MEMBRE

Pierre Gauthier

  • 138
  • critiques
  • 107
  • votes utiles
  • 150
  • notes

Sad!

Global
4 out of 5 stars
Interprétation
5 out of 5 stars
Histoire
4 out of 5 stars

Rédigé le : 22/02/2020

This Japanese novel set in Kyoto during World War II and afterwards tells of a young man’s path towards insanity and crime.

It is all the more griping that it is written in the first person, with the major character’s reasoning warping more and more as one reads on.

The finale is based on actual facts, but it is difficult to make out reality from fiction in the overall story.

Though disheartening, the work is certainly interesting, particularly of course for those who wish to learn more about Japanese way of life and mentality.

In the audio version, the narrator is a slightly hesitant young man whose rendition fits perfectly with the character’s quirky personality.

Interesting!

Global
4 out of 5 stars
Interprétation
4 out of 5 stars
Histoire
4 out of 5 stars

Rédigé le : 09/02/2020

In this lively and personal work, the author argues persuasively that the current built environment is not sufficiently dense for municipalities to be able to afford to maintain related infrastructure in the future. He exposes that the unending development of vacant land is just a flight forward that will not resolve the problem.

The author explains that he has presented his theses extensively on the lecture tour. Apparently, he has failed to make much of an impact on public opinion up to date. This may be because the solution to the issues he presents lies simply in a major increase in city taxes in decades to come. This may not be wholeheartedly welcomed but could grow as an unavoidable necessity, say like raising health costs.

Some readers may find that the author belabours his arguments and spends too much time discussing his own projects and circumstances as a consultant.

Overall, this book does offer a refreshing look at current urban development trends and is certainly worthwhile in stimulating new thoughts.

Worthwhile!

Global
4 out of 5 stars
Interprétation
4 out of 5 stars
Histoire
4 out of 5 stars

Rédigé le : 08/02/2020

In this sizable book, the author provides a substantial discussion of not all but a good many Shakespearean plays, each not too long.

These may be read in sequence or individually, say before attending a stage production or afterwards. The contents are always interesting but vary in nature, dealing at times with the historical context when the play was written, the psychology of specific characters, the theatrical context when the work was first produced, etc.

No summary of each play is ever provided, so that information must be dug up from memory or found in external sources.

Overall, though no earth-shattering element is conveyed, this work will certainly contribute to a better understanding and enjoyment of Shakespeare’s plays for whomever is interested.

Pourquoi?

Global
1 out of 5 stars
Interprétation
5 out of 5 stars
Histoire
1 out of 5 stars

Rédigé le : 26/01/2020

Dans cet ouvrage trop long, l’auteur Emmanuel Carrère décrit en détail la vie d’Édouard Limonov, un obscur aventurier russe dont les titres de gloire sont d’avoir publié divers mémoires présentés comme autobiographiques et d’avoir dirigé le parti National-bolchévique (!), qui compta apparemment 7000 membres à son apogée. L’auteur en profite pour disserter sur l’histoire de l’URSS et de la Russie depuis quarante ans. Il parle également énormément de lui-même, en principe en rapport avec l’élaboration du livre.

D’aucuns s’étonneront que l’auteur, quinquagénaire à la publication de cette œuvre, y réfère des dizaines de fois à sa mère, l’historienne Hélène Carrère d’Encausse, spécialisée dans les questions russes (et aussi, ce que l’auteur ne mentionne pas, membre depuis 1990 de l’Académie française, dont elle est d’ailleurs Secrétaire perpétuelle).

La part de réalité est difficile à établir quant à ce qui est rapporté de la vie de Limonov. Emmanuel Carrère semble très peu mettre en doute la véracité des livres écrits par son sujet. Il ne mentionne pas avoir contre-vérifié quoi que ce soit, même pas les dates de diplôme ou de supposée détention en maison psychiatrique ou en prison. Sans connaître l’URSS, le lecteur peut toutefois s’étonner qu’un adolescent délinquant au point d’être violeur remporte concurremment des prix de poésie. En connaissant les États-Unis, il peut aussi trouver surprenant qu’un majordome loge dans la luxueuse chambre à coucher de son patron pendant ses longues absences, ne serait-ce qu’à cause du risque d’être dénoncé par les autres serviteurs!

Un souffle certain découlant de la qualité de l’écriture maintient l’intérêt du lecteur malgré les multiples questionnements qui peuvent l’assaillir. Cela est d’autant plus vrai dans la version audio où la narration est carrément exceptionnelle. D’aucuns seront toutefois peut-être choqués par la vulgarité de certains passages, qui plongent carrément dans la pornographie et même la scatologie.

À la fin de l’ouvrage, l’auteur rapporte l’unique entrevue qu’il a tenue avec Édouard Limonov en rapport avec le livre qu’il préparait. Limonov lui a demandé : ‘ Mais pourquoi écrire un livre sur moi?’. Plusieurs lecteurs se posent sans doute la même question.

Ne nous emballons pas!

Global
3 out of 5 stars
Interprétation
5 out of 5 stars
Histoire
3 out of 5 stars

Rédigé le : 25/01/2020

Dans ce bref ouvrage, l’auteur présente sa synthèse de l’impact social et économique que pourraient avoir dans les années à venir les nouvelles technologies émergentes, en particulier l’intelligence artificielle. Soulignons qu’il préfère nettement le futur de l’indicatif au conditionnel. Cela fournit bien sûr à ses propos une énergie indéniable mais les rend d’autant plus discutables pour les lecteurs avertis.

Plusieurs affirmations sont plausibles mais certaines personnes pourront être sceptiques quant à des éléments spécifiques, par exemple la vision d’un monde sans salariat où le web permettrait à chacun d’obtenir des contrats de travail sur la base des compétences démontrées précédemment, une ‘uberisation’ généralisée, à toutes fins pratiques.

Plusieurs seront sans doute par ailleurs critiques quant au plaidoyer senti fait en faveur des drogues hallucinogènes, notamment le LSD.

Soulignons que la version audio est lue par l’auteur lui-même, qui lui inocule un élan palpable.

Globalement, voilà un ouvrage valable, qui appelle toutefois une prudence certaine de la part du lecteur.

2 personnes ont trouvé cela utile

Exceptionally Hollow!

Global
1 out of 5 stars
Interprétation
1 out of 5 stars
Histoire
1 out of 5 stars

Rédigé le : 11/01/2020

The last chapter of this longish book is a worthwhile tribute to cities and to urban life in general. Perhaps, this explains how it was listed among the 2019 Top Urban Planning Books.

However, one chapter is not enough to save a whole book. Indeed, contrary to what its title implies, this work is anything but a history of cities from their inception to the present. Written by an archeologist, it presents a hodgepodge of information tidbits with huge jumps in time and space literally from one paragraph to the next. Thus, the reader can sense no logical thread to the presentation.

Worse, the author failed to check many of her assertions with competent experts. Cities did not appear over a 10-year period like the Internet. ‘Lucy’ was not a homo sapiens and lived over 3 million years ago, long before any city was built. Constantinople was chosen as the seat of a major Christian Church and, renamed Istanbul, technically retains that status today for the Orthodox Faith.

The last straw in the audio version is that the author narrates the book herself and, well, clearly does not have the talent to do so.

There is no reason whatsoever to recommend this work to anyone.

Original, accrocheur et divertissant!

Global
5 out of 5 stars
Interprétation
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 11/01/2020

Voilà un roman plutôt court, sans prétention et facile à écouter.

Le personnage principal a tout du anti-héros, notamment par sa façon de s’habiller et ses comportements asociaux. Au fil de l’histoire, il s’avère toutefois attachant et de plus en plus sympathique.

L’intrigue est bien menée et le dénouement plutôt original.

Certains pourront toutefois regretter que la Guinée, et Conakry en particulier, ne servent que de décor à des personnages qui sont tous Français, à part certains bien secondaires.

Globalement, il s’agit d’une œuvre qui mérite largement l’investissement de quelques heures requis pour l'écouter.

Infuriating!

Global
1 out of 5 stars
Interprétation
1 out of 5 stars
Histoire
1 out of 5 stars

Rédigé le : 05/01/2020

This radio dramatization does not transfer nicely as an audiobook:

• there are very many characters, each interpreted by a different actor or actress, and it is difficult to figure out who is who, all the worse because the plot is not presented linearly;
• the speakers’ enunciation is emphatic and unnatural, and the production feels like recorded legitimate theatre;
• sound editing is highly deficient with a variance in loudness that is outright aggressive: for instance, sound effects such as exploding bombs completely cover dialogue (or is that intended?);
• the variety of British accents, presumably supposed to convey class distinctions, is inappropriate and counterproductive since all characters are either Russian or German; it would be just as unreasonable to include inflections from Boston or Australia!

Overall, this audio offering cannot by any means be recommended to anyone.

Bien ficelé mais un peu supoerficiel!

Global
4 out of 5 stars
Interprétation
4 out of 5 stars
Histoire
3 out of 5 stars

Rédigé le : 04/01/2020

L’auteur réussit haut la main à faire partager au lecteur le plaisir gamin qu’il a certainement éprouvé à composer cette uchronie. Il part de la question de Jared Diamond dans « Guns, Germs and Steel » à savoir pourquoi les Espagnols avaient conquis l’Amérique à la Renaissance et non les peuples précolombiens l’Europe. Il rend sa création plausible en s’inspirant de faits réels tels que la présence Viking en Amérique autour de l’an mille, qui aurait pu _ pourquoi pas? _ s’étendre jusqu’à Cuba plutôt que de s’arrêter à Terre-Neuve, ou encore la demande de rançon pour François 1er à la suite de la bataille de Pavie. Il enrichit le contexte en faisant apparaître une foule de personnages secondaires de l’époque, de Michel-Ange à Montaigne en passant par Luther. Il s’amuse aussi à faire des clins d’œil anachroniques, en racontant par exemple la construction d’une pyramide (aztèque!) dans la cour du Louvre.

De plus, l’auteur prend plaisir à varier le style d’écriture d’une section à l’autre du livre : simili saga islandaise au début, chronique de Christophe Colomb, échange épistolaire, rappel de Don Quichotte, etc.

Malheureusement, certains éléments pourront être perçus comme agaçants par certains lecteurs :

• le titre de l’ouvrage est en anglais alors que l’action ne se passe nullement dans les pays anglophones et qu’aucun personnage ne parle cette langue;
• certains « running gags » sont vraiment très présents par exemple celui de la princesse cubaine qui continue de vivre en Europe sans aucun vêtement alors qu’elle y habite depuis des années;
• la critique envers l’église catholique et le protestantisme est corrosive alors que celle de la religion inca, de l’islam ou du judaïsme est minime, sinon absente;
• on constate certaines fautes d’orthographe, par exemple « une » emblème ou encore la vengeance « der kleiner » Johannes;
• on décrit un paysage comme « lunaire », ce qui impensable au début du 16e siècle puisque même le télescope n’avait pas encore été inventé.

En bonus dans la version audio, une entrevue de l’auteur fournit un complément d’information sur sa démarche d’écriture. Il en ressort malheureusement que son approche historique est plutôt légère, l’auteur se vantant par exemple d’avoir lu des ouvrages « pendant trois semaines » pour comprendr4e le luthérianisme. Pourquoi ne pas avoir consulté des spécialistes?

Globalement, si on ne le prend pas trop au sérieux, voilà toutefois un ouvrage qui mérite tout à fait qu’on y consacre quelques heures.

1 personne a trouvé cela utile

Fascinating!

Global
4 out of 5 stars
Interprétation
4 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 29/12/2019

Written in 1992, this very original detective story is set in 1964 Germany … with the unique premise that the latter won World War II.

The plot is well constructed with multiple twists and much treachery, this in coherence no doubt with the prevalence for decades of Nazi mentality. Some readers may object however to the graphic violence described in detail in certain scenes.

Clearly, the most interesting aspect of the work is the quite plausible construction of world and European order given the Allied defeat. Berlin, for instance, is rebuilt in accordance with Albert Speer’s visions and Germany has expanded East to the Ural Mountains, where the war still simmers with the Slavs. America maintains a Cold War tactic, as it did, in reality, with the USSR.

The main character, a policeman since the 1930’s, is a quiet rebel to Nazi totalitarianism. Though he spent the War away from Germany in a submarine, one wonders how he did succeed in maintaining his individuality.

Overall, this is a very worthwhile work.