MEMBRE

Mazoyer Claude

France
  • 20
  • critiques
  • 46
  • votes utiles
  • 21
  • notes

Un petit Henning Mankell

Global
3 out of 5 stars
Performance
3 out of 5 stars
Histoire
2 out of 5 stars

Rédigé le : 24/03/2018

Appréciateur de Henning Mankell, je suis déçu par cet ouvrage où la dépression du héros, Kurt Wallander, semble avoir éteint la créativité de l’auteur. Une histoire qui s’étire lentement pour se finir en queue de poisson, parsemée d’invraisemblances et dans laquelle le « malfaisant » est très schématique et sans relief. Seuls les états d’âme du commissaire apportent un peu de consistance à l’ensemble, bien que « la bavure » qu’il endosse aient des effets outranciers surprenants. Mais peut-être ai-je la conscience trop accomodante ! Bref un petit Mankell qui dénote dans sa bibliographie. Il advient de surcroît que j’ai écouté ce polar en livre audio et que le récitant y joint une voix morne et atone !

Encore un grand Philip Kerr

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 28/02/2018

Revoici Bernhard Gunther – ancien policier berlinois, ancien détective, ancien nazi à son corps défendant, ancien déporté soviétique — concierge de palace vivant incognito sur la Côte d’Azur . Il s’ennuie en jouant au bridge et se désespère au point de tenter le suicide mais le destin l’épargne et préfère le replonger dans son passé. Il vivra une aventure d’espion en compagnie d’un écrivain, ex-maître espion qui n’est autre que Somerset Maugham ! Avec en toile de fond la célèbre affaire des « espions de Cambridge ».
Philip Kerr confirme son talent de grand écrivain du genre et on se délecte de cette histoire compliquée qui rappelle les imbroglios de Le Carré ou de Somerset Maugham… encore actif dans le livre en tant que personnage. Le style, sobre et élégant, participe au plaisir de cette lecture, les personnages ont de la consistance et de la profondeur et surtout, surtout, l’histoire est particulièrement bien ficelée. Philip Kerr réussit l’exploit d’intégrer une fiction dans un maillage historique, en mêlant aux faits avérés des hypothèses fort probables sur certains secrets d’état. L’ensemble offre au lecteur du suspense, des surprises, des interrogations sur la réalité et le charme d’une atmosphère so british.

La lecture est irréprochable et le narrateur accompagne parfaitement l'attrait du livre.

2 sur 2 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

Encore un excellent Olivier Norek

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 30/01/2018

Encore un excellent livre d’Olivier Norek qui traite avec intelligence des sujets qu’il connaît bien et qui les écrit avec simplicité et élégance.
Après sa trilogie qui se déroulait dans le 93, on part dans la Jungle de Calais, celle que nos énarques grassement nourris a éradiquée en laissant les problèmes en l’état. Efficaces comme toujours car toujours au contact du monde réel!
Dans cet opus, le thème est moins policier que social. Les enquêtes sont là pour meubler – certains le lui reprocheront probablement– et le vrai sujet, traité avec le fidèle réalisme propre à Norek, avec sa dignité et son humanité admirables, est l’univers bouleversant des migrants dans leur infinie détresse, avec en regard la souffrance d’autres êtres humains, généralement en uniforme, qu’”on” a missionnés pour les contenir sans les voir. Gardiens d’ectoplasmes en quelque sorte, puisque un migrant n’a pas d’existence légale !
Que cette histoire sobre et noire puisse mettre un peu de cœur dans l’esprit formaté et égoïste de beaucoup d’Occidentaux. De ceux qui, trop nombreux, jugent ces familles en fuite pour sauver leur peau comme des parasites à chasser, alors que les causes de leurs malheurs ont été quasiment partout engendrées par nous-mêmes, Occidentaux aussi cupides qu’impérialistes.
Revenons à la littérature pour conclure que cet auteur confirme sa grande maîtrise du genre, autant par la solidité du fond que l’élégance de la forme et s’affirme à mon avis comme un des meilleurs écrivains de polars du moment.
Quant au lecteur, toujours au mieux de son talent : belle énonciation,phrasé, bon rythme.

5 sur 6 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

Narratrice agréable mais quel nanar !

Global
2 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
1 out of 5 stars

Rédigé le : 02/01/2018

Voilà un roman que j'ai terminé pour la seule raison que j'étais captif. Non ! Pas de la « Bête » ou de quelque autre monstre de la littérature gore. Juste coincé dans un voilier avec ce seul bouquin et sans le moindre requin aux alentours pour en rajouter !
Bon, l'histoire est tarabiscotée et bien peu crédible, mais on ne demande pas à un thriller de respecter un réalisme pur et fidèle. Surtout qu'elle n'est pas trop mal ficelée – sauf la fin en queue de poisson car manifestement l'auteur ne savait pas comment s'en sortir – et surtout menée sur un rythme soutrenu et captivant. Les rares aspects positifs étant soulignés, passons au reste qui me fait classer ce bouquin dans les authentiques bouquins ratés.
D'abord on charge la barque avec du morbide, du sanguinolent, sans une once d'élégance ou d'humour, on accumule les clichés avec une fliquette profileuse inspirée, avec des flics d'opérette, avec des voleurs demeurés, avec des méchantes lesbiennes, sado-maso et carnavalesques. Bref toute une kyrielle de personnages improbables et sans aucune, mais alors aucune épaisseur psychologique. Pour couronner l'ensemble, des dialogues qui sonnent faux et surtout un style ampoulé, prétentieux, ridicule, qui fait rigoler au début et exaspère à la fin !
Jen ne connaissais pas Franck Thilliez et ne découvrirai probablement rien d'autre de son oeuvre mais je lui recommanderai de lire Fred Vargas ou Olivier Norek – et beaucoup d'autres – pour la maîtrise de l'histoire, Camus, Maupassant ou Flaubert pour le style. Car si « il soigne son style, il ne le guérit pas ! »
Vous aurez compris que je ne recommande ce livre qu'à ceux qui veulent faire un cadeau à quelqu'un d'impressionnable qu'ils détestent particulièrement.
Comme j'ai « profité » d'une écoute audio, j'adresse mes félicitations à la lectrice, Marie-Christine Letort, au phrasé mélodieux et qui énonce certaines descriptions sans rire !
Exemple : *« il pinça son stylo (?) et cocha n'importe quoi, histoire d'exciter sa parcelle de chance, de profiter de la loi des séries qui rythme la sinusoïde des destinées »*
Ou *« devant, au travers de la baie vitrée, la dune se tendait au ciel, arrosée d'or lunaire, bercée par les herbes hautes qui bruissaient dans l'air tels des orgues de chlorophylle ».*

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

Affligeant et révoltant

Global
1 out of 5 stars
Performance
4 out of 5 stars
Histoire
1 out of 5 stars

Rédigé le : 05/10/2017

Voilà un roman affligeant et révoltant ! Consternant reflet d’une littérature mercenaire.
Roman affligeant car bâti sur une histoire invraisemblable uniquement structurée sur des personnages éhontément pillés et à qui pourtant l’on a fait perdre tout leur relief et leur puissance psychologique. Une histoire également qui est délayée comme une mayonnaise ratée, verbeuse, dont le « suspense » tient sur des ficelles éculées de roman de gare, avec des dialogues diarrhéiques et des incohérences atterrantes ! Là où on était captivé dans les trois romans d’origine, on rencontre désormais agacement devant le déroulement terne et sans âme.
Édition révoltante car fruit d’une opération purement commerciale, bafouant encore la seule vraie compagne de création de Stieg Larsson — qui a cru, paraît-il, à une plaisanterie — et permettant de vendre de la daube sous couvert d’un phénomène d’édition justifié. Dans le monde du luxe, on appelle ça de la contrefaçon, punie durement par la loi.
J’ai voulu voir, j’ai été puni - heureusement je l’ai acheté d’occasion, j’ignorerai le numéro 5 et ferai probablement un autodafé avec le numéro 11 qui ne manquera sûrement de venir nous polluer l’intellect !
Un intervenant méritant dans l’affaire : le narrateur qui met tout son talent de conteur pour combattre le ronron de la narration et des dialogues aussi fades qu’un rapport de comité politique.

6 sur 8 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

Belle découverte

Global
4 out of 5 stars
Performance
4 out of 5 stars
Histoire
4 out of 5 stars

Rédigé le : 26/09/2017

Très bon thriller relatant une histoire crédible sinon vraie. Du rythme, des personnages bien campés, un style alerte. Une découverte que cet auteur italien… qui a le malheur de ne pas être scandinave ! Je pense néanmoins que son talent, qui va assurément se confirmer, lui inspirera d’autres polars de la même veine !
Comme c'est un livre audio que j'ai écouté, je félicite également le narrateur pour son phrasé et la tonalité captivante qu'il met dans sa lecture.

0 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

Bien mais pas de quoi passer la nuit blanche !

Global
4 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
3 out of 5 stars

Rédigé le : 11/07/2017

Un bon polar, surtout pour une première œuvre, mais qui reste à mes yeux très surestimé pour un tel succès. Je soupçonne que les détails nauséeux des autopsies — ressemblance fortuite avec Patricia Cornwell ? — des nombreuses victimes ainsi que les excès de nos deux psychopathes de service participent à l’accroche. Il faut dire que l’alliance “commerciale” d’un millionnaire nécrophile et d’un pseudo chirurgien-charcutier dégénéré et sadique est une idée originale. Mais le cocktail reste assez conventionnel : un flic aux prises avec ses démons, beaucoup de dialogues destinés à faire des lignes, des flics bien, des flics demeurés, des victimes soit innocentes soit “qui l’on bien cherché”, un scénario qui flirte avec l’invraisemblable. L’on ne s’ennuie pas grâce aux divers déroulements parallèles et au style de l’auteur, très vivant, très réaliste, mais l’on n’en vient pas non plus à sacrifier son sommeil !

Quant à la lecture, elle est parfaite !

1 sur 2 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

Encore un bon Benny Griessel

Global
4 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
4 out of 5 stars

Rédigé le : 18/06/2017

Ce n’est pas le premier Deon Meyer que je lis car je n’ai pas respecté la chronologie de la série Benny Griessel. J’ai eu le plaisir de découvrir encore un grand polar, noir, puissant, plus introspectif que beaucoup d’autres, avec l’intérêt de découvrir une société sud-africaine très malmenée dont on ne connaît que quelques traits (a priori ?) historiques. Cette lecture me confirme le talent inconstestable de l’auteur mais il doit un peu se renouveller s’il veut nous fidéliser ! Une construction solide avec quelques histoires sans liens apparents, qui avancent à un rythme assez lent, puis les liaisons se devinent, tout s’accélère, pour finir dans la fusion haletante des cheminements. C’est fort, charpenté, solide, mais démanderait, je le répète, un peu d’innovation. Le style est concis, élégant mais sans plus. Un excès à mes yeux : l’insistance trop pesante sur les difficultés du héros face à l’alcool. Ça nous le fait mieux connaître mais ça ralentit beaucoup le rythme. Ce qui est sûr, c’est que je me replongerai bientôt dans un de ses livres.

2 sur 2 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

Excellent polar

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 22/05/2017

Je connaissais Deon Meyer de réputation mais je n’avais rien lu de lui. Ça va changer, si ses autres livres sont de la même veine ! Voilà un sacré polar : une enquête intelligente et bien troussée, réaliste et crédible, avec des personnages qui ont de la profondeur mais que l’auteur dévoile juste à propos. Le rythme démarre à petite allure puis s’accélère jusqu’à devenir palpitant ; certes ce tempo décevra les amateurs des outrances actuelles mais rend ô combien l’histoire plus réaliste et vraisemblable. Par ailleurs la construction narrative est basée sur des récits éclatés qui convergeront dans les derniers chapitres, moyen qui donne beaucoup de légereté et d’attractivité au récit. Le second aspect louable de l’ouvrage est la richesse de la description sociale de l’Afrique du Sud, de son histoire tourmentée et se termine même sur les affres du néocapitalisme sauvage qui ronge de plus en plus notre monde moribond. Un très très bon thriller écrit dans un style fluide et tonique, très détaillé mais sans lourdeur, un thriller charpenté et sans faiblesses.
Le lecture est extrêmement agréable : voix chaude et bien colorée, énonciation irréprochable et sans outrances.

3 sur 3 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

Divertissant mais sans teneur

Global
3 out of 5 stars
Performance
3 out of 5 stars
Histoire
2 out of 5 stars

Rédigé le : 06/05/2017

Un roman intéressant mais bien maladroit. Intéressant par ses références à un Japon que l’auteur connaît manifestement très bien et dont il nous fait partager son amour. Maladroit car l’histoire, débridée et conspirationniste, pleine d’invraisemblances et de performances surhumaines – tant chez le héros que chez les méchants – fait penser à un manga pour ado ou à Superman chez les yakusas ! Certes le rythme est soutenu, les rebondissements accrocheurs, mais le style ampoulé et bien peu fluide devient vite agaçant. Un exemple : il serait difficile de compter le nombre de fois où le héros a le cœur qui s’arrête, l’adrénaline qui le submerge ou la rage qui l’enflamme, etc ! Divertissant mais sans grande teneur. Quant au lecteur, à la voix chaude et grave agréable, il pêcherait par une énonciation un peu outrancière. Donc dans son ensemble, tout est moyen.

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.