Madame Sourdis | Livre audio

Madame Sourdis

Prix :7,90 €
  • Détails de l'abonnement :
    • 1 livre audio par mois de votre choix
    • Le premier mois est gratuit, 9,95 €/mois ensuite
    • Sans engagement
    • Annulation simple et rapide
  • - ou -

Description

Tous les samedis, régulièrement, Ferdinand Sourdis venait renouveler sa provision de couleurs et de pinceaux dans la boutique du père Morand, un rez-de-chaussée noir et humide, qui dormait sur une étroite place de Mercœur, à l'ombre d'un ancien couvent transformé en collège communal. Ferdinand, qui arrivait de Lille, disait-on, et qui depuis un an était "pion" au collège, s'occupait de peinture avec passion, s'enfermant, donnant toutes ses heures libres à des études qu'il ne montrait pas.

L'auteur
Né à Paris en 1840, Emile Zola passe son enfance et son adolescence à Aix-en-Provence. Au collège Bourbon, il a pour meilleur camarade Paul Cézanne. A la mort de son père, Emile Zola qui a dix huit ans entre au lycée Saint-Louis en tant que boursier. Il passe les épreuves du bac à deux reprises, sans succès. En 1862 Zola entre aux éditions Hachette. Zola rêve de devenir écrivain, écrit des poèmes et en propose un à son patron. Ce dernier impressionné le fait passer au service de presse d'Hachette. En quelques mois, il devient chef de la publicité. A partir de 1863, Zola collabore à différents journaux. Il a l'idée d'écrire un nouveau roman basé sur les lois de l'hérédité de plusieurs générations d'une famille qui aura pour nom Rougon-Macquart. De 1871 à 1890 au rythme des parutions, se succèdent succès et scandales. De 1894 à 1898 il publie la série des Trois Villes, puis de 1899 à 1903 celle des Quatre Evangiles. Eclate alors l'affaire Dreyfus. Emile Zola étudie ce dossier de plus près et acquiert la certitude que le capitaine Alfred Dreyfus est innocent. Son premier article parait dans le Figaro le 25 novembre 1897. Clemenceau le publie dans son journal l'Aurore sous le titre "J'accuse" le 13 janvier 1898. Menacé d'arrestation, Emile Zola se réfugie en Angleterre où il restera onze mois. Il apprend à son retour que sa cause à triomphé : le capitaine Alfred Dreyfus est reconnu innocent. Le 29 septembre 1902 Emile Zola meurt asphyxié dans sa chambre.

Le narrateur
Avec sa voix profonde et chaleureuse, Bernard Petit est un comédien aux multiples facettes. On le retrouve aussi bien dans des livres audio que comme voix-off pour des documentaires sur de grandes chaînes télévisées. Il prête son talent pour de nombreux sons et lumières, des audio guides de musées et des jeux vidéos.

© Des Oreilles Pour Lire 2011 - Véronique Manaut

Ce que les membres d'Audible en pensent

NOTATIONS

3.0 (2 )
5 étoiles
 (1)
4 étoiles
 (0)
3 étoiles
 (0)
2 étoiles
 (0)
1 étoile
 (1)
Global
3.0 (2 )
5 étoiles
 (1)
4 étoiles
 (0)
3 étoiles
 (0)
2 étoiles
 (0)
1 étoile
 (1)
Histoire
3.0 (2 )
5 étoiles
 (1)
4 étoiles
 (0)
3 étoiles
 (0)
2 étoiles
 (0)
1 étoile
 (1)
Performance


Il n'y a pas encore de critiques disponibles pour ce livre audio.

Signaler un contenu inapproprié

Si vous trouvez cette critique inappropriée et pensez qu'elle devrait être retirée de notre site, faites-le nous savoir. Ce signalement sera examiné par Audible et nous prendrons les mesures appropriées.

Annuler

Merci beaucoup !

Nous avons reçu votre signalement. Audible l'étudiera le plus rapidement possible et prendra la décision la plus appropriée.