Entretien avec Aimée de la Salle : "La tradition orale est faite pour se renouveler"

Interview avec l'autrice pour enfants
01.03.21

À la fois conteuse, écrivaine et narratrice jeunesse, Aimée de la Salle a tous les talents, et nous raconte des histoires comme personne ! Elle enchante l'imaginaire des petits comme des plus grands, à travers des contines pleines de sens, entre réinterprétations de contes légendaires, et récits tenus de bout en bout. Et à l'occasion de la sortie de quatre livres audio auxquels elle a pris part, nous avons rencontré l'écrivaine/conteuse !

Les Trois Petits Cochons moustachus

De :
Aimée de La Salle
Lu par :
Aimée de La Salle
Durée :
0:14
version intégrale Livre audio

Qu’est-ce qui est important, lorsqu’on construit un récit pour enfants ?

Les images portées par les mots qu’ils soient lus ou entendus.

Pour vous, quel est l’enjeu de mettre en scène des animaux dans les comptines et les récits pour enfants ?

Les enfants s’identifient très naturellement aux animaux ; ils sont sensibles et intuitifs comme eux et ils permettent de se détacher de la réalité pour construire leur propre identité.

Vous êtes à la fois conteuse et écrivaine pour enfant : comment la voix entre en jeu dans la manière dont on raconte une histoire à un enfant ?

La voix se module qu’elle soit parlée ou chantée ; on y met des émotions et des intentions qui font vivre l’histoire.

Dans J’ai descendu dans mon jardin, Les trois petits cochon moustachus ou Mizou le petit chat noir, il y a de la musique : comment lier les deux efficacement ?

C’est un jeu subtil qu’il est difficile de décrire en quelques mots ; la musique est dans la voix du récit chanté ou parlé et aussi dans les instruments de musique qui les accompagnent. Chacun raconte l’histoire en se liant et se déliant comme une broderie qui se noue petit à petit afin d’être joliment terminée.

Mizou le petit chat noir

De :
Aimée Douce de La Salle
Lu par :
Aimée Douce de La Salle
Durée :
0:14
version intégrale Livre audio

De quelle manière mettre au goût du jour des comptines comme « savez-vous planter des choux » aujourd’hui ?

En changeant le rythme, la musique, la cadence et pourquoi pas les mots ! La tradition orale est faite pour se renouveler.

Dans quelle perspective le livre audio est-il un bon support pour vos histoires ?

Il est la poursuite de l’histoire vivante à la maison avec l’objet Livre à prendre en mains et ses illustrations à décrire. Il peut se consulter et se re-consulter à volonté comme cette répétition nécessaire à l’apprentissage des petits.

Vous êtes aussi interprète/narratrice de livres audio : est-ce plus facile de raconter vos mots ou ceux des autres ?

C’est un travail et une pratique très différente. En effet, les mots qui sont les siens sont plus évidents et familiers mais ceux des autres s’apprivoisent aussi bien quand on sait les comprendre et les apprécier.

Comment travailler cet outil qu’est la voix, pour parler aux enfants ?

C’est un travail et une pratique faite d’expériences ; les enfants sont des êtres fait de chairs et d’os avec un cœur qui bat comme nous les adultes et il est à mon sens très important de leur parler comme à des « grands » qu’ils seront sans minauder.

Pour finir, avez-vous un coup de cœur livres à nous partager ?

Petit bleu et petit jaune de Léo Lionni ; une référence !

J'ai descendu dans mon jardin

De :
Aimée de La Salle
Lu par :
Serena Fisseau
Durée :
0:13
version intégrale Livre audio

Les meilleures petites histoires pour mon bébé: Mizou - Les trois petits cochons moustachus - J'ai descendu dans mon jardin - Karabistouille

De :
Aimée Mizielinska
Lu par :
Aimée de La Salle
Durée :
0:56
version intégrale Livre audio


Tous les articles : auteur