MEMBRE

tea

  • 15
  • critiques
  • 38
  • votes utiles
  • 65
  • notes

Excellent !

Global
5 out of 5 stars
Interprétation
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 15/12/2019

La couverture manga m'a fait hésiter mais les extraits audio m'ont convaincu d'essayer et je ne le regrette pas.
J'ai passé un excellent moment d'écoute digne des meilleurs feuilletons radiophoniques. La réalisation et les acteurs sont très pros et l'histoire est mortellement efficace.
J'en redemande !

4 personnes ont trouvé cela utile

Pendergast au rabais

Global
3 out of 5 stars
Interprétation
3 out of 5 stars
Histoire
3 out of 5 stars

Rédigé le : 30/07/2019

Un peu court, facile et sans grande profondeur. Ce Pendergast m'a laissé sur ma faim.

une bonne surprise !

Global
4 out of 5 stars
Interprétation
5 out of 5 stars
Histoire
4 out of 5 stars

Rédigé le : 28/04/2019

une bonne surprise et un bon Werber,
même si je reste sur ma fin avec l'impression que tout commence au moment où le livre se termine...

2 personnes ont trouvé cela utile

tout bon !

Global
5 out of 5 stars
Interprétation
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 20/04/2019

bonne écriture et bonne lecture !
quel dommage qu'il n'y ait qu'un seul épisode du docteur en français !

Trop de blabla

Global
2 out of 5 stars
Interprétation
3 out of 5 stars
Histoire
2 out of 5 stars

Rédigé le : 20/04/2019

Trop de texte sans intérêt coupe l'envie de s'accrocher pour connaître la suite... J’arrête la lecture.
Par ailleurs, le lecteur est juste correct et un peu trop rapide à mon goût... Pour ce dernier point, heureusement, l'application permet de modifier la vitesse.

Pas pour moi

Global
1 out of 5 stars
Interprétation
1 out of 5 stars
Histoire
1 out of 5 stars

Rédigé le : 04/02/2019

Aucun plaisir ni à l'histoire ni à l'écoute.
J'ai rapidement abandonné l'écoute.
Je suppose qu'il faut aimer le genre pour apprécier ?

8 personnes ont trouvé cela utile

Un peu court

Global
3 out of 5 stars
Interprétation
3 out of 5 stars
Histoire
3 out of 5 stars

Rédigé le : 04/01/2019

très bien mais très court.
de plus l'histoire est coupée en plein milieu.
Le livre 2 et le livre 3 auraient dû être réunis en un seul.
désagréable impression de payer plus pour un découpage commercial que pour un travail effectif

1 personne a trouvé cela utile

De surprise en surprise...

Global
4 out of 5 stars
Interprétation
5 out of 5 stars
Histoire
4 out of 5 stars

Rédigé le : 21/10/2018

Plus on avance dans l'histoire et plus cette Leona nous surprend. Le genre "policier " est explosé et reconstruit en un puzzle qui ne ressemble plus à l'image qu'on s'en faisait : on ne s'attend pas à ça.
La fin est frustrante : Le livre est "coupé " en pleins rebondissements en forme de queue de poisson, obligeant le lecteur à acquérir de toute urgence le livre suivant. C'est un procédé déloyal, à l'image de Leona.

1 personne a trouvé cela utile

Difficile d'accès

Global
5 out of 5 stars
Interprétation
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 14/10/2018

Des temps, des directions du temps, des espaces, des inter-espaces, des créatures qui les régissent autant qu'elles les subissent, autant de notions sensées nous échapper et qui nous échappent effectivement.
Les propos sont profonds, l'auteur nous embarque vers des inimaginables que nous ne pouvons pas véritablement comprendre mais qui nous enchantent et que nous écoutons avec fascination et perplexité.

Le narrateur nous prend par la main et nous guide avec désinvolture dans ce dédale de dimensions, de temps et d'espaces. Grâce à lui nous avons la sensation de ne jamais être perdu et de ne pas à avoir peur.

"La machine ", le super ordinateur construit par les anciens pour gérer une humanité défaillante et qui, au final, la gère un peu trop bien, est un classique et, sans doute, la part la plus simple à imaginer et à comprendre.

3 personnes ont trouvé cela utile

Mon dieu, quel vide intersidéral !

Global
1 out of 5 stars
Interprétation
1 out of 5 stars
Histoire
1 out of 5 stars

Rédigé le : 19/12/2017

Verbiage stérile à des années lumière de ses prétentions. N'est pas Pierre Bordage qui veut