MEMBRE

Les mille et une pages de LM

  • 27
  • critiques
  • 43
  • votes utiles
  • 30
  • notes

Un bon roman

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 03/10/2019

Le commentaire de Martine Lévesque :
L’échiquier du mal, volume 1 est un roman audio qui nous captive et nous immerge dans une histoire qui se trame comme des montagnes russes, terreur et suspense à couper le souffle, et des scènes terrifiantes.
La bande de héros se confronte à des adversaires qui sont des êtres avec des capacités spécifiques et uniques. Ce roman nous emmène dans un suspense ensanglanté, avec des horreurs physiques, psychologiques et des événements surnaturels. Nous sommes en pleine pauvreté humaine, de cruauté raciale, des guerres, du monde de la drogue avec ses aléas et ses dangers.
Dans ce roman, l’intrigue nous démontre la noirceur de certaines enquêtes et de certains inspecteurs, avec leurs déboires, leurs mystères et leurs secrets. Cette histoire est captivante et se déroule en deux tableaux, un tableau aux États-Unis et l’autre durant la Seconde Guerre mondiale.
Un très bon roman qui m’a vraiment plu, j’ai hâte de poursuivre mon écoute puisque je vais écouter le volume deux bientôt. C’est un bon roman de science-fiction, et le style de Dan Simmons donne tout le mérite à l’histoire. Je vous recommande ce titre et en roman audio, c’est vraiment bien puisque les deux narrateurs François Montagut et Juliette Croizat donnent beaucoup d’atmosphère au texte

Diversifié

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 19/09/2019

Le commentaire de Martine Lévesque :
Ce recueil comprend treize nouvelles, totalement différentes les unes des autres, alors que certaines, sont excellentes et d’autres un peu moins. On ressent que Stephen King a voyagé au fin fond de son esprit et de son imagination pour composer ses nouvelles.
Si je ne dois en choisir qu’une histoire comme ma préférée, c’est N., c'est une histoire effrayante, terrorisante comme c’est si bien nous présenter Stephen King. Nous commençons et terminons de lire cette histoire avec une lettre postale, moi, le lecteur, je me sens tellement impuissante puisque j’ai deviné ce qui va se passer. C’est une histoire qui fait hérisser les poils sur les bras et qui saccade notre respiration. C’est un art pour Stephen King, et c’est en passant par ses récits qu’il réussit à semer l’angoisse. Dans cette nouvelle, il joue avec les TOC (troubles obsessionnels compulsifs). Une autre nouvelle m’a émue, parce que c'est un récit court et fort, c’est Silence !
J’ai déjà entendu Stephen King dire qu’il écrivait sur ses rêves, ses cauchemars, ses peurs, ses angoisses pour arriver à supporter et à surmonter ce qui lui a créé ces situations stressantes, éprouvantes ou terrorisantes. C’est après cette lecture que vous allez comprendre le pourquoi. Stephen King offre une collection assez diversifiée et surnaturelle puisque les êtres humains peuvent être assez effrayants.
La voix de Michel Raimbault à la narration vient confirmer l’intensité de la plume de Stephen King, une bonne alliance de ces deux artistes.

Excellent - Coup de coeur

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 25/08/2019

Le commentaire de Martine : 
C’est une écoute qui m’a vraiment fait reconnaître l’immense talent de Jean-Christophe Grangé. Un chef-d'oeuvre, un thriller haletant, angoissant, et rebondissant. Jean-Christophe Grangé nous amène dans un univers qui est assez glauque, les strip-teaseuses de Squonk qui sont assassinées, et lors de la découverte des corps, elles sont attachées selon un modèle de bondage et un rite du sadomasochiste. 
Une descente en enfer commence pour les enquêteurs, qui peut bien être l’auteur de tous ces meurtres ? 
Ce roman audio est une lecture intense, dans un monde de violence, où l’on pratique des rites du sadomasochiste, le bondage, le shibari, une insertion dans la perversité sexuelle et humaine. 
Un suspense bien rythmé, un jeu entre le vrai et faux, le bon et le méchant, le chat et la souris. Corso l’inspecteur qui est en charge de l’enquête, fonctionne selon ses pressentiments, ses instincts et ses envies, flic bourru, divorcé, avec une relation houleuse avec son ex, tout en étant envahi par les souvenirs noirs de son enfance. 
Jean-Christophe Grangé nous a donné un thriller qui nous fait frissonner. Des personnages intéressants, un univers du BDSM et de la pornographie, qui sont bien présents tout au long de ce récit. Dans un contexte de noirceur de l’esprit, de la détresse humaine et de la perversité de la vie. C’est une écoute qui m’a captivée et intriguée, jusqu’au dernier mot prononcé par Lionel Bourguet qui avec toutes ses intonations m’a donné la chair de poule à quelques moments. Je vous recommande ce roman qui démontre le talent grandiose de Grangé, dans la construction d’une ambiance trash et violente. 

Coup de coeur

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 14/08/2019


*LE PORTEUR DE MORT* T2: Tenshin* Angel Arekin*Éditions Audible* par Martine Lévesque*

 Martine Lévesque  14 Août 2019  0 FANTASY, CHRONIQUES, SUSPENSE, CROYANCES, MAGIE, APPRENTISSAGE, AUDIO, COUP DE COEUR

Livre audio*Résumé et commentaire tome 1: ici*

-Le porteur de mort

-Tome 2 :Tenshin 
-Angel Arekin 
-Narration : Karl-Line Heller, Vincent de Boüard 
-Audible.fr, 2019 
-Durée : 18h 17m 
-Version papier : Éditions ADA, 2017 : 648 pages 
-Roman fantasy, chroniques, suspense, croyances, magie, apprentissage

*Je tiens à remercier Audible.fr pour ce service de presse*

*Audible*

Le commentaire de Martine Lévesque : COUP DE COEUR! 
Nous sommes encore plus plongées dans la quête et les aventures de Seïs, qui devient Tenshin. Seïs a terminé son apprentissage, bien formé, rempli de connaissance et maîtrisant ses pouvoirs, il sera assermenté au poste de Tenshin. Au même moment, le roi est décédé, Seïs va aller à la capitale pour le sacre du nouveau roi, et lui offrir ses services afin de le protéger et combattre pour démontrer tout ce qu’il a appris lors de sa formation Mataore. 
Angel Arekin a un talent d’imagination grandiose, l’univers de cette saga me plaît tellement, c’est le deuxième tome que j’écoute et j’ai déjà hâte d’écouter le prochain tome. J’adore suivre des histoires avec des héros, bien construite, avec des personnages attachants et extraordinaires. La plume d’Angel Arekin est fine, adroite et prometteuse, qui permet de bien partager son imagination et sa créativité avec le lecteur ; 
Le seul bémol à ce tome, c’est la conclusion qui m’a laissé sur ma faim, en nous offrant une énigme intrigante et passionnante. Après les dix-huit heures d’écoute, je veux juste continuer à suivre l’histoire du porteur de mort au plus tôt. 
Je suis totalement conquise par cette aventure, et surtout, contente d’avoir choisi de faire l’écoute de ce roman audio avec Naïs et Seïs. Il faut souligner que dans tout roman audio, le mérite va aussi à la narration de deux belles voix, Karl-Line Heller, Vincent de Boüard, c’est vrai que la création vient de l’auteure, mais quand on écoute, c’est aussi l’enjeu des narrateurs qui jouent un bon rôle. 
Je vous en reparle après mon écoute du troisième tome, Le lion blanc. 

Surprise et épatée

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 29/07/2019

Le commentaire de Martine Lévesque :
Lovecraft Country m’a vraiment surprise et épatée, c’est une histoire complexe, mais très réaliste. Les personnages, les thèmes, les sujets, les situations, sont si convaincants et cohérents que nous sommes automatiquement plongés et immiscés dans le contexte du roman.
Les personnages vivent des situations poignantes, des émotions qui viennent nous chercher, je dirais que j’ai ressenti, avec eux, beaucoup d’empathie, pas de la pitié, mais de la sympathie. Comme au début, nous suivons Atticus qui roule vers Chicago pour aller voir son père qui a besoin de lui, durant le trajet, il est harcelé par un policier sur la route, puisque Atticus est noir et que les personnes de couleur ne sont pas les bienvenues partout et surtout sur la route du Massachusetts. Il faut prendre en considération que nous sommes avant les années 60, donc en plein dans les comportements racistes avec de la ségrégation.
Le roman est composé de différentes histoires interconnectées, qui relient les personnages de différentes époques, situations, couleurs. Les ancêtres de la famille noire et les précédents propriétaires blancs. Chacune des histoires est captivante, intéressante, et brillante. Chaque histoire est fascinante et a une tournure lovecraftienne, une métamorphose (couleur de peau), une maison hantée, un voyage dans le temps, des cauchemars, etc.
Matt Ruff a construit le roman afin que chaque chapitre soit en soi une petite histoire autonome qui se connecte aux autres, la longueur est différente, ,mais qui a des personnages et des événements communs. C’est un excellent roman, Matt Ruff construit une histoire mêlant des éléments surnaturels, avec un fonds d’histoire d’horreur concernant le racisme des années 50. La plume est fluide, rythmée et captivante.
Je vous recommande ce roman et surtout en version audio qui nous met dans le bain avec les fluctuations de voix du narrateur qui aide à s’imprégner de tout ce qui se passe avec les personnages.

Coup de coeur

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 20/06/2019

Le commentaire de Martine Lévesque :
COUP DE CŒUR!
Quel roman addictif que je viens de terminer d’écouter, un roman de fantasy qui m’a tellement plu que c’est un gros coup de cœur que je ressens au moment de terminer mon écoute de ces dix-huit heures qui m’ont paru tellement vite passées, que je ne peux que vouloir poursuivre mon aventure.
Nous allons suivre Seïs, un jeune garçon qui est très intrépide, fonceur, récalcitrant, rebelle, contestataire. Il est le roi de l’embrouille, mais très débrouillard, intelligent et ratoureux. Et nous avons celle que sa famille héberge depuis la mort de ses parents, sa cousine Naïs qui est une jeune fille très courageuse, déterminée et qui n’a aucune retenue pour dire ce qu’elle pense.
L’histoire nous transporte entre Seïs, qui est dans une formation d’apprenti chevalier qui va durer cinq ans afin de devenir un Tenshin, et de l'autre côté Naïs qui reste avec la famille. L’alternance entre les deux histoires, malgré la distance va se poursuivre et nourrir cet amour cache-cache, qui s’est instauré entre eux, dès leurs jeunes âges.
Les personnages principaux et secondaires sont très intéressants et complexes, certains personnages vont nous étonner comme Fer, le grand frère de Seïs, Teichi qui réserve des surprises, etc. L’auteure présente une merveilleuse fresque épique, avec les bases des arts martiaux, ses valeurs et l’éducation des samouraïs. Le récit est rythmé, qui met de l’action dès le début, l’intrigue qui est captivante, le roman qui se déroule sur une période de cinq années, ce qui nous permet de bien comprendre et intégrer le dénouement de cette histoire.
Je vous recommande ce roman qui nous permet de rentrer à pieds joints dans une œuvre qui risque d’être une série dont je vais lire chaque tome puisque la plume d’Angel Arekin m’a vraiment plu et que je veux savoir la suite de l’histoire de Seïs et Naïs.

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

Histoire solide

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 27/05/2019

Le commentaire de Martine Lévesque :
Je viens de terminer une bonne écoute qui pose d'importantes questions sur ce que les individus et la société dans son ensemble, ferait en cas de crise de l'eau ou de « dérivation », comme on l'appelle dans le roman. Le principe est que, après des années de sécheresse, l’arrivée d’eau en Californie s’arrête, laissant des millions de personnes sans eau.
Alyssa et son petit frère, Garret, ne sont pas préparés et quand ils manquent d’eau, leurs parents se rendent sur la côte où des appareils de dessalage ont été installés. Lorsqu'ils ne reviennent pas, Alyssa et son frère se rendent compte qu'ils doivent faire quelque chose devant ce qui se passe. Heureusement, leurs voisins d'en face sont des gens gentils qui ont un fils, Kelton, qui lui, a le béguin pour Alyssa. Réunis pour la survie, ils manœuvrent pour sortir de ce chaos tout en cherchant de l'eau et un endroit sûr et sécuritaire.
Je pense que l'écoute de ce roman audio est très importante, sensibilisante et pose beaucoup de questions sur ce qui se passerait si une crise ou une catastrophe survenait.
Que feriez-vous s'il n'y avait plus d'eau ?
Comment survivriez-vous ?
Comment vos voisins survivraient-ils ?
Comment la société, dans son ensemble, serait-elle touchée ?
Que seriez-vous prêts à faire pour survivre ?
Dry, nous démontre une écriture solide, traitant des problèmes environnementaux actuels liés à l'utilisation de l'eau. J'ai apprécié certains aspects de la famille, il est agréable de voir un roman jeune-adulte où les familles se montrent réfléchies et réalistes. J'ai été très captivée par cette écoute, je pense que cela témoigne véritablement de la capacité des Shusterman, père et fils, à garder un lecteur intéressé jusqu’à la conclusion.
Cela étant dit, "Dry" est un peu sec, dans le sens, que durant l'écoute, j'ai ressenti la soif continuellement. Le livre décrit exactement comme le synopsis promet : la sécheresse arrive, la population devient folle, les parents disparaissent, les enfants se lancent dans un voyage pour trouver de l'eau. C'était prévisible.
Je pense aussi que les aspects environnementaux, il y a de très bons arguments sur ce sujet au tout début et à la fin du roman.
Dans l'ensemble, c'est une histoire solide, je vous recommanderais "Dry".

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

Coup de coeur

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 17/04/2019

Le commentaire de Martine Lévesque :
COUP DE CŒUR!
C'est une histoire que nous avons de la difficulté à nous sortir de la tête, on a continuellement envie de retrouver les personnages qui sont marquants. Même en partant son titre est assez intéressant et intrigant, qui serait capable d'aller tuer pour vous ?
Henri Loevenbruck livre dans ce roman, un récit basé sur des faits réels, on est dans les années 80, dans les services des renseignements en France. Un récit qui est rempli d'actions, des attentats terroristes, des organisations gouvernementales, des prises d'otages à l'étranger et des conflits politiques avec Marc Masson comme protagoniste principal. Cet homme qui devient l’homme de l’ombre, la personne que personne ne connaît réellement, le gars qui fonctionne avec une fausse identité. Ce même gars de qui, tout au long de ce roman, on va insérer des parties de son journal personnel, le carnet de Marc Masson. Tout au long du récit, nous allons suivre Marc Masson agent de DGSE, dans ses missions, les itinéraires, les voyages ou déplacements, les tensions, etc.
Une écoute d’un roman époustouflant, original, intelligent et qui tient en haleine dès les premières minutes de l'écoute. L’écriture d'Henri Loevenbruck est agréable et fluide, mais la narration aussi joue son rôle dans l’intérêt suscité chez la personne qui écoute, je peux dire que Benjamin Jungers a un gros talent pour la narration, j’ai adoré sa voix et toutes les intonations mises afin de captiver l’écoutant. L’histoire nous relate des événements qui démontrent la persévérance des hommes qui se battent pour la liberté, les conflits géopolitiques, les attentats, les détentions de journalistes. Une histoire réaliste, un hommage d'Henri Loevenbruck à son ami, Marc Masson, Hadès, ou Olivier selon les événements racontés.
Un vrai coup de cœur, mais plutôt un coup-de-poing qui percute et brasse les émotions, une aventure brillante qui éclaire un passage de l’histoire. Je vous recommande de prendre le temps d’écouter ce livre audio avec les mots d'Henri Loevenbruck et la prestation de Benjamin Jungers qui m’ont épaté du début jusqu’à la fin.

Coup de coeur

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 26/02/2019

Le commentaire de Martine : 
Maxime Chattam, un de mes auteurs préférés, vient encore une fois de réussir à m’embarquer dans un univers effrayant qui me donne toujours des frissons. Le signal est un bon roman d’horreur-fantastique qui nous présente la famille Spencer qui emménage dans une maison qui se situe dans la ville de Mahnigan Fall, à proximité de Salem. Une nouvelle maison isolée, qui est dans un coin reculé de la ville. Un petit coin de vie tranquille, calme et qui semble serein avec des forêts et l’océan. Cette ville apparaît comme le lieu idéal pour la petite famille pour redémarrer une nouvelle vie. 
Un lieu enclavé, qui perdra assez rapidement de sa gracieuse réputation puisque des phénomènes, des rumeurs et des histoires viendront entacher ce qu’était la première perception de ce côté tranquille et paisible. La famille est attachante, Maxime Chattam a puisé l’exemple sur sa propre famille, Faustine sa femme travaille pour des médias comme Olivia Spencer et Tom son conjoint est écrivain. Plus les jours au sein de leur nouvelle demeure, plus les moments dramatiques arrivent, et même des événements terrifiants et horrifiques qui auraient dû mettre la puce à l’oreille des gens pour qu’ils quittent ce village. 
Un thriller qui m’a captivé dès la première heure d’écoute, je pense que le narrateur Julien Chatelet a réussi son travail, car j’ai adoré la narration de ce roman et je vous recommande cette écoute puisqu’il y est mis de l’ambiance dans la narration, ce qui m’a captivé. La plume de Maxime Chattam est fidèle, il a créé encore une fois un suspense qui tient en haleine du début à la fin. Il arrive à nous suspendre à quelques endroits, il a ajouté des scènes assez glauques comme je les adore. Le Signal est une histoire que j’ai aimée, l’auteur a su mettre assez de mystère afin de garder l’intrigue jusqu’au dénouement final. 
Je vous recommande ce roman et surtout en version auditive qui mérite un coup de cœur pour l’ambiance que le narrateur a su faire lors de l’enregistrement.  

Bouleversant et unique

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 27/01/2019

Le commentaire de Martine Lévesque :
L’écoute de ce livre a été assez bouleversante, c’est une histoire originale et assez unique. C’est un roman que j’ai apprécié d'écouter, puisque le narrateur fait un travail sensationnel, il joue avec les intonations et les émotions de celui qui l’écoute.
L’auteur a un talent inouï pour jouer avec les émotions dans son histoire, il a créé des personnages complexes qui sont tellement attachants. L’auteur passe par son personnage Mélanie pour faire voir le monde qui l’entoure et avec lequel va se créer une rupture dans ses yeux innocents mais pleins d’espoir et imaginatifs de petite fille qui vit incarcérer dans une base militaire. Cet enfant se démarque des autres puisqu’elle démontre de l’altruisme, ainsi de la compassion. Elle a beaucoup de talents dont celui d’être à l’écoute de tout ce qui se passe et aussi une intelligence qui lui permet de réfléchir et d’élaborer des solutions.
Mélanie est un mystère pour elle-même, alors qu'elle commence à découvrir ce qu'elle est, elle trouve en elle la capacité de faire du mal terrifiant, mais aussi de la force et de la résilience. Les autres personnages principaux (Helen Justineau, le sergent Eddie Parks, la Dre Caroline Caldwell et le soldat Kieran Gallagher) sont approfondis par la même dualité morale et par le passé qui les hantent alors qu'ils se dirigent vers un avenir incertain.
L’écriture est fluide, captivante et suscite la réflexion, l’intrigue est très addictive et très philosophique et les personnages ont été délibérément bien choisis et étoffés. Mon personnage préféré est Mélanie cet enfant que nous avons envie de mettre dans un cocon à l’abri des autres, de la protéger d’elle, mais aussi des autres.
Les éléments scientifiques qui sont ajoutés à ce roman sont essentiels afin de comprendre et de saisir tous les éléments qui différencient ces enfants des adultes.
C’est une très bonne écoute que je viens de terminer et je conseille à tous d’écouter ce roman en audio puisque l’impact est percutant avec tous les différents tons, débits et modulations de la voix du narrateur. Maintenant, j'attendrai la suite...

1 sur 1 personne(s) ont trouvé cet avis utile.