Faut-il brûler Freud ? Conférence philosophique du 16/06/2010 à Argentan Discours

Faut-il brûler Freud ? Conférence philosophique du 16/06/2010 à Argentan

Prix :23,90 €
  • Détails de l'abonnement :
    • 1 livre audio par mois de votre choix
    • Le premier mois est gratuit, 9,95 €/mois ensuite
    • Sans engagement
    • Annulation simple et rapide
  • - ou -

Description

La psychanalyse, Freud, le complexe d'Œdipe, l'inconscient... Depuis près d'un siècle les idées se répandent jusqu'à atteindre ce statut de vérité générale acceptée par tous. Pourtant, aujourd'hui, Michel Onfray continue sa contre-histoire de la philosophie et analyse Freud. En marge de sa grande fresque de la Contre-Histoire au sein de l'Université Populaire de Caen, Michel Onfray nous offre ici une synthèse de l'héritage de Freud du point de vue du philosophe. L'effet placebo est-il la seule vertu de l'enseignement de Freud, les concepts fondateurs de la psychanalyse permettent-ils de comprendre quelqu'un d'autre que Freud lui-même ?
Face à la controverse, Michel Onfray explique, écrits de Freud à l'appui, sa vision ; il dissèque la philosophie de cette grande figure du XXème siècle pour nous présenter l'homme qui se cache derrière la discipline. Car finalement, la philosophie n'est-elle pas, comme le dit Nietzsche dans sa préface du Gai savoir, l'autobiographie de son auteur ?

L'intervenant
Michel Onfray, philosophe et écrivain français, né à Argentan le premier janvier 1959, commença par enseigner la philosophie à une classe de terminale du lycée technique de Caen. En 2002, il démissionna de l'Education Nationale afin de créer l'Université Populaire de Caen. Il y enseigne depuis la "contre-histoire de la philosophie" ici présentée. Michel Onfray souhaite formuler une théorie de l'hédonisme au travers de ses ouvrages, et se propose de réconcilier l'homme et son corps. Pour lui, la philosophie est un art de vivre qui permet à l'homme de se débarrasser de ses illusions.

(p) & © 2010 Frémeaux & Associés / Groupe Frémeaux Colombini SAS

Ce que les critiques disent

La presse en parle
"Dans le Crépuscule d'une idole, le philosophe s'attaque de façon argumentée à la figure de Sigmund Freud, accusé d'avoir fabriqué une science à l'aide de manipulations. [...] Nietzsche est resté son "ami". Marx aussi, mais marié à l'anarchiste Proudhon. Freud non. Et ce désamour est né, entre autres, de la lecture du Livre noir de la psychanalyse, qui lui a "dessillé les yeux". Dès lors, il a décidé de relire Freud, tout Freud, ses livres et ses correspondances, et s'est convaincu que les "cartes postales freudiennes" qu'il lisait lui-même à ses élèves des classes de philosophie - à savoir "Freud a découvert l'inconscient tout seul à l'aide d'une auto-analyse extrêmement audacieuse et courageuse", "la psychanalyse procède d'observations cliniques, elle relève de la science"...
Robert Maggiori, Libération

Ce que les membres d'Audible en pensent

NOTATIONS

4.6 (5 )
5 étoiles
 (4)
4 étoiles
 (0)
3 étoiles
 (1)
2 étoiles
 (0)
1 étoile
 (0)
Global
4.4 (5 )
5 étoiles
 (4)
4 étoiles
 (0)
3 étoiles
 (0)
2 étoiles
 (1)
1 étoile
 (0)
Histoire
4.6 (5 )
5 étoiles
 (4)
4 étoiles
 (0)
3 étoiles
 (1)
2 étoiles
 (0)
1 étoile
 (0)
Performance


Il n'y a pas encore de critiques disponibles pour ce livre audio.

Signaler un contenu inapproprié

Si vous trouvez cette critique inappropriée et pensez qu'elle devrait être retirée de notre site, faites-le nous savoir. Ce signalement sera examiné par Audible et nous prendrons les mesures appropriées.

Annuler

Merci beaucoup !

Nous avons reçu votre signalement. Audible l'étudiera le plus rapidement possible et prendra la décision la plus appropriée.