MEMBRE

choteau

  • 2
  • critiques
  • 0
  • votes utiles
  • 9
  • notes
  • Le rituel de l'ombre

  • Antoine Marcas 1
  • De : Éric Giacometti, Jacques Ravenne
  • Lu par : Julien Chatelet
  • Durée : 13 h et 8 min
  • Version intégrale
  • Global
    4 out of 5 stars 160
  • Performance
    4.5 out of 5 stars 149
  • Histoire
    4 out of 5 stars 152

Avril 1945. Le Troisième Reich est sur le point de s'effondrer. Sur ordre de dignitaires nazis, un convoi SS quitte Berlin en flammes pour évacuer de mystérieuses caisses. Au même moment, un professeur de neurologie franc-maçon est sauvagement assassiné par des SS, suivant un rituel évoquant la mort d'Hiram, l'architecte du temple de Salomon, fondateur légendaire de la maçonnerie. Un coup de masse sur l'épaule, un sur la nuque, le dernier sur le front.

  • 4 out of 5 stars
  • Une lecture efficace & distrayante !

  • Écrit par : Stéphanie le 29/08/2016

On aborde Hiram

Global
4 out of 5 stars
Performance
4 out of 5 stars
Histoire
3 out of 5 stars

Rédigé le : 26/11/2018

j'aime les histoires de francs maçons, fût elles romancées. Passage de chapitre difficile. Au suivant.

  • Nuit noire, étoiles mortes

  • De : Stephen King
  • Lu par : Mathieu Buscatto, Anne-Sophie Nallino
  • Durée : 16 h et 31 min
  • Version intégrale
  • Global
    4.5 out of 5 stars 216
  • Performance
    4.5 out of 5 stars 201
  • Histoire
    4.5 out of 5 stars 201

Quatre nouvelles puissantes et dérangeantes, quatre personnages confrontés à des situations extrêmes qui vont les faire basculer du côté obscur, plus une nouvelle inédite vraiment inquiétante... "1922", "Grand Chauffeur", "Extension Claire" et " Bon ménage".

  • 5 out of 5 stars
  • Etoiles et toiles noires

  • Écrit par : Vincent le 05/09/2017

écoutez la postface,

Global
4 out of 5 stars
Performance
3 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 17/11/2018

écoutez la postface, c'est tellement vrai. Toutes femmes ayant découvert le secret de son époux, ressent les sentiments décris. Ces histoires finissent dans le bon "sens".Même si ces "fins" sont fiction elles puisque illégales dans plein de pays "civilises". A bon entendeur.