 5 out of 5 stars
  • Un trrrès grand polar !

  • Écrit par : Mazoyer Claude le 22/02/2017

Belle intrigue

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 25/05/2018

L'histoire nous tient réellement en haleine. Les personnages ont de la profondeur. L'intrigue est dense. Le texte est très bien lu, qu'il s'agisse de personnages féminins ou masculins, le lecteur sait donner une voix singulière à chacun des personnages et ils sont pourtant nombreux!

  • Nos narrateurs pètent les plombs !

  • De : divers auteurs
  • Lu par : divers narrateurs
  • Durée : 10 min
  • Enregistrement original
  • Global
    4 out of 5 stars 315
  • Performance
    4 out of 5 stars 273
  • Histoire
    4 out of 5 stars 261

Plongez dans les coulisses du livre audio et découvrez la joyeuse troupe de comédiens avec leur petit grain de folie ! Connaissez-vous le Moulin de Wijk bij Duurstede ? Et vous, comment le prononceriez-vous ? L'équipe Audible est heureuse de vous offrir cette séance de loupés enregistrés lors du salon Livre Paris. Merci à Jules (l'ingé son), ainsi qu'à toutes les comédiennes et tous les comédiens qui ont participé à ce making of !

  • 5 out of 5 stars
  • trop drôle on comprend mieux le travail fourni

  • Écrit par : Manzanares laetitia le 07/04/2018

Peu intéressant car absence de contexte.

Global
1 out of 5 stars
Performance
2 out of 5 stars
Histoire
1 out of 5 stars

Rédigé le : 14/04/2018

Assez peu intéressant car on ne sait pas sur quelles phrases initiales les lecteurs trébuchent.

  • Pourquoi j'ai mangé mon père

  • De : Roy Lewis
  • Lu par : Michaël Lonsdale
  • Durée : 4 h et 21 min
  • Version intégrale
  • Global
    4.5 out of 5 stars 22
  • Performance
    4.5 out of 5 stars 16
  • Histoire
    4.5 out of 5 stars 17

Roy Lewis nous conte de façon humoristique les efforts de nos ancêtres les primates dans leur lutte acharnée pour la survie et la prospérité de l'espèce. Ces ancêtres se trouvent à la croisée des chemins, face à une nature hostile et à une foule de prédateurs. Un tournant de l'évolution qu'il est crucial de négocier en douceur sous peine d'extinction. C'est ce moment que choisit Edouard, hominien à l'esprit éclairé, pour découvrir le feu.

  • 5 out of 5 stars
  • Un régal!

  • Écrit par : DUTHEIL le 14/02/2018

Un régal!

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 14/02/2018

L'évolution de la race humaine est vue avec un humour teinté de beaucoup de pertinence et d'à propos.
Le texte est remarquablement bien lu. Michaël Lonsdale dose parfaitement sérieux et ironie.

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Bad Romance

  • Bad Romance 1
  • De : Céline Mancellon
  • Lu par : Véra Pastrélie
  • Durée : 11 h et 6 min
  • Version intégrale
  • Global
    4.5 out of 5 stars 444
  • Performance
    4 out of 5 stars 397
  • Histoire
    4 out of 5 stars 401

Le jour - ou plutôt la nuit - où Chris rencontre Kate, ça ne se passe pas vraiment dans les règles de l'art. Lui a beaucoup trop bu et s'est trompé de tente, et elle, furieuse, le menace carrément. Chris n'est pourtant pas vraiment le genre de mec à qui on cherche des emmerdes. D'ailleurs, lui et son mode de vie de bad boy représentent tout ce que Kate tente d'éviter : les problèmes, elle en a déjà assez avec la mort de sa mère et la responsabilité de sa petite sœur sur les bras. 

  • 5 out of 5 stars
  • J'adore !

  • Écrit par : Asma le 03/02/2017

Un mauvais roman en effet

Global
1 out of 5 stars
Performance
2 out of 5 stars
Histoire
1 out of 5 stars

Rédigé le : 15/10/2017

Un récit assez mièvre truffé de métaphores plus lourdes les unes que les autres.
La lectrice a une voix plaisante mais sa persistance à accentuer la première syllabe des mots finit par rendre l'écoute franchement désagréable.