MEMBRE

Sidereus Nuncius

  • 11
  • critiques
  • 51
  • votes utiles
  • 11
  • notes

Lecture insispensable

Global
5 out of 5 stars

Rédigé le : 27/04/2020

Ouvrage accessible pour qui fait l'effort d'un peu d'attention quitte à revenir sur ses pages, richement documenté, finement analysé, par un chercheur faisant preuve d'humilité quant aux faiblesses possibles de sa méthode. De la vraie belle science humaine et sociale, aux conclusions économico-politiques fortes. Voix sobre mais non austère.

12 personnes ont trouvé cela utile

Bof...

Global
1 out of 5 stars

Rédigé le : 28/09/2009

Déçu par cet ouvrage qui n'est pas un éloge, mais un compte-rendu
journalistique un peu fouillis, collationnant selon l'auteur différentes
manifestations exprimant une volonté de retour à plus de sérénité (slow
food, tantrisme, etc.). Beaucoup de lieux communs.

Bref, j'espérais un ouvrage avec un peu plus de fond, notamment philosophisme ou sociologique.

3 personnes ont trouvé cela utile

De quoi cultiver son jardin

Global
5 out of 5 stars

Rédigé le : 28/09/2009

Je suis déjà un lecteur convaincu de l'oeuvre de François Marie Arouet,
dit Voltaire, dont j'apprécie particulièrement les Contes Philosophiques
Micromegas et Zadig.
Là, je dois confesser avoir totalement redécouvert cet autre conte philosophique, tant étudié au lycée, grâce à lecture inspirée de Topart, acteur trop méconnu à la voxographie impressionnante (dont,
pour les gens de ma génération, la voix de Zeus dans la série animée
Ulysse 31): diction irréprochable, tonalité chantante et lecture emprunte de malice font de ce livre audio un des plus agréables voyages,
tant physique que spirituel, que j'ai pu faire cet été (je l'ai en
effet apprécié le temps d'un trajet TGV).
A conseiller pour celles et ceux qui aiment les Belles Lettres... et des
acteurs qui aiment visiblement leur travail :)

5 personnes ont trouvé cela utile

Une leçon d'humanisme

Global
4 out of 5 stars

Rédigé le : 28/09/2009

Point besoin de commenter cette oeuvre de Molière, dont le style alerte n'a d'égal que la pertinence du propos, y compris en ce début de XXI° siècle : doit-on s'accommoder ou s'enrager des défauts si flagrants de l'humanité ?
Faut-il renvoyer en toute circonstance tout un chacun à ses imperfections ou ne faut-il pas au contraire un doigt d'hypocrisie pour sauvegarder entre nous un semblant de relation sociale ?
Pour ce qui est de l'interprétation de cet enregistrement, Virlojeux
est tout simplement impeccable. Par ailleurs, Le Poulain rappelle ici
qu'il n'est pas que le bouffon préféré du "Théatre ce soir" mais aussi un artiste caméléon, capable de jouer les grands auteurs comme les tacherons du boulevard.
Un plaisir à écouter.

2 personnes ont trouvé cela utile

Le bonheur en 8 heures !

Global
4 out of 5 stars

Rédigé le : 17/07/2009

Si le récit de Jules Verne est déjà en lui-même haletant, la lecture de Négroni est à tomber par terre : sobre, précise mais également enlevée et rythmée.
C'est simple : c'est le premier livre audio d'une telle longueur que j'ai écouté d'un trait, sans décrocher ou faire une pause au lendemain !
A apprécier sur un transat en vacances, par exemple !

4 personnes ont trouvé cela utile

Une invitation hilarante au réalisme.

Global
4 out of 5 stars

Rédigé le : 17/07/2009

Il ne s'agit pas là d'une édition intégrale (le texte original est assez
long, voire indigeste), mais un florilège permettant de revisiter nonchalamment les exploits imaginaires et fantasques su Seigneur de
la Manche. Le regretté Jean-Pierre Cassel sert, par une lecture alternant narration monocorde et dialogues aux voix bien caractérisées, la malicieuse ironie de ce premier faux-documentaire de l'histoire littéraire qui marque la fin du roman médiéval (gestes et récits chevaleresques idéalisants) et l'avènement de la littérature moderne
(récits plus proches du réel).
L'auditeur contemporain peut même y trouver une critique prémonitoire du
romantisme du XIXème et une anticipation du courant réaliste (Zola, Flaubert).
Au-delà de cette analyse "intellectuelle", l'oeuvre de Cervantès reste une récréation jubilatoire avec ses monuments incontournables : la scène
des moulins, de l'auberge devenu château... et le portait attachant d'un
Sancho Pansa, passant du statut d'idiot du village à celui de philosophe du bon sens.

2 personnes ont trouvé cela utile

Couverture de L'entretien de M. Descartes avec M. Pascal le jeune

Méditations Vs Pensées : un match parfait

Global
5 out of 5 stars

Rédigé le : 17/07/2009

Je n'ai pas acheté ce titre sur Audible (j'ai le CD), mais cela ne m'interdis pas d'en parler !
Que dire sinon que ce texte est malicieux, philosophiquement jubilatoire et superbement interprété par les Mesguich père et fils !

On y retrouve en une heure toutes les contradictions de la Modernité : entre humanisme et fatalisme, empirisme et mystique, force de vie et
chétivité, à travers cet échange entre deux hommes à la pensée exceptionnelle, que la science a uni un temps et dont les chemins divergèrent résolument.
Grâce à cet entretien imaginaire, l'auteur nous confirme que la valeur de l'existence doit autant aux hasards de la vie qu'au regard qu'on y porte...
Pour ma part, si l'image du monde cartésienne n'est plus scientifiquement valable, je me reconnais volontiers dans son regard sur la vie.

1 personne a trouvé cela utile

Fondamental bis

Global
5 out of 5 stars

Rédigé le : 20/06/2009

Que dire sinon... écoutez-le ! Constat édifiant, ponctué de nombreuses données factuelles facilement vérifiables.
Au-delà de l'habituel césure Gauche-Droite, De Closets appuie là où cela
fait mal : le fâcheux défaut français de défendre ses privilèges statutaires à travers un endettement national pudiquement voilé... sans
oublier de dénoncer l'impact psychologique des parachutes dorés des
grands patrons :) Un ouvrage qui ne propose pas de solution toute faite mais une invitation au bon sens au regard de ce que l'auteur appelle
la Soconalie (concept à découvrir :) ).

Une adaptation qui aurait mérité de la qualité.

Global
3 out of 5 stars

Rédigé le : 20/05/2009

Je suis quelque peu déçu de ce titre. Non par la prestation des acteurs qui est jubilatoire (ils s'amusent et cela est communicatif), non par la
mise en scène sonore qui est riche et évocatrice, non par cette adaptation qui réussit à résumer l'oeuvre à la fois spirituelle et goguenarde de Cervantès.
Comme je l'indique dans le titre de ma critique, je suis déçu de la
compression propre au format audible, qui, si elle peut sembler adaptée
aux lectures d'une seule voix, rend ici peu justice à tous les points
positifs cité ci-avant : certaines voix sont nasillardes au point d'être inintelligibles ou risibles (voix de canard), les effets sonores sont enterrés...
Cela est bien dommage et j'invite les techniciens d'audible à bien vouloir améliorer la qualité de telles oeuvres, dont la polychromie acoustique ne souffre pas les compressions excessives.
J'espère pour ma part retrouver plaisir à entendre de nouveau ce texte dans sa version intégrale, portée cette fois par la seule voix de Jean-Pierre Cassel.

2 personnes ont trouvé cela utile

Une leçon d'éthique incontournable.

Global
4 out of 5 stars

Rédigé le : 20/05/2009

Bien que la lecture de Nicole Garcia semble un peu trop austère à mon
goût, ce livre audio reste un régal : comment ne pas en effet s'émerveiller des lignes limpides du précepteur malheureux de l'empereur
Néron, divin Sénèque dont ce petit opuscule résume toute la pensée stoïque.
On y trouvera volontiers les clefs d'une existence non seulement apaisée
mais aussi plaisante, à travers notamment l'apologie de la pensée d'Epicure contre un hédonisme excessif qui n'est pas sans rappeler celui de certains de nos contemporains.

Raffinement suprême : cette lecture est la version audio de la traduction de François Rosso, publié chez Arléa (éditeur également des
Pensées de Marc Aurèle et de La brièveté de la vie du même Sénèque). Lire tout en se faisant lire ce texte tiendrait presque du paradis :)

2 personnes ont trouvé cela utile