MEMBRE

MERCHET

  • 1
  • critique
  • 5
  • votes utiles
  • 3
  • notes

Très beau livre

Global
5 out of 5 stars
Interprétation
5 out of 5 stars
Histoire
4 out of 5 stars

Rédigé le : 09/10/2020

La description de Vipassana au début est si drôle et tellement authentique! Le livre démarre sur des préceptes réels de la pratique méditative et des philosophies orientales. La cruauté insoutenable de notre monde et des événements récents, qui ont touché l’auteur d’assez près sont évoqués dans la plus belle justesse, humblement et très sensiblement. L’auteur aux penchants dépressifs est mis rudement à l’épreuve et ses 30 années de pratique du « détachement » préconisé par les philosophies orientales ne suffiront pas à faire tenir son psychisme estampillé « bi-polaire», il sombre et passe plusieurs mois à Ste Anne dans de grandes souffrances psychiques relatées pour nous avec une précision qui engage le lecteur. Le passage en Grèce en aide à une bande de jeunes réfugiés lors d’un atelier d’écriture est poignant, intime et passion ant. Un reportage à la narration précise, bouleversante de réalité et hautement stylisée. On sent pourtant que l’auteur a pu trouver un accès au « nirvâna ». Le problème réside dans l’attachement aux plaisirs de ce monde. L’amour de la relation amoureuse, après ce grand moment de dévastation le rattrape finalement. Pas si déprimé que ça, il y croit encore, sa yogini se lance en cabrioles séduisantes et la fin du livre semble être le début d’une magnifique histoire d’amour. Le yoga en son sens philosophique profond, n’a pu faire son œuvre, la roue du samsara continue de tourner avec son alternance implacable de désir/plaisir/souffrance. En ce sens ce très bel ouvrage au titre controversé aurait pu s’appeler « yoga, l’échec ». L’auteur affirme par ailleurs qu’il ne croit pas à cette paix intérieure installée. Bonne lecture!

5 personnes ont trouvé cela utile