MEMBRE

Didier

Geneve
  • 16
  • critiques
  • 33
  • votes utiles
  • 21
  • notes
  • Chaestem : Les Origines 1

  • De : A. I. Zlato
  • Lu par : Antoine Doignon
  • Durée : 16 h et 35 min
  • Version intégrale
  • Global
    3.5 out of 5 stars 21
  • Performance
    3.5 out of 5 stars 19
  • Histoire
    3 out of 5 stars 19

La Machine, dans sa Tour dominant la cité, gère la vie de chaque être humain. Grâce à Elle, l'Equilibre est maintenu, et tout est sous Son contrôle. Pourtant, échappant à Sa mainmise, des enfants se donnent la mort par dizaines. La Machine charge de l'enquête Baley, inspecteur du 1er cercle, et lui attribue de force un coéquipier, Paul. Celui-ci, chercheur au laboratoire de Sciences Anciennes, partage son temps entre son travail et les discussions philosophiques avec Edgard, le kandron. Baley se résigne à accepter ce partenaire improbable, parce qu'à ses yeux la Machine est parfaite et ne peut avoir tort...

  • 1 out of 5 stars
  • Pas pour moi

  • Écrit par : R. Daneel Olivaw le 31/12/2018

Pas mal au debut puis le souflet retombe

Global
3 out of 5 stars
Performance
4 out of 5 stars
Histoire
2 out of 5 stars

Rédigé le : 07/03/2019

C'est bien ecrit et decrit...
L'histoire reste toutefois plutôt ennuyeuse a suivre.
Ne vous laissez pas distraire, ou ne vous egarez pas dans vos pensez en tentant de resoudre ou de vous projeter dans vos theorie, sinon....et bien sinon vous allez en perdre le fil.
Si vous aimez ecouter explications abracadabrantes, et souvent sans aucun sens, allez-y...

L'histoire stagne du début à la fin....la fin du troisieme livre,...pas juste la fin de ce livre.
Le deuxieme n'apporte rien, et le troisieme pas plus et en plus vous laisse en plan et dans l'attente de la suite.

Le 4ème vient de sortir...ce sera sans moi!

  • Alien - La mer des désolations. La série complète

  • De : Dirk Maggs, James A. Moore
  • Lu par : Arnaud Arbessier, Jean-Francois Aupied, Jérémie Bedrune, and others
  • Durée : 5 h et 7 min
  • Enregistrement original
  • Global
    5 out of 5 stars 303
  • Performance
    5 out of 5 stars 289
  • Histoire
    4.5 out of 5 stars 289

300 ans après les événements d'"Alien - La Sortie des Profondeurs" et "Alien - Le Fleuve des Souffrances", "Alien - La Mer des Désolations" retrace la redécouverte des Xénomorphes (Aliens) en état de sommeil dans les mines abandonnées de LV-178, le planétoïde d'"Alien - La Sortie des Profondeurs", désormais transformé et renommé New Galveston. La Weyland-Yutani Corporation, réformée après l'effondrement de l'armée du système des Nations Unies, poursuit ses efforts incessants pour armer les créatures.

  • 5 out of 5 stars
  • Alien - la mer des désolations !

  • Écrit par : Vincent Dhaene le 31/12/2018

J'en veux +++

Global
4 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
4 out of 5 stars

Rédigé le : 07/03/2019

Franchement, je pense que c'est le moment de nous sortir une histoire de vingt our trente heures.
perso, je suis prêt a payer pour en avoir pour chaque semaine...
15 heures d'episode par semaine. 15€ par semaine...

Ok, je suis Fan de l'univers alien depuis le premier, il y a si longtemps...
Mais pas que! Predator aussi est une franchise que j'adore!

Dans l'univers du jeu video, nous avons eu des histoires absolument parfaites pour faire un genre de serie audio...

Mais ne to,bez pas dans la facilité! Cet episode, reste très previsible bien que très bien joué.
Aussi, un petit commentaire, un meilleur travail sur les effet audio me semble indispensable pour ce genre de produit!

Merci, vivement le prochain!


  • Le Signal

  • De : Maxime Chattam
  • Lu par : Julien Chatelet
  • Durée : 21 h et 38 min
  • Version intégrale
  • Global
    4.5 out of 5 stars 491
  • Performance
    4.5 out of 5 stars 444
  • Histoire
    4 out of 5 stars 439

La famille Spencer vient de s'installer à Mahingan Falls. Jusqu'ici, tout va bien. Un vrai paradis. Si ce n'étaient ces vieilles rumeurs de sorcellerie, ces communications téléphoniques brouillées par des cris inhumains, ce quelque chose d'effrayant dans la forêt qui pourchasse leurs adolescents, et ce shérif dépassé par des crimes horribles. Avez-vous déjà eu vraiment peur en lisant un livre ?

  • 5 out of 5 stars
  • Quelle lecture!

  • Écrit par : Framboiz le 24/01/2019

Prententieux preambule

Global
3 out of 5 stars
Performance
4 out of 5 stars
Histoire
2 out of 5 stars

Rédigé le : 05/03/2019

Bien ecrit, ok. L’histoire n’est pas trop mal.
Je trouve en revanche le préambule très prétentieux de la part de l’auteur. D’autant plus que je n’ai réellement pas frissonné, ni peur, ni effroi, ni rien de tout cela.
Plus l’histoire avance, plus elle devient ridicule a mon humble avis.

  • Pandore abusée

  • L'Étoile de Pandore 1
  • De : Peter F. Hamilton
  • Lu par : Arnauld Le Ridant
  • Durée : 17 h et 20 min
  • Version intégrale
  • Global
    4.5 out of 5 stars 39
  • Performance
    4.5 out of 5 stars 34
  • Histoire
    4.5 out of 5 stars 35

En 2380, l'humanité a colonisé six cents planètes, toutes reliées entre elles par des trous de ver. Le Commonwealth Intersolaire s'est développé en une société tranquille et prospère, dans laquelle la "réjuvénation" permet à chaque citoyen de vivre pendant des siècles. C'est alors qu'un astronome est témoin d'un incroyable événement cosmique : la disparition d'une étoile à un millier d'années-lumière, emprisonnée dans un champ de force d'une taille gigantesque. Le Commonwealth décide d'en savoir plus.

  • 3 out of 5 stars
  • 80% de remplissage

  • Écrit par : Didier le 05/03/2019

80% de remplissage

Global
3 out of 5 stars
Performance
4 out of 5 stars
Histoire
2 out of 5 stars

Rédigé le : 05/03/2019

Bon, bah j’suis au bout.
Je veux bien connaitre la suite, mais je redoute le contenu du prochain tome.

Dans cette histoire, il y a bien 80% de remplissage et d’histoire inutile. Cela semble être la spécialité de l’auteur.
Je ne dévoilerais donc rien en vous disant que si vous espèrez en savoir plus sur ce que dévoile le résumé, et bien vous faudra attendre la toute dernière heure de lecture de l’histoire.

Ho, il y a certainement quelques intérêts aux deux ou trois histoire paralelle, sans aucun doute. Mais lorsque celles-ci remplissent, ou plutôt prennent, toute la place par rapport a l’accroche du résumé, on se sent un peu dupé.
C’est bien beau de parler de SF lorsqu’on remplit surtout des centaines de pages de relation humaine, mais en glissant ici ou là deux bricoles a se mettre sous la dent.

N’en reste pas moins que j’apprecierais d’en savoir plus. Mais je vais très probablement zapé quelques chapitres du prochain tome.

5 sur 5 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • L'éveil d'Endymion

  • Hypérion 4
  • De : Dan Simmons
  • Lu par : Matthieu Dahan
  • Durée : 32 h et 18 min
  • Version intégrale
  • Global
    4.5 out of 5 stars 139
  • Performance
    5 out of 5 stars 129
  • Histoire
    4.5 out of 5 stars 131

Toutes les énigmes trouveront leurs solutions, toutes les questions sans réponses, tous les fils seront enfin noués. Mais seulement après qu'Énée, la fille prophète surgie du labyrinthe du sphinx sur la planète Hypérion, aura accompli son destin avec l'aide et l'amour de Raul Endymion. À travers mille dangers, à travers mille voyages, à travers mille mondes.

  • 2 out of 5 stars
  • sans queue ni tête

  • Écrit par : Didier le 30/07/2018

sans queue ni tête

Global
2 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
1 out of 5 stars

Rédigé le : 30/07/2018

Je ne sais pas ce qu'il est passé par la tête de l'auteur, et je ne comprend réellement pas comment Endymion, et L'éveil d'Endymion peuvent bénéficier d'un succès pareil....

Pour moi, tout est à jeter.
Je commencerais pas dire que j'ai rarement été tellement agacé par l'un des personnages principaux d'une histoire.
Enée, est tellement chiante (désolé) que je lui donnerais volontiers quelques coup de pieds aux culs (désolé encore)

Alors qu'Hypérion nous introduisait dans une histoire pleine de mystères et fantastique, que la chute d'hypérion nous donnait de l'action et du suspense et l'envie de connaitre la suite, tout se gâte avec Endymion et l'éveil...

Mais alors là, c'est franchement du grand n'importe quoi.
J'ai même eu une vilaine grimace lorsque l'auteur nous justifie le périple qu’endurèrent Rol et Enée lors du volet "Endymion" par un :"tout ça n'a servit qu'a connaitre et voir une première fois un endroit,... pour le sentir, et l'entendre" (en gros, ce n'est pas la phrase exacte.
Hé oui... La sensation d'un grand vide plein de grand RIEN dans Endymion est littéralement confirmé par cette simple phrase.

En arrivant à la fin,.... je n'en pouvait réellement plus de toute cette mélasse, de l'idiotie des scènes et des soit disant dénouement foireux, prévisible et d'une platitude accablante.

Et le final,.... non mais je vous jure... L'auteur pensait-il réellement nous surprendre? On le devine tellement à l'avance, que tous les passages ou Enèe veut garder le secret, tous les passages ou Rol se questionne et se tourmente, tombe tellement plat.

Sans parler que l'histoire ne se finit visiblement pas. Et bien des choses se profilent pour leur avenir, mais que l'auteur, probablement lassé de toutes ces bêtises, décida probablement de ne pas écrire la suite.
Et c'est tant mieux!

4 sur 4 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Terra

  • Esperanza 64, 2
  • De : Julien Centaure
  • Lu par : Renaud Dehesdin
  • Durée : 21 h et 34 min
  • Version intégrale
  • Global
    4.5 out of 5 stars 668
  • Performance
    4.5 out of 5 stars 640
  • Histoire
    4.5 out of 5 stars 641

Deux ans après son arrivée en orbite de Terra, l'Esperanza 64 peut enfin débarquer les premiers colons. Ces derniers, contrairement à l'équipage, n'ont pas vécu l'interminable voyage et la mise en place laborieuse des premières installations au sol. Ils ont dormi 15 000 ans et, à leurs yeux, le contraste est immense entre la Terre, qu'ils ont l'impression de n'avoir quittée que la veille, et cette planète d'accueil où tout reste à faire.

  • 4 out of 5 stars
  • toujours très bon

  • Écrit par : Etienne F. le 25/06/2018

Aïe aïe aïe, catastrophe...

Global
3 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
2 out of 5 stars

Rédigé le : 18/06/2018

Alors que le premier était vraiment super sympa. Cette suite, comme je m’en doutais un peu, était très très moyenne...

Ca tourne en rond...c’est interminnable...
je n’en pouvais plus d’entendre sans cesse la même chose du début à la fin. Je ne peux pas vous expliquer sans spoiler l’histoire, alors je m’abstiendrais de développer.
Et tout ceci pour finnalement aboutir a « vraiment rien de spécial »

J’ai vraiment eu l’impression d’assister a une speudo serie televise à petit budget. Où par moment on sent bien qu’on veut faire quelque chose de grand, mais par faute de moyen, on coupe la scene.
Plus grave, certaines choses qui semble importante, son simplement oublié et passe à la trappe...
On espère de l’exploration, mais on se retrouve sans cesse coincé dans cette obsession de ne s’occuper que de la colonie.

C’est très très timide dans le développement des différentes scènes et surtout l’impliquation que cela suppose.
Et sa part en un gros gribouillage de choses sans queue ni tête.

Et puis LA chose importante. LA découverte que les humains font en arrivant sur Terra est
« roulement de tambours »
Super-mega-ultra NAZE :-)
M’enfin!!! Non d’une pipe... Pourquoi refaire ce qui existe déjà???

Vraiment dommage...il y avait tellement mieux à faire...
Je pense que je m’abstiendrais très probablement d’acheter la suite, s’il y en a une.
Je ne dirais pas non, par contre, à une autre histoire de cet auteur.

Lecture impeccable soit dit en passant...

6 sur 9 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Jésus Vidéo

  • De : Andreas Eschbach
  • Lu par : Emmanuel Dekoninck
  • Durée : 21 h et 45 min
  • Version intégrale
  • Global
    4 out of 5 stars 174
  • Performance
    4.5 out of 5 stars 164
  • Histoire
    4 out of 5 stars 164

Non loin de Jérusalem, dans une tombe inviolée depuis deux mille ans, une mission d'archéologie exhume le manuel d'utilisation d'une caméra vidéo dont la sortie sur le marché est prévue- dans trois ans. Un homme muni d'un caméscope aurait-il visité la Palestine du Ier siècle ? Si oui, que sont devenus l'appareil et les enregistrements ? Et, surtout, qu'a-t-on, qui a-t-on filmé ? S'agit-il de la plus redoutable découverte archéologique de tous les temps ou d'un canular de génie ?

  • 5 out of 5 stars
  • C'est du bon, lisez-en !

  • Écrit par : Nadièjda le 04/09/2017

Pas mal du tout

Global
4 out of 5 stars
Performance
4 out of 5 stars
Histoire
4 out of 5 stars

Rédigé le : 18/06/2018

J’ai eu un peu de mal à m’habituer à la voix du narrateur, mais sinon ça va.
L’histoire est sympa, même si je regrette un peu la tournure qu’elle prend à la fin.
Bon, c’est assez facile d’imaginer comment l’histoire finira, cependant, l’auteur réussit tout de même à nous berner quelque peu.

J’ai cependant un reproche à faire, mais qui s’appliquera uniquement à la version audio du livre. Il y a vraiment de très nombreux chapitres qui parfois ne durent que quelques dixaines de secondes. Du coup, il devient assez pénible par moment de suivre les différents « bonds » rapides d’une scène à la suivante. Surtout que le narrateur bien souvent ne marque aucun changement de ton.

Bonne histoire, bonne lecture, bon moment.

  • Esperanza 64

  • Esperanza 64, 1
  • De : Julien Centaure
  • Lu par : Renaud Dehesdin
  • Durée : 15 h et 56 min
  • Version intégrale
  • Global
    4.5 out of 5 stars 853
  • Performance
    4.5 out of 5 stars 814
  • Histoire
    4.5 out of 5 stars 814

Tout frais émoulus de l'École de l'Espace, Nil, Mila, Élisabeth et bien d'autres, sont en train de rejoindre l'Esperanza 64 en orbite. Comme son nom l'indique, le vaisseau est le 64e du nom et, à l'instar de ses prédécesseurs, il va, sous deux mois, être lancé vers une étoile proche dans le cadre du programme Exodus. Manœuvré par un équipage de 4 000 hommes et femmes, il mettra des milliers d'années pour atteindre sa destination. Il emporte dans sa soute 25 000 000 de caissons, communément appelés cercueils, où sont conservés, congelés, les futurs colons de l'hypothétique exoplanète.

  • 5 out of 5 stars
  • Exceptionnel

  • Écrit par : J. Mickaels le 23/05/2018

Super moment ...avec toutefois quelques réserves..

Global
5 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
5 out of 5 stars

Rédigé le : 05/06/2018

Avant tout, je tiens à préciser que je pense que le lecteur y est pour beaucoup dans l’expérience que j’ai eu avec ce livre. Il y a bien quelques petits changement de ton et d’intonation ici et là, mais c’est tout à fait normal car il n’a certainement pas lu tout ceci d’un seul trait. Super lecture, bravo et merci!

Je vous rassure, je ne donnerais aucun spoiler dans mon commentaire.
L’histoire se lance parfaitement, avec un rythme très bon, et sans coupure ni relachement de l’attention Que je lui portais, et cela jusqu’à la fin. Aucun passage ne m’a ennuyé, même si certains personnages secondaires prennent une certaine place par moment. L’ensemble est vraiment bien menné jusqu’au bout, bien que vers la fin, on parvient a anticiper et devinner le dénouement de cette première partie. Cela fait d’ailleurs partie de mes réserves... (et je crains beaucoup d’anticiper déjà ce que sera la suite, qui devrait être disponible le 7 juin 2018 sur audible, donc tout bientôt...et j’hésite beaucoup à me le procurer).

Je ne peux décrire mes réserves sans dévoiler des éléments clés, je m’abstiendrais donc. Je dirais seulement que cela manque un peu de substance et contenu par moment, ou souvent. Notament dans la description de certaines scènes ou éléments de décors, telle que le vaisseau principal et tout ce qui le compose. De même, certaines choses me sembles trop facilement traitées, alors qu’elles auraient mérités quelques pages de plus.

Et corcernant l’un des événements majeur de l’histoire est à mon sens trop classique, surtout dans la tournure que cela prend. Cela va réellement en sens inverse de ce que j’en aurait fais, si j’avais été l’auteur. (Mais cela ne nuie en rien à la qualité de l’histoire. Il suffit simplement de l’accepter, si comme moi, vous espériez autre chose d’inédit, ou tiré de vos propres imaginations)

Certains aimeront la fin de cet épisode. Moi hélas, pas du tout. On retombe dans une banalité totale qui pour ma part ne me donne pas vraiment envie de connaitre la suite, même si j’ai vraiment beaucoup aimé toute l’histoire jusqu’aux 2 derniers chapitres ( mais je risque quand même de l’acheter, simplement pour savoir si effectivement, j’anticipe bien la suite)

Mais bon, très franchement, si vous êtes accro à la SF, ce livre est parfaitement écrit et cet auteur va, sans aucun doute, nous sortir quelques bons livres...en tout cas, je n’hésiterais pas à consulter ses prochains ouvrages.

1 sur 2 personne(s) ont trouvé cet avis utile.

  • Alien - Le fleuve des souffrances. La série complète

  • De : Christopher Golden, Dirk Maggs
  • Lu par : Tania Torrens, Sylvain Agaësse, Marie Bouvier, and others
  • Durée : 4 h et 55 min
  • Enregistrement original
  • Global
    4.5 out of 5 stars 551
  • Performance
    5 out of 5 stars 522
  • Histoire
    4.5 out of 5 stars 521

Quand Ellen Ripley retourne enfin sur Terre, c'est pour découvrir que LV-426, la planète sur laquelle l'équipage du Nostromo est pour la première fois entré en contact avec les terribles/monstrueux Xenomorphes, a été rebaptisée Acheron. Protégés par un régiment de Marines coloniaux, les colons essaient de terraformer la planète balayée par les tempêtes. Au-delà des conditions de vie extrêmes et des combats journaliers imposés par ce nouveau monde, l'espoir et l'humanité demeurent.

  • 5 out of 5 stars
  • prenant et haletant

  • Écrit par : Tanali le 17/04/2018

Pas mal, mais...

Global
2 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
2 out of 5 stars

Rédigé le : 03/06/2018

...c’est tout de même bien moins bon que le précédent.
Plusieurs raisons:
1. L’histoire est très prévisible, surtout pour ceux qui connaissent bien la série.
2. Les acteurs sont bons, mais cErtains scripts sont joués complètement à côté de la plaque. Il y a un décalage énorme entre ce que l’on est sensé entendre dans le ton de la voix, ou les réactions des personnages et la manière dont ils sont interprétés... particulièrement celles des enfants. Et attention, ce n’est pas leurs fautes, mais ont les a clairement mal coaché. Ou alors celui responsable de les guider, n’avait aucune connaissance de l’histoire...
3. L’annonce des chapitres entre chacun de ceux ci est complètement ridicule et désagréable.

Sinon, cela reste un très bon moment à passer. Surtout pour les fans...
Et la voix originale FR de ripley, c’est toujours un régal...surtout pour l’immersion. Même si, bien entendu, nous la rencontrons pas trop souvent dans ce volet

  • Endymion

  • Hypérion 3
  • De : Dan Simmons
  • Lu par : Matthieu Dahan
  • Durée : 25 h et 10 min
  • Version intégrale
  • Global
    4.5 out of 5 stars 117
  • Performance
    5 out of 5 stars 113
  • Histoire
    4.5 out of 5 stars 112

Sur Hypérion, 274 ans après la rupture entre la civilisation humaine et les Intelligences Artificielles, une petite fille, Énée, surgit du labyrinthe du Sphinx. Elle est porteuse d'une prophétie qui en fait un enjeu de pouvoir. Fille de Keats, le cybride issu des Machines, et de l'humaine Brawne Lamia, elle serait, aux yeux de l'Église devenue toute-puissante, une créature des machines, et doit être neutralisée.

  • 5 out of 5 stars
  • Action - Pause - Action

  • Écrit par : Toopti25 le 10/05/2018

Ennui total...

Global
2 out of 5 stars
Performance
5 out of 5 stars
Histoire
2 out of 5 stars

Rédigé le : 28/04/2018

Mince...j’espèrais beaucoup, après l’ecoute de la chute d’hypérion. Sans révéler l’histoire, dans ce volume, je trouve que 75% de l’histoire est du remplissage inutile.
Le debut, très bon, nous laisse espérer une histoire pleine de rebondissement. Mais en fait, il n’en est rien.
C’est succession de « passage » qui fait trainer l’histoire et n’apporte strictement rien a ce qui pourrait être son déniuement final dans l’éveil d’endymion. (Sauf à la fin de ce volume, bien entendu).
Pour mieux expliquer cela, avec un exemple concret (sans révéler quoique se soit) :
Les premières 2 ou 3 heures sont très bonnes, puis vient la fin qui est vraiment intéressante, mais ne dure pas plus d’une seule petite heure... tout ce qui est au millieu, c’est du remplissage inutile.

(Petit spoiler sans conséquence)
Enée, 11 ans, m’agace. L’auteur aurait dû lui donner quelques année en plus, simplement pour crédibiliser les répliques quelques sera ammenée à exprimer.
Je veux bien accepter son statut, mais il ne faut quand même pas exagérer... à 11 ans, on est un enfant, pas un enseignant. Comme le dit elle même Enée à un certain moment.

1 sur 2 personne(s) ont trouvé cet avis utile.